DE | FR
Bild

Gilbert Gress et Stéphane Chapuisat entourent la joueuse Meriame Terchoun. Image: Galaxus

Gress et Chapuisat font les pitres dans une pub qui cartonne

Les deux personnalités ont tourné 18 clips avec un ex-journaliste et une footballeuse suisse. George Clooney n'aurait (presque) pas fait mieux.

Julien Caloz
Julien Caloz



Avant un match de football à l'Euro, il y a les hymnes; avant les hymnes, il y a la présentation en plateau; et avant la présentation en plateau, il y a cette publicité lunaire du magasin en ligne Galaxus, à la fois embarrassante et comique (le second constat découle peut-être du premier), dans laquelle Gilbert Gress et Stéphane Chapuisat jouent aux acteurs en compagnie de la footballeuse internationale Meriame Terchoun.

Les trois personnalités échangent sur le football dans un vrai-faux débat, animé par un vrai-faux journaliste (Laurent Bastardoz, 25 ans de micro à la RTS) propulsé sur ce vrai-faux plateau un peu par hasard. «Galaxus avait pensé à Philippe Ducarroz mais il était encore sous contrat avec Teleclub. Du coup, il leur a donné mon nom.»

Eeeeeet action! 🎬

abspielen

Vidéo: YouTube/Galaxus

Cette joyeuse troupe de néophytes a passé deux jours mi-avril à Zurich pour enregistrer 18 spots publicitaires écrits et réalisés par une équipe de production. Ils sont diffusés au compte-gouttes chaque soir de compétition, toujours avant le retour en plateau. C'est d'ailleurs ce qui fait tout l'originalité de ces épisodes: le téléspectateur confond très souvent la publicité avec l'émission qui précède le coup d'envoi. «Des amis m'ont appelé l'autre jour en pensant que j'étais l'expert invité à la RTS», en rigole encore Stéphane Chapuisat.

Gilbert Gress n'est pas peu fier du résultat. On lui a lancé un coup de fil cette semaine.

Avouez qu'il y a un petit air de ressemblance.

Bild

Image: Keystone

Gilbert Gress est un homme de télévision. Il a du charisme, le verbe toujours bien placé et un goût pour la comédie.

Anecdote de tournage

«À un moment donné, je me suis lancé dans une prestation solo. Il y avait 25-30 personnes derrière les caméras en comptant les preneurs de son, les personnes au maquillage, etc.. Je me suis mis à critiquer les joueurs actuels, en disant que dans le temps c'était autre chose, qu'ils étaient moins fragiles. À la fin, les gens m'ont applaudi.»

Gilbert Gress

Stéphane Chapuisat n'aurait jamais osé. Le Vaudois est un homme de peu de mots, un taiseux notoire dont on devine qu'il a dû forcer sa nature pour apparaître dans les épisodes, même s'il dit que ce n'est pas vrai, que «c'est venu spontanément.» Ce qui est certain, c'est que la présence de son ancien sélectionneur sur le plateau l'a rassuré.

Stephane Chapuisat (gauche) en compagnie de l'entraineur de l'Equipe suisse de football, Gilbert Gress, lors de l'entrainement, ce 7 septembre 1999 a Lausanne, la veille du match contre la Bielorussie. (KEYSTONE/Fabrice Coffrini)

Joueur et entraîneur en 1999. Image: KEYSTONE

Car Stéphane connaît bien Gilbert, ses habitudes et son caractère. Alors avant le tournage, il a prévenu Laurent Bastardoz:

«Tu ne dois surtout pas tutoyer Gilbert. La seule personne qui le tutoie, c'est Christa Rigozzi»

Stéphane Chapuisat

Gress a toujours vouvoyé ses joueurs et attendu la même déférence en retour. Il n'a jamais dérogé à cette habitude sauf donc pour Miss suisse 2006, une complice de longue date dont «la beauté et le charme», comme il dit, l'ont convaincu de réviser ses principes.

Ils font même du pédalo au Tessin ♥️

Bild

Image: Ascona Locarno Tourisme

Les téléspectateurs reverront souvent «GG» et ses collègues comédiens jusqu'à la finale, le 11 juillet. Maintenant que tous les clips sont en boîte, un seul cas de figure nécessiterait un jour de tournage supplémentaire: si la Suisse atteignait les quarts de finale.

Laurent Bastardoz ne voit pas très bien comment la chose pourrait arriver, «surtout après la défaite face aux Italiens», mais il se tient prêt. Gilbert Gress aussi. Le people de 79 ans ne craint ni les déplacements à Zürich, ni l'enchaînement des prises. «Quand on me demande mon âge, je dis que j'ai 41 ans. Les gens me regardent un peu de travers. C'est mon année de naissance», lance-t-il, goguenard, quand on lui fait remarquer que ses collègues de plateau ont été bluffés par son étonnante forme physique.

«Il m'a scotché», admet Bastardoz. «Il est incroyable, trouve Chapuisat, mais je ne connais pas son secret.» Gilbert Gress se fait soudain plus sérieux et révèle: «J'habite au sixième étage et je ne prends jamais l'ascenseur!»

Plus d'articles sur le sport

C'est officiel: Vladimir Petkovic quitte la Nati pour Bordeaux

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Où les footballeurs de la Nati passent-ils leurs vacances?

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

«Eddy Merckx reste le plus grand»

Link zum Artikel

5 initiatives du monde sportif pour sauver la planète

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Le sacre de l'Italie suggère l'idée d'un début de règne

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Il a transformé Golubic en championne et raconte

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

Alvaro Morata, le besogneux incompris

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

La France va latter la Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel

Tous les résultats et classements de l'Euro 2020 en un clin d'œil

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

26 chiens qui prennent beaucoup trop de place🐶

1 / 20
26 chiens qui prennent beaucoup trop de place 🐶
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le Pays de Galles doute encore de sa tactique, mais pas de ses hommes

Le premier adversaire de la Suisse à l'Euro (samedi à 15h) est une équipe douée collectivement et menée de main de maître par un sélectionneur «ferme mais juste». Présentation.

Ils vont pénétrer sur la pelouse les veines gonflées d'orgueil et glorifiant leurs ancêtres, ces «braves guerriers, si nobles et si vaillants, qui versèrent leur sang pour la liberté» (hymne gallois). Puis le match va débuter et on saura très vite si ces footballeurs qui ont un dragon sur leur maillot sont aussi redoutables qu'ils en ont l'air.

Ce Suisse-Pays de Galles est, paraît-il, le match le plus facile qui attend les Helvètes dans le tournoi, et c'est vrai; mais uniquement parce que …

Lire l’article
Link zum Artikel