Sport
Football

YB champion, retour de Monaco et de l'Atlético, selon une étude

Zuschauer verfolgen das Super League Spiel zwischen dem FC Basel und dem BSC Young Boys Bern, am Sonntag, 7. August 2022 im Stadion St. Jakob-Park in Basel. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)
Young-Boys et Bâle devraient théoriquement dominer la Super League.Image: KEYSTONE

YB champion, retour de Monaco et de l'Atlético, selon une étude

L'Observatoire de Neuchâtel (CIES) a mis ses logiciels à contribution pour prédire le classement des championnats européens de football. Verdict.
24.08.2022, 11:5124.08.2022, 12:48
Team watson
Team watson
Suivez-moi
Plus de «Sport»

L'étude se fonde sur trois critères: «Les performances des équipes lors des deux saisons précédentes, le capital expérience des joueurs de l’effectif actuel et les dépenses sur le marché des transferts», stipulent les chercheurs du Centre international de l'étude du sport.

A partir de ces données, et sans attendre la fin du mercato, l'ordinateur a simulé le classement de 23 championnats européens. Avec quelques résultats étonnants.

Suisse 🇨🇭

En Super League, YB reprend le pouvoir à Zurich, honorable troisième, et assoit sa domination sur le rival bâlois. La réalité du terrain, jusqu'ici, est très différente: après cinq journées, les Young-Boys occupent seuls la tête (11 points), mais Bâle n'est que huitième (3) et le FCZ (2) dernier. Ces deux clubs sous-performent, selon les critères de l'étude. Quant aux Romands, ces mêmes critères les destinent à une saison insignifiante.

Image

France 🇨🇵

Pas besoin de formules savantes pour apprendre que le PSG est la meilleure équipe de Ligue 1. En revanche, la deuxième place de l’AS Monaco est une relative surprise dans la mesure où elle ne correspond ni à un trend (11e), ni à une expérience du haut niveau. Sans doute faut-il y voir le poids des dépenses sur le marché des transferts et les interrogations que ces choix suscitent (déjà), notamment le recrutement de Takumi Minamino pour quinze millions d'euros. A noter la huitième place attendue de l'OGC Nice, actuellement seizième et en difficulté.

Image

Angleterre 🇬🇧

Aux cinq premières places, le classement est identique à celui de la saison écoulée. Derrière, c'est une autre histoire. Une histoire d'argent, surtout: les très dispendieux Manchester United, West Ham et Aston Villa sont censés réhausser leur standing. Après trois journées, ce n'est pas la tendance, tandis que Leeds (3e) et Brighton (5e) défient les projections les plus rationnelles.

Image

Italie 🇮🇹

Selon les calculs du CIES, l'Inter est le seul nouveau champion du Big 5. Il détrône son rival milanais et résiste aux assauts de Naples, en pleine reconstruction, et de la Juventus, en mal de milieux créatifs.

Image

Espagne 🇪🇦

Les dépenses de Barcelone n'impressionnent pas l'ordinateur, qui valide la domination du Real Madrid et annonce le retour en force de l'Atlético.

Image

Allemagne 🇩🇪

Existe-t-il plus prédictible que la Bundesliga? Vainqueur à Bochum 7-0, le Bayern est comme le PSG, vainqueur 7-1à Lille: détaché. Détaché de tout, des contraintes matérielles comme des ripostes impossibles. «Surdimensionné pour son championnat, économiquement et sportivement», résume Vincent Duluc dans L'Equipe.

Image
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce Romand raconte ce qui attend la Nati dans les stades de l'Euro
Jonas a vu environ 70 matchs en Allemagne dans 24 stades différents, dont ceux de Cologne et Francfort, où jouera l'équipe de Suisse à l'Euro. Ça méritait bien un petit coup de fil.

«T'as pas un billet pour moi?» Jonas n'a pas eu de place pour l'un des trois matchs de la Nati en Allemagne cet été, mais il ne désespère pas d'en trouver. Parce qu'accompagner l'équipe nationale dans un grand tournoi est une chance, surtout en Allemagne, dans ce qui est pour lui «le pays du football», et surtout à Cologne et Francfort, où la Suisse disputera la phase de groupes.

L’article