DE | FR
Image: Keystone

Constantin a l'âge de la retraite, on a ressorti 10 photos mythiques

Le président du FC Sion fête ses 65 ans ce vendredi. Comme il a fait pas mal de choses dans sa vie, l'occasion est belle de ressortir l'album-photos et de découvrir les multiples facettes d'un personnage parfois surprenant.
07.01.2022, 16:4907.01.2022, 17:26
Julien Caloz
Julien Caloz
Suivez-moi

L'ouverture de la Foire

Image: Keystone

Christian Constantin a trouvé un moyen original de lancer les festivités de la Foire du Valais en 2014. Le président du FC Sion a emprunté la tyrolienne longue de 1123 mètres qui reliait cette année-là le Château de la Batiaz au Centre d'expositions et de réunions de Martigny (Cerm, VS).

Son duel contre Serey Die

Le 18 avril 2012, «CC» enfile ses gants de gardien et lance un défi à son milieu de terrain Geoffroy Serey Die: «Tu as droit à 20 tirs des 18 mètres. Si tu en marques au moins 14, je te laisse ma Ferrari pendant trois jours».

Image: KEYSTONE

Constantin est chaud comme la braise, il n'a pas oublié qu'il était gardien quand il était footballeur, et remporte le concours face à son joueur, qui a manqué sa septième tentative au 18e essai. «J'ai glissé en frappant le ballon, j'ai tiré sur le montant et il a fait trois bons arrêts», a commenté Serey, digne dans la défaite.

Dans le jury des Miss

L'entrepreneur valaisan faisait partie du jury de Miss Suisse Romande en 2009, ce qui lui a donné l'occasion de rencontrer la Neuchâteloise Liliane Murenzi, qu'il a félicitée pour sa victoire.

Image: KEYSTONE

A cette occasion, Le Nouvelliste a découvert un «CC» «drôle, plein de ce bon sens si typique valaisan et qui, dans une chemise et une cravate roses, a détendu les candidates, leur conseillant à toutes de ne pas se prendre la tête. «C'est comme au foot: tu entres sur le terrain et tu donnes ce que tu peux», a-t-il notamment dit à l'une d'elles.

Aux commentaires contre Saint-Gall

«CC» n'a pas toujours vécu les matchs de son équipe en tribune ou sur le banc. Lors de la saison 2010/2011 à Saint-Gall, il a même commenté la partie pour la radio du FC Sion avec Nicolas Pillet, alors chef de presse.

Image: KEYSTONE

«Il livrait ses impressions à chaud», se souvient Pillet. «Comme la langue de bois, ce n'est pas vraiment son truc, il disait tout de suite quand il trouvait un joueur ou l'arbitre pas très bon.»

Escorté par la sécurité à Lugano

Une des images fortes de sa présidence: le 21 septembre 2017, le dirigeant valaisan est raccompagné par la sécu luganaise (TI) au Cornaredo, après s'en être pris physiquement à l’ancien sélectionneur national, Rolf Fringer, qui se tenait au bord du terrain pour un plateau de la chaîne Teleclub.

Image: KEYSTONE/TI-PRESS

Constantin reconnaîtra avoir donné «un coup de pied au cul et quelques paires de claques» à Fringer, mais considérera son geste comme celui d'un «Valaisan» sans cesse attaqué par les critiques du consultant. Il estimera n'avoir fait que se défendre, mais écopera tout de même d’une amende de 30 000 francs et d'une interdiction de stade de cinq mois.

Populaire partout en Suisse

Le Valaisan n'est pas seulement apprécié dans son canton. Les amoureux du football le reconnaissent et le sollicitent souvent pour une photo quand le FC Sion est en déplacement, comme ici à Romont (FR), pour les 32es de finale de la Coupe de Suisse en 2016.

Un lien spécial avec Ouattara

Image: KEYSTONE

Christian Constantin a remporté sept fois la Coupe de Suisse en tant que président. Au fil de ses épopées, il a tissé des liens spéciaux avec certains joueurs, dont Ahmed Ouattara, qu'il embrasse ici après le doublé de l'Ivoirien lors de la victoire contre GC en juin 1995. «CC» racontera plus tard avoir dormi avec son joueur la veille du match pour le rassurer.

Il signe des autographes au tribunal

L'image, saisie par le photographe Dominic Favre, est insolite. Convoqué au tribunal cantonal vaudois en septembre 2010 pour répondre au litige qui oppose le FC Sion à l'Uefa, Christian Constantin s'est arrêté quelques instants pour signer des autographes au personnel du tribunal!

En Napoléon des Alpes

Image: KEYSTONE

L'Octodurien a incarné une foule de personnages lors de ses fameuses soirées choucroutes à Martigny. En 2013, il a choisi de se glisser dans le costume de Napoléon, fendant la foule (7015 convives) juché sur «Vino», un Lusitanien de 12 ans. Constantinesque.

Chambré par Darbellay sur la Patrouille

Image: KEYSTONE

En 2010, «CC» a terminé la petite Patrouille des glaciers (PDG) épuisé après plus de dix heures de course. Interrogé après avoir franchi la ligne, il se disait heureux et soulagé:

«Avec Claude (Troillet) et Romain (Bourgeois), notre but était d’aller au bout. C’est un vrai bonheur d’être arrivés à Verbier (VS). On a frôlé la cata à Riedmatten, notre temps était vraiment limite et à quelques minutes près on était éliminés. Ç’a été dur. Sur la PDG, tu as du plaisir au départ et à l’arrivée, mais entre deux tu as mal. J’ai vraiment souffert tout le long, mais j’ai tenu au mental»

Christian Constantin a encore trouvé la force nécessaire pour répondre au chambrage de Christophe Darbellay, qui s'est réjoui d'avoir fait un meilleur temps.

«Pour moi l’essentiel dans la Patrouille est de participer. Comme pour Darbellay lors des élections…»

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

21 fois où les marques ont entubé les consommateurs

1 / 23
21 fois où les marques ont entubé les consommateurs
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

La réaction de Federer et Nadal sur l'affaire Djokovic

Pendant ce temps, Djoko se balade au Monténégro
Visa rejeté, recours déposé, et finalement expulsion: le voyage de Djokovic en Australie s'est transformé en histoire rocambolesque. Voici les dernières news.
L’article