DE | FR
Haris Seferovic sous le maillot de l'équipe de Suisse, le 5 septembre à Bâle.
Haris Seferovic sous le maillot de l'équipe de Suisse, le 5 septembre à Bâle.Image: KEYSTONE
Nati

Sondage watson: vous ne voulez pas de Seferovic à la Coupe du monde

La semaine dernière, nous vous avons demandé de noter les joueurs de l'équipe de Suisse de football afin de composer votre liste des 23 pour le Mondial 2022 au Qatar. Voici les résultats.
22.11.2021, 12:0622.11.2021, 12:20
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Vous avez eu plusieurs jours pour revisionner la campagne de qualifications, éplucher le site spécialisé transferkmarkt, passer des coups de fil à des amis puis noter (sur 100) les internationaux suisses potentiellement sélectionnables pour le Mondial 2022.

Nous avons compilé toutes vos appréciations (arrêtées au 21 novembre à 18 heures) pour dresser la liste des 23 joueurs (3 gardiens, 8 défenseurs, 8 milieux et 4 attaquants) que vous emmèneriez avec vous pour disputer la Coupe du monde au Qatar. Voici votre équipe, la Nati by watson.

Gardiens de but

Pas de surprise entre les poteaux. Vous partiriez avec trois hommes d'expérience:

  • Yann Sommer (Gladbach/note de 93,9 sur 100)
  • Gregor Kobel (Dortmund/77,1)
  • Jonas Omlin (Montpellier/56)
Sommer est même doué de la tête.
Sommer est même doué de la tête.Image: KEYSTONE

Les choses semblent être relativement claires à ce poste, aussi bien pour vous que pour Murat Yakin. Yann Sommer est le numéro 1 incontesté. Avec une moyenne de 93,9 points sur 100, il possède d'ailleurs la meilleure note parmi tous les joueurs de la Nati que nous avons soumis à votre vote.

Défenseurs

Vous avez clairement fait de la défense centrale votre priorité puisqu'Akanji et Elvedi obtiennent tous les deux les meilleurs résultats parmi les défenseurs.

  • Manuel Akanji (Dortmund/note de 93 sur 100)
  • Nico Elvedi (Gladbach/91,6)
  • Silvan Widmer (Mainz/88,9)
  • Fabian Schär (Newcastle/78,8)
  • Kevin Mbabu (Wolfsburg/64,1)
  • Ricardo Rodriguez (Torino/57,1)
  • Ulisses Garcia (YB/56,5)
  • Jordan Lotomba (Nice/49,5)
Elvedi et Akanji, c'est du très solide.
Elvedi et Akanji, c'est du très solide.

Votre sélection en défense devrait ressembler à celle du coach national. Akanji, Elvedi, Schär, Widmer et Mbabu ont déjà tous leur billet en poche (sauf blessure). Rodriguez devrait normalement passer le cut et Garcia a de bonnes chances d'être retenu en raison de la faible concurrence actuelle sur le flanc gauche. L'avenir est cependant plus incertain pour Lotomba. Il se pourrait que Yakin lui préfère un défenseur central comme Becir Omeragic (FCZ/43,5).

Milieux de terrain

A mi-terrain, ce n'est étonnamment pas Xherdan Shaqiri qui obtient la meilleure note, mais Ruben Vargas. Cela peut s'expliquer par les récentes performances du joueur d'Augsburg en sélection ainsi que par le problème de popularité récurrent avec lequel Shaqiri doit composer depuis des années dans certains cercles de la population suisse.

  • Ruben Vargas (Augsburg/note de 92,3 sur 100)
  • Xherdan Shaqiri (Lyon/91,2)
  • Remo Freuler (Atalanta/91,2)
  • Denis Zakaria (Gladbach/90,2)
  • Steven Zuber (AEK/86,7)
  • Fabian Frei (Bâle/78,6)
  • Granit Xhaka (Arsenal/78,5)
  • Christian Fassnacht (YB/75,5)
Vargas avait inscrit le 2e but de la Nati face aux Bulgares il y a une semaine.
Vargas avait inscrit le 2e but de la Nati face aux Bulgares il y a une semaine.Image: Keystone

Vous avez aussi décidé d'accorder votre confiance au très fiable, expérimenté et précieux Fabian Frei, lequel fait mieux que le capitaine Granit Xhaka, très loin dans les suffrages.

Vos choix seront-ils ceux de Murat Yakin? C'est très probable. Au centre, Xhaka, Zakaria et Freuler devraient être de la partie. Tout comme Shaqiri, Vargas et Zuber, les deux derniers ayant récemment prouvé leur valeur en sélection. Reste à savoir si Fabian Frei sera convoqué. Sa polyvalence joue en sa faveur: il a prouvé qu'il pouvait être aligné en défense centrale en cas d'urgence. Fassnacht est dans le même cas de figure, lui qui peut théoriquement aussi être aligné en tant qu'attaquant.

Attaquants

Les résultats du vote en attaque confirment que les événements récents brouillent parfois l'appréciation des forces. Noah Okafor, qui a marqué son premier but en sélection contre la Bulgarie, a obtenu la meilleure note. Ses performances contre l'Italie et la Bulgarie ont certes été phénoménales, mais il devra continuer à faire ses preuves dans les mois à venir s'il veut vraiment se rendre au Qatar.

  • Noah Okafor (Salzburg/note de 92 sur 100)
  • Breel Embolo (Gladbach/90,7)
  • Cedric Itten (Greuther Fürth/79)
  • Mario Gavranovic (Kayserispor/75,8)
Rapide, puissant, efficace, technique et élégant: Okafor a tout pour lui. Il est le futur de la Suisse, et peut-être déjà le présent.
Rapide, puissant, efficace, technique et élégant: Okafor a tout pour lui. Il est le futur de la Suisse, et peut-être déjà le présent.Image: KEYSTONE

La deuxième surprise dans votre sélection est une absence. Celle d'Haris Seferovic (72,9). L'attaquant de Benfica a certainement perdu des points en raison de ses récentes absences en équipe nationale pour cause de blessures.

Ce quatuor de buteur sera-t-il celui retenu par Murat Yakin dans un an? Soyons honnêtes: c'est très peu probable. Okafor et Itten devraient maintenir leur forme et leur efficacité actuelles sur une longue période pour déboulonner des cadres comme Seferovic ou Gavranovic.

Le derby fait ressurgir un vieux contentieux entre Lausanne et Servette
Les spécialistes des réseaux sociaux servettiens soupçonnent leurs adversaires vaudois de s'inspirer un peu trop de leurs créations. «Ils avaient dit la même chose l'année dernière. Ce sont de gros blaireaux», s'agace le vice-président du Lausanne-Sport (LS).

Vous le sentez, ce délicieux parfum du derby qui vient chatouiller les narines et les susceptibilités? LS-Servette est dans deux jours (coup d'envoi ce dimanche à 16h30), mais il flotte déjà dans l'air quelque chose de piquant. Les Genevois annoncent une mobilisation sans précédent, les Vaudois attendent de voir. «Chaque fois que les Servettiens viennent à Lausanne, ils nous expliquent qu'ils sont 2000 mais ils ne sont jamais autant. Il faut qu'ils arrêtent de fumer», se marre Vincent Steinmann, vice-président du LS.

L’article