DE | FR
Réveil musculaire

Pierre Ménès s'est défendu «comme le Barça contre le Bayern»

Vous avez bien dormi? Remettez votre esprit en alerte avec des infos de la nuit à parcourir et quelques questions à soulever.
23.03.2021, 06:5024.03.2021, 06:47
Suivez-moi

Lundi soir, les fans de foot avaient visiblement moins la tête à Bastia-Créteil qu'à la première apparition publique de Pierre Ménès depuis les révélations d'agressions sexuelles dont l'accusent plusieurs de ses anciennes collègues. Pour obtenir le résumé des interventions du journaliste sportif sur le plateau de l'émission Touche pas à mon poste: cliquez ici. Pour découvrir les réactions du monde du ballon: ne bougez pas, vous êtes au bon endroit!

«Impardonnable»

Il était un peu moins de 21h lorsque Pierre Ménès, suivi par deux millions et demi de supporters de foot sur Twitter, est apparu en direct à la télévision. La plupart des comptes spécialisés dans le sport ont alors interrompu leur flux d'informations pour suivre en direct la défense de celui qui, d'ordinaire, est plutôt du genre à attaquer dirigeants et joueurs par ses prises de position tranchées. Un registre dans lequel il est plus convaincant, ont trouvé ceux qui le connaissent bien.

Le magazine So Foot compare ce matin l'intervention du «clown du Canal Football Club» à la déroute historique du FC Barcelone face au Bayern l'été dernier (8-2). «Ménès a sans surprise endossé le rôle de la victime» non sans avoir «concédé quelques regrets en énumérant une liste de victimes de ses agissements». Verdict: «Faute avouée, faute pas du tout pardonnée.»

L'extrait qui fâche

Une séquence, surtout, a fait réagir les internautes. Il s'agit de l'extrait du reportage de Marie Portolano (Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste) que Canal Plus avait choisi de couper au montage. On comprend mieux pourquoi.

«Des propos lourds et plus que gênants», condamne L'Equipe dans son édition du jour. Le quotidien rapporte ensuite les propos du journaliste sur le plateau: «Ce que je pouvais me permettre avant n'est plus possible aujourd'hui». Une déclaration qui, la veille, avait agacé l'ex-internationale de football Laetitia Tonazzi.

«Donc il se défend en disant: «Aujourd'hui, on ne peut plus rien faire»?! Il est hallucinant ce type. À vomir.»
L. Tonazzi

Le silence de Canal Plus sur les agissements de son employé interroge également les fans qui, chaque mois, paient un abonnement à la chaîne cryptée. L'un d'eux, consulté par près de 100 000 followers, fait cette promesse: «Je prends la décision de résilier mon abonnement dès mardi et jusqu’à l'éviction de Pierre Ménès. J’invite un maximum de personnes à faire de même. Il est temps que ça bouge.»

Est-il encore audible?

De nombreux adeptes de FIFA 21 réclament désormais avec des mots parfois crus que Pierre Ménès, qui est l'une des voix du jeu sur console, ne commente plus leurs parties.

Un argument en faveur de sa destitution revient en boucle: Cristiano Ronaldo avait été supprimé de la jaquette et du menu de FIFA par EA Games (éditeur du jeu) à la suite des accusations de viol dont le Portugais faisait l'objet -et pour lesquels il avait été finalement blanchi.

Et enfin:

Parce qu'il y a aussi eu des buts et du beau jeu, lundi soir à la télévision, on se quitte avec les meilleurs moments de Bastia-Créteil.

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pour supporter Xamax, mieux vaut ne pas être cardiaque
Les footballeurs neuchâtelois ont fait match nul 1-1 lundi à la Pontaise contre le Stade Lausanne Ouchy. A deux journées de la fin de la saison, ils ne comptent que trois points d'avance sur la lanterne rouge Chiasso.

Qui est fan de Neuchâtel Xamax a eu bien des palpitations ces vingt dernières années. Et il y en aura assurément encore pendant une grosse semaine.

L’article