DE | FR
Image: keystone
Konnichi'watson

Andy Murray ne remportera pas une troisième fois les Jeux olympiques

Gêné à une cuisse, le tennisman britannique a déclaré forfait pour le tournoi de simple, à quelques heures de son premier match. Il continue de s'aligner sur le double.
25.07.2021, 06:5926.07.2021, 13:06
Team watson
Team watson
Suivez-moi
Konnichi'watson, c'est notre rendez-vous chaque matin à 7h00 durant les Jeux olympiques de Tokyo. On vous y présente les événements importants qui ont eu lieu durant la nuit.

Andy Murray déclare forfait

Sacré à Londres (2012) et Rio (2016), le Britannique Andy Murray ne remportera pas une troisième fois de suite les Jeux olympiques. Il a déclaré forfait pour le tournoi de simple dimanche matin, quelques heures avant son premier tour contre le Canadien Félix Auger-Aliassime. Le vainqueur de Wimbledon 2013 et 2016 ressent une gêne à la cuisse droite.

«Je suis très déçu de devoir renoncer, mais l'encadrement médical m'a déconseillé de participer à deux tournois. J'ai donc pris la décision difficile de me retirer du tableau de simple et de me concentrer sur le double avec Joe (Salisbury)»
Andy Murray

La paire britannique jouera lundi son deuxième tour contre le duo allemand composé de Kevin Krawietz et de Tim Puetz.

Andy Murray (à gauche) et Joe Salisbury continueront de représenter la Grande-Bretagne dans le tournoi olympique de Toyko.
Andy Murray (à gauche) et Joe Salisbury continueront de représenter la Grande-Bretagne dans le tournoi olympique de Toyko.
image: keystone

Bryson DeChambeau aussi

Le golfeur américain, vainqueur de l'US Open 2020, ne pourra pas défendre ses chances à Tokyo. La raison? Il a été testé positif au Covid-19.

Bryson DeChambeau en action le 16 juillet dernier.
Bryson DeChambeau en action le 16 juillet dernier.
Image: keystone

Il est le première athlète de renommée mondiale à devoir renoncer aux JO pour avoir contracté le coronavirus. Du coup, DeChambeau, sixième mondial, est remplacé dans l'équipe des Etats-Unis par Patrick Reed, déjà présent à Rio en 2016.

Grosse surprise en tennis

La numéro un mondiale Ashleigh Barty a perdu dimanche matin au premier tour du tableau féminin. La récente gagnante de Wimbledon a subi la loi de l'Espagnole Sara Sorribes Tormo, 48e mondiale, en deux manches 6-4 6-3.

L'Espagnole Sara Sorribes Tormo a joué crânement sa chance face à la numéro un mondiale dimanche.
L'Espagnole Sara Sorribes Tormo a joué crânement sa chance face à la numéro un mondiale dimanche.
keystone

Ashleigh Barty était pourtant la favorite pour le titre olympique.

Fabienne Kocher à une victoire d'une médaille

La Zurichoise a passé les trois premiers tour du tournoi olympique de judo des moins de 52kg. Et pas de n'importe quelle manière: elle a d'abord sorti l'Espagnole Ana Perez Box, vice-championne du monde 2021.

Fabienne Kocher a ensuite dominé la Mongole Sosorbaram Lkhagvasuren. La judoka de 28 ans a finalement pris le dessus sur la Hongroise Reka Pupp, qu'elle a réussi à immobiliser. Du coup, la Zurichoise s'est qualifiée pour les demi-finales.

Fabienne Kocher (à gauche) a de jolies chances de médaille après avoir battu la Mongole Lkhagvasuren.
Fabienne Kocher (à gauche) a de jolies chances de médaille après avoir battu la Mongole Lkhagvasuren.
image: keystone

Dans le dernier carré, la médaillée de bronze des Mondiaux 2021 en découdra avec la championne d'Europe en titre, la Française Amandine Buchard (26 ans). Si elle l'emporte, Fabienne Kocher sera déjà assurée de gagner la médaille d'argent.

Déception pour Heidi Diethelm Gerber

En tir, la Thurgovienne a échoué dimanche matin en qualification de l'épreuve de pistolet à 10 mètres. La Suissesse de 52 ans n'a pris que le 28e rang, sur 53 participantes. Les huit premières se sont qualifiées pour la finale.

Pour rappel, Heidi Diethelm Gerber avait remporté le bronze à Rio au pistolet sportif à 25 mètres. Elle disputera l'ultime compétition de sa carrière jeudi et vendredi prochains à Tokyo.

La sensation Ahmed Hafnaoui

Le Tunisien de 18 ans a créé une énorme surprise en natation dimanche. Seulement huitième des séries éliminatoires, il est devenu champion olympique du 400 mètres nage libre. Il est devenu le deuxième nageur de son pays à décrocher l'or dans des JO après Oussama Mellouli (2008 et 2012). Hafnaoui s'est imposé grâce à une dernière traversée de feu. Il a du même coup amélioré son propre record – qui datait de 2018 – de plus d'une seconde.

La joie d'Ahmed Hafnaoui dimanche après son sacre olympique à Tokyo.
La joie d'Ahmed Hafnaoui dimanche après son sacre olympique à Tokyo.

L'Américain Chase Kalisz a pour sa part cueilli le titre sur 400 m 4 nages. Dans cette même épreuve, c'est la Japonaise Yui Ohashi qui a été sacrée chez les dames.

Et un premier record du monde est tombé dimanche dans ces JO. Il est l'œuvre du relais australien féminin du 4x100m libre. Bronte Campbell, Meg Harris, Emma McKeon et Cate Campbell ont remporté l'or et ont permis à l'Australie de conserver le titre conquis en 2016 à Rio.

Les Suissesses en demi-finales des épreuves d'aviron

La Zurichoise Jeannine Gmelin, médaillée de bronze des récents championnats d'Europe, disputera les demi-finales du skiff. Dimanche matin, elle a pris la deuxième place du quatrième quart de finale alors que les trois premières décrochaient leur qualification.

Jeannine Gmelin a toujours des chances de médaille à Tokyo.
Jeannine Gmelin a toujours des chances de médaille à Tokyo.
Image: KEYSTONE

Le deux de couple poids léger composé de Frédérique Rol et Patricia Merz disputera également les demi-finales. La Vaudoise et la Zougoise ont parfaitement maîtrisé leur sujet en repêchage, remportant leur série face à l'embarcation russe.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Le visage de Johnny depuis les années 90

1 / 11
Le visage de Johnny depuis les années 90
source: capture d'écran youtube
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Tokyo 2020

L'athlète biélorusse Krystsina Tsimanouskaya a quitté Tokyo

La sprinteuse Krystsina Tsimanouskaya, qui craignait d'être rapatriée de force en Biélorussie, a décollé du Japon mercredi pour l'Autriche. Elle devrait rejoindre la Pologne, qui lui a accordé un visa humanitaire.

La sprinteuse biélorusse Krystsina Tsimanouskaya, en conflit avec les autorités sportives de son pays, a quitté mercredi l'aéroport de Tokyo-Narita pour Vienne.

Il s'agit très probablement d'une escale avant de rejoindre la Pologne, qui lui a accordé un visa humanitaire.

Il était initialement supposé que l'athlète de 24 ans prenne mercredi un vol direct Tokyo-Varsovie opéré par la compagnie polonaise LOT. Mais elle a changé d'itinéraire à la dernière minute, embarquant dans un avion de la …

Lire l’article
Link zum Artikel