DE | FR
Les fans de Chelsea ont longuement protesté mardi.
Les fans de Chelsea ont longuement protesté mardi.Image: AP

L'AC Milan, l'Inter Milan et l'Atletico Madrid se retirent du projet

Le projet d'une Super Ligue dissidente fait trembler tout le football européen. Suivez en temps réel les informations et réactions.
21.04.2021, 11:4822.04.2021, 07:40
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Le résumé de l'affaire

Douze clubs ont annoncé dimanche la création d’une ligue européenne privée: Real Madrid, Barcelone, Atlético Madrid, Manchester United, Manchester City, Liverpool, Tottenham, Arsenal, Chelsea, Juventus, AC Milan et Inter Milan. Cette ligue comprendrait trois autres membres permanents plus cinq wild-cards attribuées chaque saison, pour un total de vingt équipes et 18 matches chacune.
Ce projet dissident est à l'étude depuis de nombreuses années, à partir de clubs prestigieux qui ne trouvent plus leur compte en Ligue des champions, notamment sur la répartition des bénéfices.
Les fondateurs de cette Super Ligue européenne se répartiraient d’entrée une enveloppe de 3,5 milliards d’euros, pour des aides d’urgence liées au Covid et des investissements dans les infrastructures.
L’UEFA doit annoncer une réforme de la Ligue des champions ce lundi même, pour aller dans le sens des grands clubs: 36 clubs au lieu de 32, une centaine de matches supplémentaires, mini-championnat de dix matches contre dix équipes différentes (au lieu des phases de poule actuelles) avant de basculer dans les 8es de finale à élimination directe.
L’UEFA, la Premier League (Angleterre), la Liga (Espagne) et la Série A (Italie) annoncent que «les clubs concernés par la Super Ligue se verront interdire la participation à toute autre compétition au niveau national, européen et mondial», et que «leurs joueurs pourraient être interdits d’équipe nationale.»

Le projet est «en stand-by», annonce Florentino Perez du Real Madrid

Le projet de Super League européenne est «en stand-by», a annoncé le président du Real Madrid et de la «Super League» Florentino Perez dans la nuit de mercredi à jeudi. Il assure que «la Juventus et l'AC Milan ne sont pas partis».

Florentino Perez, président du Real Madrid.
Florentino Perez, président du Real Madrid.Image: sda

«Le projet est en stand-by. La société de la Super League existe toujours», a déclaré Florentino Perez. «La Juventus et l'AC Milan ne sont pas partis... nous sommes tous ensemble, on réfléchit, on travaille», a-t-il souligné dans un entretien à la radio espagnole Cadena Ser.

L'AC Milan part aussi

L'AC Milan a indiqué ce mercredi dans un communiqué renoncer à son tour à la Super Ligue. Il s'agit du troisième départ de la journée après ceux de l'Inter Milan et de l'Atlético de Madrid.

Les joueurs de l'AC Milan ne participeront pas à la Super Ligue.
Les joueurs de l'AC Milan ne participeront pas à la Super Ligue. Image: keystone

L'Atlético et l'Inter s'en vont

L'Atlético Madrid et l'Inter Milan ont annoncé mercredi dans des communiqués séparés leur retrait du projet de Super Ligue, devenant les 7e et 8e clubs à y renoncer, après le renoncement des six clubs anglais formalisés mardi et mercredi.

Sur les 12 clubs fondateurs de cette initiative dévoilée lundi, il ne reste désormais plus que deux clubs espagnols (Real Madrid et Barcelone) et deux clubs italiens (Milan AC et Juventus Turin).

Désistements en série?

Manchester City aurait officiellement annoncé son retrait sur son site officiel, qui était inaccessible dans la soirée de mardi.

Manchester United et Arsenal auraient également décidé de faire machine arrière. Si cela se confirmait, cela signifierait que les quatre clubs anglais parties prenantes du projet se seraient désistés.

Le président du FC Barcelone Joan Laporta a par ailleurs rappelé que l'accord formel de son club n'interviendrait qu'avec l'accord de son conseil d'administration. L'Atlético Madrid aurait en outre également décidé de se retirer, laissant le Real Madrid bien seul...

Chelsea devrait annoncer son retrait

Selon les informations du Guardian et de la BBC, le club britannique serait sur le point de se retirer du projet de Super League, cédant ainsi au mécontentement de ses fans. Voici ce qu'écrit le journal: «C'est une grande nouvelle! Notre correspondant à Chelsea, Jacob Steinberg, rapporte que Chelsea prépare une communication à la European Super League pour leur dire qu'ils se retirent. Ce sera sûrement le début de la fin des propositions de l'ESL.»

Guardiola s'oppose à son club 📢

L'entraîneur de Manchester City a ouvertement critiqué la Super Ligue, dont son club est pourtant l'un des membres fondateurs:

«Le sport, n'en est pas un quand la relation entre l'effort et la récompense n'existe pas. Ce n'est plus un sport si la défaite n'a plus d'importance»
«Pourquoi l'Ajax n'est-il pas sélectionné? Il a gagné quatre Ligue des champions»

Et les autres entraîneurs? 💭

Zinédine Zidane est apparu emprunté devant la presse, alors que son président, Florentino Perez, est l'origine du projet: «J'ai mon avis mais je ne vais pas vous le donner», a esquivé l'entraîneur du Real Madrid.

Zinédine Zidane et Florentino Perez
Zinédine Zidane et Florentino PerezImage: AP

Même réserve chez Mauricio Pochettino, coach du PSG: «Il est difficile d'émettre une opinion. Il faut prendre des précautions car on ne connaît pas tous les dessous.» Rappelons qu'en octobre dernier, l'Argentin était pressenti pour succéder à Zidane au Real Madrid...

Jürgen Klopp, entraîneur de Liverpool, est en total désaccord avec son club, autre pilier de la Super Ligue: «Je n'ai jamais été impliqué dans les discussions. J'ai appris la nouvelle dimanche. Je ne sais rien de plus que ce qu'on peut lire dans les journaux. C'est un coup dur. Je peux comprendre que ça ne plaise pas au public.»

Déjà des retours en arrière?

L'UEFA espère vivement créer des dissensions au sein des douze membres fondateurs, en ciblant les indécis. Selon des sources internes, seuls cinq clubs seraient totalement acquis au concept de Super Ligue. Les autres seraient davantage guidés par le désespoir ou l'opportunisme (effacer la dette du Covid), sinon dépassés par une communication hâtive et désordonnée.

Everton monte au front ✊

«Six clubs sont en train d'agir uniquement dans leurs propres intérêts. Six clubs salissent la réputation de notre ligue et de notre football. Six clubs ont choisi de manquer de respect à chaque club avec lesquels ils s'assoient à la table de la Premier League. Six clubs ont trahi la majorité des supporters de notre pays et d'au-delà.»

La FIFA menace à son tour

La FIFA «désapprouve fortement» le projet de Super Ligue. Les douze clubs européens dissidents «devront en subir les conséquences» , a dit le président Gianni Infantino. Ce projet voulant supplanter la Ligue des champions est «un club fermé», «dissident des institutions existantes».

«Soit vous êtes dedans, soit vous êtes dehors. Vous ne pouvez pas être à moitié dedans et à moitié dehors»

«Les promotions et les relégations sont un modèle qui a été couronné de succès», a encore lancé Infantino, s'opposant à ce système de ligue quasiment fermée, où les clubs fondateurs auraient leur ticket garanti chaque saison, au lieu de devoir se qualifier via les championnats domestiques.

Florentino Perez veut sauver le foot et sa peau

Interrogé lundi soir dans l'émission espagnole El Chiringuito, le président du Real Madrid est revenu sur la création de la Super Ligue et a critiqué le nouveau format de la Ligue des champions. «À chaque fois qu'il y a des changements, il y a toujours des personnes qui s'y opposent... et nous allons sauver le football en cette période de crise», a osé Perez.

«Les audiences et les droits baissent et quelque chose doit être fait. Nous sommes tous ruinés, a poursuivi le dirigeant. En deux saisons, Madrid a perdu 400 millions d'euros . Nous sommes arrivés à la conclusion qu'au lieu de changer la Ligue des champions, la création de la Super Ligue nous permettra de compenser ce que nous avons perdu.»

«L'UEFA est un monopole et doit être transparente, ouverte au dialogue et pas menaçante»
«La nouvelle Ligue des champions est censée débuter en 2024. D'ici là, tous les clubs seront morts!»

Florentino Perez croit également que les jeunes ne sont plus intéressés par le football. «Parce qu'il y a beaucoup de matches de faible niveau et ça ne les intéresse plus, ils ont d'autres plateformes pour se distraire maintenant.»

Londres va «tout faire» pour bloquer la Super Ligue

Le ministre britannique des Sports Oliver Dowden a indiqué lundi que le gouvernement comptait faire «tout son possible» pour empêcher la création d'une Super Ligue européenne de football, y compris en invoquant la législation sur la concurrence.

Oliver Dowden, ministre britannique des Sports
Oliver Dowden, ministre britannique des Sports

Oliver Dowden a précisé devant le Parlement qu'il avait eu des entretiens d'urgence avec les dirigeants de la Premier League, de la fédération britannique et de l'UEFA avec un «message clair: ils ont notre appui total»

«Je n’ai jamais vu une personne mentir de façon aussi persistante. Je lui ai parlé samedi après-midi et il m’a dit: «Ne vous inquiétez pas, ce sont des rumeurs, il ne se passera rien»»
Alexander Ceferin (président de l’UEFA) au sujet d'Andrea Agnelli (président de la Juventus)

Facebook et Amazon démentent toute discussion

Facebook a déclaré lundi ne pas être engagé dans des discussions avec les douze clubs fondateurs de la Super Ligue, au sujet des droits de diffusion. Une source proche du dossier a déclaré à Reuters qu'Amazon ne discutait pas non plus avec ces clubs, démentant une information du Financial Times.

Décision sur l'Euro reportée

L'UEFA annoncera vendredi sa décision finale sur les villes-hôtes de l'Euro de football (11 juin-11 juillet). La compétition pourrait être retirée à Munich, Bilbao et Dublin si elles refusent d'accueillir des spectateurs. «Nous avons repoussé notre décision finale jusqu'à vendredi», le temps d'une ultime consultation «avec les trois villes qui pourraient être exclues», a expliqué le président Aleksander Ceferin.

Première action en justice ⚖️

La «Super Ligue» a saisi préventivement «les juridictions compétentes» afin d'assurer son existence, selon un courrier adressé à l'UEFA et la FIFA. Dimanche, l'UEFA a en effet menacé d'exclure les clubs frondeurs des compétitions nationales et internationales, tandis que la FIFA a dit lundi «désapprouver une Ligue européenne fermée et dissidente». «Votre communiqué nous oblige à entreprendre des actions protectrices pour nous sécuriser face à une réaction si défavorable (...) qui serait illégale», explique la «Super Ligue», avant de préciser ceci:

«Nous ne voulons pas remplacer la Ligue des champions ou la Ligue Europa, mais les concurrencer et exister aux côtés de ces tournois»
Le communiqué de la «Super Ligue»

So Foot boycotte les dissidents 🤮

«Ils veulent créer leur propre compétition, entre eux, en s'essuyant les pieds sur les institutions et sur les autres clubs ? Pas de soucis, prenons-les au pied de la lettre. Tout au long de la semaine, Sofoot.com boycottera les rencontres des douze frondeurs de la Superligue. Leur nom, leur blason et leurs joueurs (désolé pour eux, victimes collatérales) n'apparaîtront pas dans les compte-rendu des matchs.»

Vous êtes contre ⬇️

Vous ne voulez pas d'une Super Ligue. C'est ce qui ressort du sondage que nous avons lancé ce matin et qui restera encore actif toute la journée de lundi. À la mi-journée, 54% des personnes interrogées estimaient que ce nouveau tournoi était «la pire idée de l'histoire», alors que 19% se réjouissaient déjà d'assister chaque semaine à de grands matches de football. Les autres observaient les réformes de loin, préférant soutenir leur club de village.

Vous en pensez quoi, vous, de cette Superligue ?

Porto s'oppose au projet

Le président de Porto, Pinto Da Costa, a refusé l'idée de rejoindre la compétition imaginée par douze clubs européens, tout en reconnaissant des discussions informelles qui n'ont pas abouti. «Nous ne pouvons pas participer à quoi que ce soit qui soit contraire aux règles. Nous sommes en Ligue des champions et espérons y être encore durant de nombreuses années

«La Super Ligue? C'est un crime contre le football. Le fait que le Bayern Munich et le Borussia Dortmund ne participent pas à cela montre qu'ils ont les reins solides»
Rudi Völler, directeur sportif du Bayer Leverkusen, dans Bild

Breaking news

Les clubs de Serie A se réuniront ce lundi (17h30) sans l'AC Milan, l'Inter Milan et la Juventus, qui ont annoncé leur participation à la Super Ligue.

Deux cris du ♥️

Le milieu du PSG, Ander Herrera, a pris position contre le projet de Super Ligue dans un long message publié sur Twitter. Il y a déclaré son amour pour «un football populaire», oubliant toutefois que les différentes réformes menées par les instances européennes ces vingt dernières années ont contribué à privilégier les grandes équipes au détriment des petites.

Mesut Özil (Fenerbahçe) s'est lui aussi exprimé contre les grandes manoeuvres impulsées par les puissants. «La joie que procurent les grands matches réside dans le fait qu'ils ne se produisent qu'une ou deux fois par année, pas toutes les semaines», a-t-il livré.

«Ça ne se fera pas»

L'ancien président de la fédération anglaise (2013-2016) Greg Dyke a estimé au micro de la BBC que le projet de «Super Ligue» européenne dissidente «n'arrivera pas» à voir le jour.

«C'est un jeu qui se déroule (entre les clubs riches et les instances), mais je ne pense pas que ce soit bon en quoi que ce soit pour le football. C'est une grave erreur. L'opposition à ce projet va l'arrêter car elle vient de pratiquement partout, je n'ai pas entendu une seule personne qui y soit favorable.»

La Super Ligue promet 3,5 milliards d'euros à partager rien qu'au titre de la participation à la compétition, sans risque de relégation pour les fondateurs. «Il y a certainement Barcelone et le Real, et je pense au moins un des clubs anglais, qui approchent du milliard de livres d'endettement. Je pense qu'ils sont dans une situation désespérée», a ajouté son prédécesseur David Bernstein, également ancien président de Manchester City.

Clashs en perspective

Que vont devenir les personnalités du football opposées à la Super Ligue et qui exercent dans un des douze clubs qui prendront part au projet? Ce lundi matin, un internaute sur Twitter a expliqué que José Mourinho avait été viré de Tottenham parce qu'il avait refusé d'entraîner ses joueurs, au motif qu'il se positionnait contre la Super Ligue. L'information n'a pas été vérifiée, mais beaucoup l'ont jugée suffisamment crédible pour la relayer.

À Liverpool, Jürgen Klopp avait rejeté le projet en bloc en 2019. Il l'avait dit au magazine Kicker. Que fera le technicien allemand maintenant que les Reds ont annoncé leur appartenance à la Super Ligue?

«J'espère que cette Super Ligue ne verra jamais le jour. Avec la manière dont se déroule la Ligue des champions actuellement, le foot dispose déjà d'un très beau produit. Pour moi, la C1 c'est déjà une Super Ligue dans laquelle tu n'as pas à jouer toujours les mêmes équipes. Je n'ai pas non plus le sentiment que mon club doive être tête de série. Bien sûr que c'est économiquement important mais pourquoi devrait-on créer un système où Liverpool pourrait se retrouver à jouer dix années de suite contre le Real Madrid? Qui voudrait voir ça?»

Les Allemands disent «Nein»!

Le Bayern Munich et le Borussia Dortmund, les deux plus grands clubs allemands, ont annoncé ce lundi matin qu'ils ne participeront pas à la Super Ligue et s'en tiendront au projet de l'UEFA. Une autre équipe, le RB Leipzig, a également communiqué qu'elle ne rejoindra pas le nouveau championnat créé par les puissants.

Pendant ce temps...

Réunie à Montreux, l'UEFA a validé le projet de réforme de la Ligue des champions. Celui-ci entrera en vigueur dès 2024.

L'action de la Juve explose ↗️

A 11 h 20 lundi matin, peu après l'annonce d'un investissement massif de JP Morgan dans le projet de ligue privée, l'action de la Juventus prenait 11%. Pour rappel, le président turinois Andrea Agnelli est à la base de cette Super Ligue, qui semble avoir l'adhésion des actionnaires.

Des équipes nationales déplumées 😧

Voilà à quoi ressembleraient quelques-unes des meilleures sélections européennes sans les joueurs exclus par l’UEFA:

  • 🇫🇷 La France évoluerait sans Lloris, Griezmann, Varane, Pogba, Kante, Giroud, Dembélé, Ndombele, Sissoko, F. Mendy, Martial, Rabiot, Lenglet, Zouma ni Lemar, mais aussi sans Coman, Pavard, Hernandez et Tolisso si le Bayern rejoint la ligue
  • 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 L’Angleterre évoluerait sans Kane, Sterling, Foden, Rashford, Maguire, Shaw, Mount, Alexander-Arnold, Henderson, Walker, Chilwell, Stones, Trippier ni Greenwood
  • 🇵🇹 Le Portugal évoluerait sans Ronaldo, Dias, Cancelo, Fernandes, Pereira, B. Silva, Jota ni Felix
  • 🇪🇸 L’Espagne évoluerait sans de Gea, Ramos, Alba, Rodri, Busquets, Piqué, M. Llorente, Ceballos, Koke, Pedri, F. Torres, Morata, Asensio, Isco, Vasquez, ni Carvajal

À quoi ressembleraient les championnats sans les dissidents? 🤔

En annonçant leur volonté de quitter le modèle actuel, les clubs pourraient être exclus de leur championnat national. Une décision qui pourrait intervenir avant la fin de saison. Si ce scénario se vérifiait, c'est une autre saison qui débuterait...

  • ...en Italie: l'Inter ne serait plus en tête de Serie A. Elle laisserait sa place au sommet du championnat à l'Atalanta, actuellement 3e avec 64 unités. Les Lombards seraient à la lutte avec Naples (60 points) et les deux équipes de Rome pour le titre.
  • ...en Espagne: la Liga se jouerait sans les trois premiers du classement actuel. Le FC Séville (4e) serait quasiment assuré de remporter le titre, puisqu'il compte 15 points d'avance sur Villareal à sept journées de la fin. Une première pour les Andalous depuis...1946!

JP Morgan va débourser plusieurs milliards 💰

La plus grande banque américaine, JP Morgan, a annoncé qu'elle allait financer la Super Ligue.

«Je peux confirmer que nous finançons l’opération»
Un porte-parole de la banque à l'AFP

Pour rappel, chaque participant au nouveau championnat recevra un versement en une fois de l’ordre de 3,5 milliards d’euros destinés à des investissements en infrastructures et à compenser l’impact de la crise du Covid. C'est un montant trois fois plus élevé que celui de la Ligue des champions, qui redistribue 2 milliards d’euros chaque année aux 32 équipes participantes.

Ils ne feront jamais mieux que ça

La Super Ligue aura peut-être les meilleures équipes du monde, mais elle n'aura pas le meilleur hymne de la planète, celui de la Ligue des champions, interprété ci-dessous par la chorale de Kigali (c'est le moment de vous absenter quelques instants du bureau et de monter le son).

Le morceau est si beau et populaire qu'il est même joué lors des mariages.

Boum 👊

Bis repetita

L'une des critiques les plus souvent formulées au sujet de la Super Ligue tient dans le cumul des grandes affiches qui pourrait finir par lasser le spectateur.

Un acte «criminel»

La Une du Mirror ce matin.
La Une du Mirror ce matin.Image: Mirror

Une version féminine aussi

Les douze clubs de Super Ligue prévoient aussi de créer «dès que possible» une compétition féminine, sur le même principe que le modèle masculin envisagé. Le but: «aider au développement du football féminin et le faire avancer comme jamais auparavant», selon le communiqué officiel.

«La ligue du pognon»

Dans La Provence, le journaliste Alexandre Jacquin dénonce «la fin de toutes nos illusions d'enfant». «Chaque jour, on dirait que ce monde s’éloigne un peu plus du monde dans lequel on m’a appris, enfant, à être adulte», écrit un autre internaute sur le réseau social.

Neville ne décolère pas 🤬🤬

Gary Neville s'est dit écoeuré sur le plateau de Sky Sports. Un coup de gueule de 3 minutes vu par près de cinq millions de personnes sur les réseaux sociaux. «Je suis dégouté, a lâché le latéral droit de MU. Liverpool dit qu'ils ne marcheront jamais seuls? United a été fondé par des travailleurs? Et ils partent dans une ligue sans compétition, dont ils ne peuvent être relégués? C'est une honte.»

Le dessin du jour

Soulcié en grande forme dans L'Equipe.

Image: L'Equipe

😂 Les petits se moquent

Depuis plusieurs heures, les clubs plus modestes que le Real ou la Juventus ironisent sur le fait qu'ils réservent leur décision quant à leur participation au projet de Super Ligue. Dernier exemple en date Lugano qui, lui, évolue quand même en Super...League.

🖥️ La «Super Ligue» a déjà son site internet

Le nouveau tournoi européen vient tout juste d'être annoncé mais il possède déjà un portail numérique. Le design est sombre, sobre voire minimaliste.

➡️ thesuperleague.com

12 + 3?

Douze clubs ont déjà annoncé leur intention de participer à la Super Ligue. Trois de plus pourraient s'y ajouter. Il s'agit de Porto, du RB Leipzig et du Bayern Münich. «Une décision sera prise rapidement», prédit Fabrizio Romano, spécialiste influent du football mondial, deux millions et demi de suiveurs sur Twitter.

Le format de la compétition en bref

  • 20 équipes participeraient à cette Super Ligue (15 clubs permanents et 5 invités ou qualifiés par saison). Elles seraient réparties dans deux groupes de dix.
  • La compétition se déroulerait sur 18 journées. Chaque équipe affronterait deux fois (matches aller-retour) toutes les formations de son groupe.
  • Il y aurait dix matches par journée, soit 180 rencontres réparties sur trois jours (mardi, mercredi et jeudi).
  • Les trois premiers de chaque groupe seraient qualifiés pour les quarts de finale, alors que les 4e et 5e se disputeraient les deux places restantes pour la phase finale en barrage.

✍️ Edito au vitriol

Dans son édito pour L'Equipe, le journaliste Vincent Duluc prend clairement position contre le projet de ce super championnat pour riches. Extraits.

«Les douze clubs ont choisi de trahir un idéal partagé»
«Les voilà prêts à tuer le football européen par pur cynisme et consternante avidité»
«S'ils vont au bout de leur projet, on ne leur pardonnera pas»

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Et si on se poilait sur les meilleures coupes mulet de chiens

1 / 14
Et si on se poilait sur les meilleures coupes mulet de chiens
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles sur le sport

Robert Lewandowski et le syndrome du plombier polonais

Link zum Artikel

Incompétence, pingrerie, désordre: quel avenir pour le foot romand?

Link zum Artikel

Chez les virtuoses du tennis, l'antivibrateur passe à la poubelle

Link zum Artikel

Dans le pays d'Idrissa Gueye, l'homosexualité mène en prison

Link zum Artikel

Avec Sandro Aeschlimann, la Suisse tient son prochain Martin Gerber

Link zum Artikel

Ils se croient super forts et se retrouvent piégés sur les via ferrata

Link zum Artikel

Les ex-cracks de Super League cirent le banc à l'étranger

Link zum Artikel

Le cas Idrissa Gueye éclaire toute l’hypocrisie du football

Link zum Artikel

Le football suisse entame une semaine décisive pour son avenir

Link zum Artikel

Des femmes témoignent: «Les épaules musclées, ça fait trop mec»

Link zum Artikel

«On bidouillait»: Il a vécu toutes les Patrouilles des glaciers, il raconte

Link zum Artikel

Les défenseurs collés aux poteaux sur corner? Complètement has been

Link zum Artikel

Le FC Winterthour et sa culture punk, ovni du foot moderne

Link zum Artikel

Evenepoel met tout le monde d'accord: la Belgique tient un phénomène

Link zum Artikel

Le Bâlois Alex Wilson, suspendu pour dopage, victime d'un complot?

Link zum Artikel

Un horrible tacle a brisé la carrière de cette Neuchâteloise

Link zum Artikel

De mythe à «club de village», Kloten sera modeste en National League

Link zum Artikel

Isaiah Thomas, une ode à la résilience version US

Link zum Artikel

Zeki Amdouni, la pépite qui peut encore sauver le Lausanne-Sport

Link zum Artikel

Bencic: «Quand je pense à la guerre, je relativise l'importance du tennis»

Link zum Artikel

Les cyclistes pros sont devenus des toxicomanes accros aux pilules

Link zum Artikel

Comment Luka Modric a fait de son extérieur du pied une arme fatale

Link zum Artikel

Cette Romande a passé 40 jours seule en montagne et est revenue transformée

Link zum Artikel

Une langue de footballeur a encore fourché: top 20 des phrases cultes

Link zum Artikel

Le football suisse a encore inventé une formule hallucinogène

Link zum Artikel

Gegenpressing contre jeu de position: l'heure du grand duel

Link zum Artikel

Thibaut Monnet: «J'ai laissé quelques bouts de dents sur la glace»

Link zum Artikel

La drôle d'histoire des animaux qui peuplent le hockey suisse

Link zum Artikel

Cette Valaisanne increvable a réalisé le doublé Lauberhorn-Kitzbühel

Link zum Artikel

Simon Ammann: «Arrêter ou continuer, je n'arrive pas à me décider»

Link zum Artikel

Osaka, Rapinoe, Williams: la «culture de la victimisation» made in USA

Link zum Artikel

Iga Swiatek, nouvelle reine du tennis, a construit sa légende à Montreux

Link zum Artikel

Le patron du Tour de Suisse: «La Romandie ne veut pas de nous»

Link zum Artikel

Les lasers verts qui ont ciblé Salah sont les plus dangereux

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Avec Sandro Aeschlimann, la Suisse tient son prochain Martin Gerber
Le gardien a disputé le premier match de sa carrière dans un Mondial, mardi contre le Kazakhstan. La Suisse s'est imposée de justesse (3-2). Tout devrait être plus compliqué ce mercredi contre la Slovaquie (19h20).

La nostalgie à l'état pur. Voilà qu'après la victoire de l'équipe nationale face au Kazakhstan mardi (3-2), un gardien en sueur portant le numéro 26 (comme Martin Gerber autrefois) et parlant l'allemand de l'Emmental (comme Martin Gerber autrefois) vient raconter son aventure. Gerber a disputé 46 matches de Coupe du monde pour la Suisse, y compris la finale de 2013. Il a remporté la Coupe Stanley en NHL et est devenu millionnaire en dollars.

L’article