DE | FR
image: noëlle balet/keystone

Contre Servette, Sion portera un maillot dessiné par des enfants

Les élèves de la classe 8H de l'école primaire de Grône ont remporté le concours de dessin organisé par le club sédunois. Leur création sera arborée par les footballeurs valaisans le 22 mai prochain à Tourbillon, contre Servette.
13.04.2022, 13:12
Suivez-moi

«J'ai discuté avec deux mamans d'élèves pas plus tard que ce mardi, et elles m'ont dit que leurs filles ne parlaient que de ça!» Au bout du fil, la voix de Noëlle Balet est des plus enjouées.

Et il y a de quoi: avec sa classe de 8H (11-12 ans), cette prof d'arts visuels de l'école primaire de Grône (VS) a remporté le concours de dessin organisé conjointement par le FC Sion et le service de l'enseignement du canton du Valais. Avec une jolie récompense à la clé: les joueurs sédunois porteront le maillot dessiné par les écoliers grônards lors du dernier match de la saison, le 22 mai à Tourbillon contre Servette, auquel ils seront invités, comme tous les enfants qui ont participé au concours.

Cette initiative, ouverte à toutes les classes primaires du canton, a germé dans les bureaux du club de Tourbillon, lors des séances hebdomadaires. «On souhaitait rapprocher le club des jeunes Valaisans. On était aussi curieux de savoir ce que le FC Sion et le canton du Valais évoquent pour eux», explique Baptiste Coppey, chef de presse du FC Sion.

Le maillot dessiné par la classe 8H de Grône, que portera le FC Sion le 22 mai à Tourbillon contre Servette.
Le maillot dessiné par la classe 8H de Grône, que portera le FC Sion le 22 mai à Tourbillon contre Servette. image: Noëlle BALET

Quand elle a découvert le concours sur une plateforme d'enseignement, Noëlle Balet n'a pas hésité une seconde. «J'aime bien ce genre de compétition, et en Valais, le FC Sion et son président Christian Constantin, c'est quelque chose!», rigole la prof. Alors elle a proposé l'activité dans chacune de ses classes à Grône, et a réussi à transmettre son enthousiasme aux élèves. «J'ai insisté sur l'importance du collectif dans cette démarche», souligne-t-elle d'entrée.

«Il n'y avait aucune consigne, on avait carte blanche. Alors on a d'abord débattu, les 23 élèves et moi, pour savoir ce qui représentait le mieux le FC Sion et le canton, et puis on a voté pour garder les meilleures idées»
Noëlle Balet, prof de dessin à l'école primaire de Grône

Les choix? Classiques. Mais efficaces: les collines et châteaux de Tourbillon et Valère, les montagnes environnantes et les étoiles du drapeau cantonal. «On a aussi imaginé qu'on était dans le stade, avec la vue au loin sur les versants de Nax, de Vercorin et du Val d'Anniviers, stylisés avec des courbes aux couleurs valaisannes. Il fallait faire attention de ne pas mettre trop de petits détails, qui sont invisibles pour les spectateurs à une certaine distance», détaille l'experte.

Le maillot blanc habituel du FC Sion, ici contre Servette, le 22 mars dernier.
Le maillot blanc habituel du FC Sion, ici contre Servette, le 22 mars dernier. Image: KEYSTONE

Les élèves ont chacun fait leurs essais sur un gabarit commun, envoyé par le FC Sion, en format A3. Là encore, c'est démocratiquement que la classe a décidé ce qu'elle gardait ou non. «On a principalement travaillé avec des neocolors et un pochoir», précise Noëlle Balet.

«Une fois le maillot terminé, j'ai refait le dessin au propre et l'ai apporté moi-même, avec ceux de mes autres classes, directement à la Porte d'Octodure à Martigny, pour être sûre d'être dans les délais!»
Noëlle Balet

Au QG du FC Sion, un petit jury composé de membres du club, de cadres du département de l'enseignement et de profs d'arts visuels a analysé méticuleusement les 1500 dessins reçus, provenant de plus de 100 classes. «Ça nous a pris un après-midi entier», avoue Baptiste Coppey.

«On a rendu notre verdict sur la base de deux critères: la faisabilité et l'esthétisme. Il fallait que le maillot puisse être porté lors du match en question, en respectant les critères de la ligue en termes de couleurs, par exemple. En plus, la tunique présentée par les élèves de la 8H de Grône arborait tous les symboles historiques importants du club et du canton.»
Baptiste Coppey

Le FC Sion va désormais envoyer la maquette du maillot à son équipementier Macron, qui imprimera trois tuniques par joueur plus un petit lot à vendre. «On a eu beaucoup de plaisir, et c'est une grande fierté pour nous», conclut Noëlle Balet, qui ne s'attendait pas à remporter le concours et qui a eu «l'impression d'être dans un rêve» quand le vice-président sédunois Gelson Fernandes et le joueur Arian Kabashi sont venus dans sa classe pour adresser les félicitations du club. Désormais, elle a hâte, comme ses élèves, de voir leur création portée par les stars locales le 22 mai.

25 sosies repérés dans le public des matchs de hockey

1 / 27
25 sosies repérés dans le public des matchs de hockey
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Roger Federer promeut la Suisse avec Anne Hathaway

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La poésie du placement selon Nico Hischier, capitaine de l'ombre
Le centre valaisan n'est pas le plus impressionnant, ni le plus prolifique. Pourquoi est-il si fort? Deux spécialistes décortiquent son jeu si précieux avant le Suisse-Canada de samedi (15h20) au Mondial.

Le faciès timide et le sourire qui peine à se dessiner, Nico Hischier est nommé joueur du match contre la Slovaquie mercredi. Le jeune capitaine n'est pas l'individu le plus expressif. La frime, très peu pour lui. Le Haut-Valaisan préfère progresser et avancer sans faire de bruit. Sa principale qualité: la modestie. Surprenant pour un numéro 1 de la draft (2017), sous-estimé par une bonne partie du public, car moins spectaculaire, mais si capitale pour un entraîneur.

L’article