Sport
Tennis

Kyrgios-Nadal à Indian Wells: la raquette frôle un ramasseur

Vidéo: watson

Kyrgios pète un plomb, sa raquette frôle un ramasseur de balles

L'Australien s'est encore illustré de fort mauvaise manière sur un court de tennis, la nuit dernière, après sa défaite contre Rafael Nadal à Indian Wells.
18.03.2022, 07:4518.03.2022, 07:55
Plus de «Sport»

Nick Kyrgios a failli devenir le premier joueur de la saison à battre Rafael Nadal. L'Australien a poussé très loin l'Espagnol, la nuit dernière en quart de finale du Masters 1000 d'Indian Wells, mais il a dû finalement s'incliner après 2h45 d'empoignades et trois sets serrés: 7-6, 5-7 6-4.

Sans doute agacé, frustré par la tournure des évènements, Kyrgios a pété les plombs. Après avoir serré la main de son adversaire, puis celle de l'arbitre, l'Aussie a violemment expédié sa raquette en direction du sol. Celle-ci a rebondi très loin, passant tout près d'un pauvre ramasseur de balles.

La scène, en vidéo

Vidéo: watson

Interrogé par la suite sur ce geste d’humeur, il s’en est alors pris au journaliste qui lui a posé la question.

«Que veux tu que je dise? C'était mon intention? Non, a-t-il répondu. Est-ce que j'ai lancé la raquette près de lui? Elle a atterri à un mètre de mon pied, elle a rebondi et a failli le toucher. Je suis un être humain. Ces choses arrivent. C'était un rebond très malheureux. Je pense que si je le refaisais un million de fois, ça ne se passerait pas comme ça. C'était à trois mètres du gamin. C'est une question que tu vas me poser après une bataille de trois heures contre Nadal? C'est pour ça que tu viens ici?»

Un peu avant ce «rebond très malheureux», «le 132e joueur mondial le plus dangereux de l'histoire» (Eurosport) s'était déjà illustré en s'adressant au public. Lors du troisième set, il s'était même tourné en direction de Ben Stiller pour lui lancer: «Tu es bon au tennis? OK. Donc pourquoi tu parles?»

(jcz)

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le geste malheureux de cet Italien offre la victoire à l'Espagne
Riccardo Calafiori a marqué un autogoal, seul but de la victoire espagnole contre les Transalpins jeudi à l'Euro (1-0).

Deux autogoals en deux jours. Après le Suisse Fabian Schär contre l'Ecosse mercredi, c'est l'Italien Riccardo Calafiori qui a propulsé le ballon dans ses propres filets jeudi face à l'Espagne à la 55e minute. Une bourde lourde de conséquences, puisqu'elle a offert la victoire aux Espagnols (1-0) dans ce choc du groupe B.

L’article