Sport
Football

Suisse-Italie: Yakin avait un plan pour faire briller Ndoye

Switzerland's head coach Murat Yakin, left, welcomes Dan Ndoye, who is substituted, during a round of 16 match between Switzerland and Italy at the Euro 2024 soccer tournament in Berlin, Germany, ...
Keystone

Yakin avait mûri son plan pour faire briller Ndoye contre l'Italie

Fidèle à sa légende, le sélectionneur de la Nati avait réservé une surprise du chef pour le 8e de finale de l’Euro face à l’Italie (2-0): la titularisation de Dan Ndoye comme piston droit. Un coup tactique pensé bien avant samedi.
30.06.2024, 07:01
Plus de «Sport»

Après avoir livré les quatre matches amicaux avant cet Euro comme piston gauche et avoir occupé le flanc de l’attaque lors des trois matches de la phase de poules, Dan Ndoye a dû fermer le flanc droit face aux Transalpins. Le Vaudois a été préféré à Leonidas Stergiou pour remplacer Silvan Widmer, suspendu, et il s'en est parfaitement sorti.

Ndoye a certes eu besoin de quelques minutes pour entrer dans le match, mais il s'est fait de plus en plus remarquer après la demi-heure, au point de participer activement à l'action qui a amené l'ouverture du score.

Cette bonne performance, le nouveau piston droit de la Suisse la doit à ses qualités, mais aussi à la confiance de son sélectionneur, qui a su le mettre dans les meilleures dispositions aux entraînements. «Le coach m'a fait travailler toute la semaine pour que je sois prêt», a révélé Dan Ndoye après la partie, heureux de la tournure des évènements. «La sensation est magnifique. On a fait le match qu'il fallait. Toute l'équipe a fait le travail, c'est magique. Le but de Vargas, quelle frappe il met. On mérite cette victoire, on a une ambiance magnifique, tout se passe bien.»

«Je suis très fier de l'organisation de l'équipe, de la façon dont nous avons marqué aux bons moments. Flexibilité, contrôle, intelligence: nous avons montré une belle maîtrise dans cette partie», a pour sa part souligné Murat Yakin.

Si Fabian Rieder a lui aussi vanté les vertus du collectif («les automatismes étaient parfaits, nous étions en bonne harmonie défensivement et offensivement»), Manuel Akanji a tenu à remercier les nombreux supporters qui ont fait beaucoup de bruit, samedi dans les tribunes du stade olympique de Berlin.

Switzerland fans celebrate on the stands at the end of a round of sixteen match between Switzerland and Italy at the Euro 2024 soccer tournament in Berlin, Germany, Saturday, June 29, 2024. Switzerlan ...
Keystone

«Le soutien est là depuis le premier match et nous le ressentons sur le terrain, a rendu hommage le défenseur. Nous essayons de tout rendre aux supporters. Nous avons encore fait une super prestation contre l'Italie et nous avons mérité de passer. Bien sûr, ils ont eu plus de possession de balle en deuxième mi-temps, mais à part quelques malentendus, nous n'avons pas laissé passer grand-chose.»

La Nati sera encore accompagnée par une grande colonie de fans, samedi prochain pour son quart de finale. Ce sera à Düsseldorf, contre le vainqueur de la partie entre l'Angleterre et la Slovénie.

(jcz/ats)

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
Un Euro-Mir miniature
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pour aller aux JO de Paris, ce Romand a «complètement changé»
Leader du canoë slalom masculin en Suisse, Martin Dougoud (33 ans) a décroché son billet pour les Jeux 2024 après avoir suivi plusieurs séances d'hypnose qui l'ont transformé.

Entre les Jeux de Tokyo en 2021 et ceux de Paris en 2024, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts de Seine et sous le kayak de Martin Dougoud. La carrière du Romand, né d'une mère française et d'un père suisse, a même pris une trajectoire complètement différente ces trois dernières années.

L’article