DE | FR
Servette et Neuchâtel Xamax sont encore en lice pour gagner le titre du plus beau logo de Suisse.
Servette et Neuchâtel Xamax sont encore en lice pour gagner le titre du plus beau logo de Suisse. image: keystone/compte twitter de Swiss football data

Le plus beau logo de Suisse, la nouvelle compét' qui enflamme Twitter

Depuis le 25 décembre, une nouvelle compétition cartonne sur le réseau social. Dans un tournoi à élimination directe, les internautes peuvent choisir sur le compte de Swiss Football Data quel club suisse a le plus beau logo. Et David bat très souvent Goliath!
30.12.2021, 14:3131.12.2021, 07:56
Suivez-moi

Le FC Vallée de Joux, pensionnaire de 4e ligue vaudoise, a battu Young Boys, champion de Suisse en titre. Et les doigts dans le nez.

Non, vous ne rêvez pas! Les internautes de Twitter ont tranché: le club du Nord vaudois a un bien plus joli logo que celui de la capitale. Un vote clair: 56,9% contre 43,1.

Depuis le 25 décembre, une compétition des plus originales se déroule sur le réseau social à l'oiseau bleu: une sorte de Coupe de Suisse des logos, avec des affiches complètement improbables. Elle a lieu sur le compte de «Swiss Football Data», un site web spécialisé dans les statistiques du foot suisse.

Le concept? Deux clubs suisses, peu importe leur ligue, sont opposés. Les internautes votent pour celui qui a le plus beau logo. Le club qui reçoit le plus de voix (de clics, si vous préférez) en 24 heures passe au tour suivant. Un tirage au sort par ordinateur est effectué à chaque round.

Et quid du choix des 128 équipes de départ? Elles ont été inscrites par les utilisateurs eux-mêmes, en écrivant le nom de leur club favori via un commentaire sur le compte.

C'est le créateur de Swiss Football Data, Simon Wolanin, qui a eu cette chouette idée. «J'ai vu que Nordic Footy, un compte spécialisé dans le foot scandinave, avait fait ça pour les clubs d'Europe du Nord», rembobine le Zurichois. Il enchaîne:

«Je me suis dit que ça pourrait être sympa de faire la même chose en Suisse. Ça permet de mettre en lumière des clubs que personne ne connaît et qui ont des logos très intéressants»
Simon Wolanin, fondateur du site Swiss Football Data

Forcément, la compétition crée des liens entre amoureux du foot, à travers tout le pays. On débat, on chambre l'adversaire, on soutient son club. L'adrénaline suscitée par le challenge vient pimenter le tout.

Les Servettiens au taquet

Les clubs eux-mêmes se sont pris au jeu. Servette, par exemple, seul rescapé de Super League. Les Genevois mènent actuellement une lutte acharnée contre Bellinzone (Promotion League) en 1/16e de finale. Sur son compte Twitter officiel, Servette exhorte ses fans à voter pour lui.

Mais les Tessinois ne comptent pas se laisser faire:

«Il y a déjà 2500 votes pour ce duel, c'est pour l'instant le record de la compétition», s'enthousiasme Simon Wolanin. Et ça risque de monter encore: les internautes peuvent choisir jusqu'à 14 heures ce jeudi pour les 1/16e de finale.

Le Zurichois de 38 ans, journaliste pour les AWP Finanznachrichten, gère son site et cette compétition par passion, comme hobby. «J'ai été très surpris du succès de ce tournoi, avoue-t-il. J'ai eu très rapidement beaucoup de feedbacks positifs. Et il y a beaucoup de votes!» Environ 15 000 par tour, selon lui. Soit 45 000 au total.

«Les internautes romands sont les plus actifs. Surtout les fans de Servette. Je pense qu'ils votent plutôt par amour pour leur club plutôt que pour le logo, qui n'est pas le plus beau», rigole Simon Wolanin.

A la conquête de l'Europe

Pour la grande finale du 2 janvier, le Zurichois voit bien une affiche entre les Grenat et le FC Küttigen. L'emblème du club argovien (2e ligue), une grenouille obèse avec des pattes couronnées, est son coup de cœur et charme beaucoup d'autres personnes.

De ce côté de la Sarine, 17 clubs sont encore en lice en 1/16e de finale.

Simon Wolanin a de la suite dans les idées. Son prochain objectif: créer la même compétition à travers toute l'Europe. En face, il y aura du très lourd, mais ce n'est pas le Real Madrid, la Juventus ou Manchester City qui effraieront le FC Vallée de Joux et le FC Plan-les-Ouates.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Justin Trudeau et ses chaussettes flashy ⚡

1 / 23
Justin Trudeau et ses chaussettes flashy ⚡
source: keystone
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Vous avez trop bu au Nouvel An? Voici les conseils de la redac' pour vous rétablir

Y'a pas que le sport dans la vie: la dolce vita pour Ronaldo
L’article