DE | FR
A Wimbledon, Roger Federer éliminé en quarts de finale

Roger Federer s'est lourdement incliné mercredi soir en quarts de finale de Wimbledon, face au Polonais Hubert Hurkacz, en trois manches 6-3 7-6 6-0. image: keystone

Federer sèchement battu en quarts à Wimbledon

Roger Federer a subi la loi du Polonais Hubert Hurkacz, mercredi soir, en quarts de finale du Grand Chelem londonien, en trois sets (6-3 7-6 6-0).



Avant ce mercredi soir, jamais Roger Federer n'avait perdu un set 6-0 à Wimbledon. C'est malheureusement chose faite. La faute à un très bon Hubert Hurkacz sur le Centre Court. En quarts de finale, le Polonais (ATP 18) était tout simplement trop fort pour le Bâlois. Le tennisman de 24 ans s'est imposé en trois manches 6-3 7-6 (7/4) 6-0.

Roger Federer a livré le moins bon match de sa quinzaine londonienne. Avec 31 erreurs (contre seulement 12 à Hurkacz), le Rhénan pouvait difficilement espérer mieux que cette nette défaite. Le verdict est tombé après seulement 1h49' de jeu, le Polonais concluant la partie sur sa première balle de match.

Les stats du match, nettement en faveur de Hurkacz

Bild

image: site web officiel de Wimbledon

Roger Federer ne gagnera donc pas un 21e titre du Grand Chelem sur le gazon londonien cette année. Dimanche, il pourrait être rejoint, avec le co-détenteur du record Rafael Nadal, par Novak Djokovic. Le Serbe est toujours en course à Church Road pour une vingtième couronne. Mercredi, il a battu en quarts le Hongrois Marton Fucsovics, en trois sets (6-3 6-4 6-4).

En demi-finale, le numéro 1 mondial affrontera le Canadien Denis Shapovalov.

La balle de match victorieuse de Hurkacz

De son côté, Hubert Hurkacz a rejoint pour la première fois de sa carrière le dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem. Vendredi, il en découdra avec le vainqueur du duel, entre l'Italien Matteo Berrettini et le Canadien Felix Auger-Aliassime.

Malgré cette lourde défaite, Federer reste adoré à Londres

Federer, lui, reprendra sa raquette à l'occasion du tournoi olympique de Tokyo, dès le 24 juillet. Dans la capitale japonaise, le Bâlois de 39 ans disputera ses cinquièmes Jeux. Il tentera d'y décrocher sa première médaille d'or en simple.

Plus d'articles sur le sport

Elle sourit comme Boucle d'or et toise comme Catherine Tramell

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Inarrêtable, ce robot entre dans l'histoire du basket

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Où les footballeurs de la Nati passent-ils leurs vacances?

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

«Eddy Merckx reste le plus grand»

Link zum Artikel

5 initiatives du monde sportif pour sauver la planète

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Le sacre de l'Italie suggère l'idée d'un début de règne

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le visage de Johnny depuis les années 90

1 / 11
Le visage de Johnny depuis les années 90
source: capture d'écran youtube
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Roland-Garros

Le tennis éblouissant de Roger Federer triomphe au bout de la nuit

Plein de peps et d'audace, le Bâlois a battu Dominik Koepfer 7-6 (5) 6-7 (3) 7-6 (4) 7-5 après 3h35 de jeu.

Il était 00h45 du matin lorsque Roger Federer a regagné le vestiaire, un peu fatigué quand même, mais heureux, «très heureux». Car avant de savoir s'il paiera ses efforts, lundi, face au colosse italien Matteo Berrettini, il faut savourer l'instant. Savourer la magie d'une folle nuit à Paris où, à l'heure du couvre-feu, tout est devenu permis, où un vieux farceur de bientôt 40 ans a retrouvé une seconde jeunesse, les sens éveillés, les enfants couchés.

Avec un tennis plein de vigueur et …

Lire l’article
Link zum Artikel