DE | FR
Bild

Les joueurs du Borussia Dortmund savent gagner et chanter

Les Schwarz-Gelben ont remporté jeudi soir leur 5e Coupe d'Allemagne en battant Leipzig en finale (4-1). A l'aise sur la pelouse, ils l'ont aussi été vocalement dans le vestiaire lors des célébrations du sacre.



C'est quoi le réveil musculaire?

La principale actualité de la nuit commentée tous les matins à 7 heures tapantes, avec juste ce qu'il faut de mouvements d'humeur et d'exercices de style. On finit avec des petites infos croustillantes pour s'ouvrir l'appétit.

Le Borussia Dortmund – avec ses titulaires suisses Roman Bürki, au goal, et le défenseur Manuel Akanji – a remporté jeudi soir sa cinquième Coupe d'Allemagne en dominant Leipzig 4-1 à Berlin. Les Schwarz-Gelben avaient soulevé le trophée la dernière fois en 2017.

Cette victoire du BvB porte la signature de deux hommes: Jadon Sancho et Erling Haaland. L'attaquant anglais et son homologue norvégien se sont offert chacun un doublé. Leurs quatre réussites ont été inscrites à chaque fois sur un contre! Grâce à leur pointe de vitesse, leur impact physique dans les duels et leur réalisme devant la cage, les deux buteurs n'ont laissé aucune chance à la défense de Leipzig et son gardien Péter Gulácsi.

Les meilleurs moments du match

Les «jaune et noir» menaient déjà 3-0 à la mi-temps. La réduction du score (1-3) d'Olmo à la 71e n'a donc pas permis à Leipzig de relancer cette finale. Pourtant, les hommes de Julian Nagelsmann – qui aurait bien aimé fêter un titre avant son départ sur le banc du Bayern Munich – ont dominé la seconde période. Mais ils ont été moins réalistes que leurs adversaires. Le technicien de la formation d'ex-Allemagne de l'Est dressait le même constat avec une formule d'inspiration «Alainbersetienne»:

«En deuxième période, nous avons créé beaucoup d'occasions. Mais Dortmund a fait beaucoup avec peu, et nous avons fait trop peu avec beaucoup»

Julian Nagelsmann, entraîneur de Leipzig

Ce sacre du Borussia offre à son entraîneur Edin Terzic le premier titre de sa jeune carrière de technicien. Le Germano-croate de 38 ans avait remplacé Lucien Favre, limogé le 13 décembre dernier, dont il était l'adjoint. Cette victoire en Coupe d'Allemagne permet aussi à Dortmund de sauver une saison un peu décevante en Bundesliga. A deux journées de la fin, les Schwarz-Gelben sont quatrièmes du classement et pas encore sûrs de se qualifier pour la Ligue des champions, puisque le cinquième, Francfort, les talonne avec un seul point de retard.

Bob Marley serait fier 🎶

Après le match, les joueurs du BvB ont fêté comme il se doit leur titre dans le vestiaire. C'est le défenseur suisse Manuel Akanji qui a montré les coulisses de la fiesta avec une story Instagram. Bière à la main, les «jaune et noir» s'égosillent sur une sympathique playlist. Et notamment sur la chanson Three Little Birds de Bob Marley, icône du reggae, dont on commémorait mardi le 40e anniversaire de la disparition. Depuis son Zion (le paradis dans la religion rastafari), le Jamaïcain a certainement souri en entendant les footballeurs allemands reprendre son hit. Avec franchement pas mal de justesse vocale, il faut le reconnaître! La vidéo ci-dessous vous permet de juger par vous-même.

Roman Bürki et Manuel Akanji ont en tout cas connu des coéquipiers moins à l'aise au moment de pousser la chansonnette. En mars de l'année passée, en plein premier confinement, l'équipe de Suisse avait pris la chouette initiative de faire une cover du célèbre tube Imagine de John Lennon. Mais franchement, on espère voir les joueurs de la Nati plus doués ballon au pied, lors du prochain Euro (11 juin - 11 juillet), que derrière un micro. Et ce n'est pas Thomas Wiesel qui dira le contraire!

Sinon, on a aussi joué ailleurs en Europe jeudi soir:

Plus d'articles sur le sport

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Oui, un troisième gardien sert vraiment à quelque chose

Link zum Artikel

Pourquoi les gardiens tapent-ils leurs crampons sur les poteaux?

Link zum Artikel

Les mystérieux passages au vestiaire de Djokovic font jaser

Link zum Artikel

«En cas de malaise, les deux premières minutes sont vitales»

Link zum Artikel

Les arbitres préparent les matchs de l'Euro comme des entraîneurs

Link zum Artikel

Tous les résultats et classements de l'Euro 2020 en un clin d'œil

Link zum Artikel

Aimer cette équipe de Suisse, c'est prendre le risque d'être déçu

Link zum Artikel

Des geeks alémaniques font la loi dans l'industrie des paris sportifs

Link zum Artikel

Fabio Celestini est-il trop «tronchu» pour entraîner Young Boys?

Link zum Artikel

Dans un sport mécanique, mourir reste une option. Ils l'avaient oublié

Link zum Artikel

Bacsinszky: «On ne sait jamais tout, chaque joueuse a sa part d'ombre»

Link zum Artikel

Fribourg pleure l'un de ses diamants, Jason Dupasquier

Link zum Artikel

Roy Hodgson, le dictateur sympathique qui a décomplexé la Nati

Link zum Artikel

A Roland-Garros, on boude, on prie et on dit déjà des bêtises

Link zum Artikel

Le FC Sion joue sa peau ce soir. Les 10 raisons d'un déclin

Link zum Artikel

Mondial de hockey: «On n'a même pas le droit d'ouvrir la fenêtre de notre chambre»

Link zum Artikel

Il y a 20 ans, un Romand changeait la face du football portugais

Link zum Artikel

«Les épaules musclées, ça fait trop mec»

Link zum Artikel

Il rejoue en Premier League... dix ans après son dernier match

Link zum Artikel

River Plate a les mêmes problèmes qu'une équipe de 5e ligue

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

Faire payer les autographes? La mauvaise idée de Genève-Servette

Link zum Artikel

Le cheval vainqueur n'aurait pas mangé que des céréales

Link zum Artikel

Il profite de son passage à la télé pour chambrer le LHC

Link zum Artikel

Eden Hazard a-t-il manqué de respect au Real Madrid?

Link zum Artikel

Lewis Hamilton fait-il semblant d'avoir peur?

Link zum Artikel

Comment les réseaux sociaux se sont retournés contre les sportifs

Link zum Artikel

Les stars du foot ont peur dans le mur et ça peut leur coûter cher

Link zum Artikel

Pourquoi le Covid peut ruiner la carrière de Federer et Nadal

Link zum Artikel

Alexia, transgenre: «Je ne suis pas une menace pour mes adversaires»

Link zum Artikel

Les petites combines des cyclistes pour gruger en toute impunité

Link zum Artikel

Une copine de hockeyeur en colère: «No 25, tu es un gros dégueulasse»

Link zum Artikel

Ces entraîneurs de foot qui ont craqué

Link zum Artikel

Au FC Sion, un président qui s'éclate et des joueurs qui s'en fichent

Link zum Artikel

Courageux et touchants: huit coming out qui ont marqué le sport suisse

Link zum Artikel

Pourquoi les footballeurs sont-ils nuls quand on les change de poste?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

3000 jeunes font la fête à Liverpool

1 / 7
3000 jeunes font la fête à Liverpool
source: ap pa / richard mccarthy
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Le Bayern s'offre le coach le plus cher de l'histoire

C'était l'une des rumeurs les plus excitantes du football. Elle est confirmée: le Bayern Munich va payer 25 millions d'euros à Leipzig pour recruter son entraîneur Julian Nagelsmann la saison prochaine.

Le défi est immense et magnifique: Julian Nagelsmann, le coach sans le moindre passé de joueur, s'est engagé au Bayern Munich, une institution qui ne s'offre habituellement qu'aux vieux briscards et/ou aux riches palmarès du football mondial.

Dans ce monde qui n'a longtemps pas été le sien, le technicien de 33 ans devra convaincre de grands joueurs qu'il connaît aussi bien qu'eux ce jeu auquel il n'a jamais vraiment joué (il a arrêté sa carrière en équipe réserve pour cause de …

Lire l’article
Link zum Artikel