ciel couvert
DE | FR
Sport
Football

Entre footballeurs et prostituées, des liaisons souvent dangereuses

Entre football et prostitution, des liaisons dangereuses
Zahia et Franck, Jennifer et Wayne: La liste des relations entre joueurs et marchandes d'amour est fournie.Image: Shutterstock/Keystone/DR

Les footballeurs adorent les prostituées et le paient parfois cher

L'incident ayant opposé le joueur du Paris Saint-Germain (PSG), Ander Herrera, à une travailleuse du sexe au Bois de Boulogne, mardi soir, vient s'ajouter à une longue liste de démêlés entre le monde du football et celui des trottoirs.
28.10.2021, 18:1029.10.2021, 17:53
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Ander Herrera pensait traverser la forêt enchantée de Boulogne sans faire de mauvaise rencontre mardi soir, mais rien ne s'est passé comme prévu. Le joueur du PSG s'est fait dérober 200 euros par une prostituée qui aurait surgi à un feu rouge pour lui piquer son portefeuille et son portable. Une version que l'international espagnol a transmise aux autorités, mais qui ne convainc pas beaucoup ceux qui connaissent les voitures (les véhicules récents sont équipés de verrouillage centralisé), les prostituées (elles ne campent pas aux feux de signalisation) et les footballeurs.

Ces derniers entretiennent de longue date des rapports privilégiés avec les filles de joie. Dans un article datant de 2010, le site Rue 89 avait expliqué avec force et expertise pourquoi les pros du foot adoraient les pros du sexe, et pourquoi certains manquaient rarement une passe en troisième mi-temps.

«Ils sont dans un milieu avec beaucoup d’argent où tout se marchande, tout s’achète. Ce sont de gros consommateurs. Avec la voiture et la montre, ça fait partie de la panoplie du footballeur moderne», avait pointé Jérôme Jessel, auteur du livre Sexus Footballisticus. Son collègue Patrick Vassort, sociologue ayant enquêté sur la «violence sportive», avait relevé d'autres motivations encore:

  • «On retrouve une relation sociale entre un monde déviant (celui du sport) et un autre monde déviant (celui de la prostitution).»
  • «Les footballeurs ont la possibilité de se montrer partout et de faire ce qu’ils veulent. Ce sont des personnes qui sont dans la toute-puissance.»
  • «La performance est sportive, mais elle peut être sexuelle. Tout est question de performance dans le monde du sport.»

Les dirigeants se gardent bien d'intervenir dans les relations entre leurs vedettes et les prostituées, «parce qu'ils préfèrent que les footballeurs fonctionnent avec des réseaux connus plutôt qu’ils aillent dans des milieux interlopes», souligne Jérôme Jessel, cité par Rue 89. Les ennuis arrivent lorsque les relations tarifées ne se terminent pas comme prévu.

Soit par manque de discrétion, comme en avril 2009, lorsque six internationaux tchèques ont été suspendus après que des tabloïds les ont surpris avec des prostituées. Soit parce que les galipettes ont débouché sur autre chose, comme des vols d'argent liquide et d'appareils électroniques. C'est ce qui est arrivé à huit joueurs de la sélection mexicaine en 2011, lorsqu'ils ont fait monter des prostituées en catimini dans leur chambre. L'affaire, poétiquement surnommée «l'orgie de Quito», avait débouché sur l'exclusion des internationaux.

Ils ont remis ça en 2018

Les Mexicains s'étaient à nouveau fait pincer avant le Mondial russe en compagnie cette fois de 30 filles. C'est plus qu'une par joueur, en comptant les remplaçants.
Les Mexicains s'étaient à nouveau fait pincer avant le Mondial russe en compagnie cette fois de 30 filles. C'est plus qu'une par joueur, en comptant les remplaçants.

Les câlins deviennent aussi des affaires lorsque les footballeurs enfreignent la loi et/ou la morale. Wayne Rooney n'avait enfreint que la morale en trompant sa femme avec Jennifer Thompson, une vice girl au palmarès fourni (la rumeur lui prête treize prestations avec des vedettes de Premier League). Franck Ribéry avait fait les deux avec Zahia en 2010. «Elle avait un petit corps siliconé, certains n'ont pas résisté» (So Foot). Elle était surtout mineure, et Ribéry maqué.

Image

Ronaldo (le Brésilien) avait aussi fini au poste en 2008. Tout heureux d'avoir assisté à la victoire de Flamengo au Maracanã, «O Fenomeno» avait décidé de prolonger la nuit dans les bars de Rio puis dans un motel, en compagnie de ce qu'il croyait être trois prostituées. Il avait été un peu surpris de découvrir les arguments d'André Luiz Ribeiro Albertini, lequel lui aurait réclamé 30 000 dollars en échange de son silence. Le scandale avait fini par arriver, le travesti déballant toute l'histoire dans les médias auriverdes.

L'homme par qui le scandale est arrivé.
L'homme par qui le scandale est arrivé.

André, mort un an plus tard, avait été accusé par le procureur de l'Etat de Rio d'avoir menacé Ronaldo d'extorsion. La situation s'était ainsi retournée contre le double ballon d'Or. Car si les footballeurs de haut niveau préfèrent les travailleuses du sexe aux autres conquêtes éphémères, c'est aussi par souci de discrétion. Un argument que relevait crûment l'ancien international Louis Saha dans son livre.

«Soyons honnêtes: Les femmes représentent la plus grande tentation. C'est le talon d'Achille des jeunes joueurs. Ils peuvent être rapidement embarqués, séduits par une fille qui va ensuite monnayer l'histoire dans les journaux. C'est dur de savoir qui croire, et on devient vite parano en ce qui concerne les femmes. D'où le fait que beaucoup de joueurs préfèrent des professionnelles»

Tout le problème consiste à bien les choisir.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
La Patrouille Suisse nous emmène dans leurs cockpits
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'ancien joyau du FC Sion a perdu un peu de sa magie, mais pas ses rêves
Si la carrière de Bastien Toma avait suivi la courbe ascendante entamée en Valais, le milieu de terrain serait probablement déjà un footballeur de classe mondial. Les choses se sont passées différemment et aujourd'hui, Toma se bat pour briller avec le FC Saint-Gall.

Vous avez peut-être déjà vu la vidéo qui a fait connaître Bastien Toma au monde entier, propulsant le joueur sur le devant de la scène à seulement à 19 ans. C'était en 2018. En déplacement à Xamax, celui qui portait alors le maillot du FC Sion avait reçu un ballon d'Ermir Lenjani à mi-terrain. Voyant ce dernier sprinter ensuite vers l'avant, il avait temporisé puis pivoté intuitivement pour lui adresser une passe laser de 50m.

L’article