DE | FR
Bild

La personnalité clivante de Novak Djokovic et son jeu pragmatique ne suscitent guère d'intérêt parmi le public suisse romand. Image: Shutterstock

Les téléspectateurs romands ont boudé le sacre de Novak Djokovic

Le public n'a pas été nombreux devant la finale de Wimbledon remportée par le Serbe dimanche. C'était sans doute trop dur pour son petit coeur amoureux de Roger Federer.

Julien Caloz
Julien Caloz



La finale de Wimbledon est l'un des plus beaux moments de la saison pour les amateurs de tennis. Le genre de rendez-vous qui justifie d'annuler un anniversaire, le baptême du neveu voire carrément son propre mariage. Mais ce n'est pas vraiment l'idée que s'en sont fait les téléspectateurs romands cette saison. Ils n'étaient que 49 000 en moyenne à suivre la rencontre entre Novak Djokovic et Matteo Berrettini.

Ça s'est fini comme ça:

epa09338003 Novak Djokovic (L) of Serbia poses for a photo with the trophy after winning the men's final against Matteo Berrettini (R) of Italy at the Wimbledon Championships, Wimbledon, Britain 11 July 2021. EPA/STEVE PASTON / POOL EDITORIAL USE ONLY

Image: EPA PA POOL

Ce chiffre peut paraître étonnant dans la mesure où la rencontre postulait pour l'histoire: Djokovic avait de grandes chances de remporter un 20e titre du Grand Chelem et ainsi égaler la marque co-détenue par Roger Federer et Rafael Nadal. Pourquoi ce match a-t-il été boudé par les Romands? On a trouvé (au moins) trois raisons.

Trop dur 💔

Assister en direct à un nouveau record de Federer malmené ne réjouissait guère les fans du Maître, qui préfèrent vivre avec d'autres souvenirs.

Bild

Federer a soulevé le trophée pour la dernière fois en 2017 après sa victoire contre Cilic. Image: Keystone

Ce n'est pas tout: la personnalité clivante de Djokovic et son jeu pragmatique ne suscitent guère d'intérêt parmi le public romand.

«Djokovic, quelle que soit sa dimension sportive, a eu la malchance d’arriver après Federer et Nadal. Il n’est le joueur préféré de personne. Alors, il a très vite basculé dans l’excès, les imitations, la flatterie, le désir de plaire. C’est terrible, en un sens, mais il peut apprendre toutes les langues et battre tous les records du monde, il ne sera jamais aussi aimé que Federer.»

Jean-Philippe Danglade (professeur en marketing sportif à la Kedge Business School) en 2016.

Trop fan 🇨🇭

Les Suisses ne sont pas réputés pour leur chauvinisme, mais ils sont tout de même plus sensibles aux exploits de leurs champions qu'aux prouesses des stars étrangères. Deux exemples récents le prouvent: la finale de Wimbledon sans l'idole nationale a suscité moins d'intérêt qu'un quart de finale du même tournoi mais avec la présence du Maître.

Bild

La PDM est la part de marché, le rating correspond à l'audience moyenne, l'empreinte indique le nombre de personnes qui ont regardé le match au moins 15 minutes consécutives.

La même tendance s'observe dans le football: les Romands étaient naturellement moins nombreux devant la finale de l'Euro (530 000 ont suivi au moins 15 minutes du match) que devant le quart de finale Suisse-Espagne (640 000).

Trop beau ☀️

La finale de Wimbledon, programmée pile en milieu d'après-midi, a aussi souffert de la météo. Comme il faisait beau et chaud dimanche, les Romands ont cédé aux joies du plein air plutôt qu'au confort moelleux de leur canapé.

Plus d'articles sur le sport

Pourquoi Belinda Bencic est si spéciale

Link zum Artikel

Jérémy Desplanches: «Je pourrais dormir quinze heures par jour»

Link zum Artikel

Elle sourit comme Boucle d'or et toise comme Catherine Tramell

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Inarrêtable, ce robot entre dans l'histoire du basket

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Où les footballeurs de la Nati passent-ils leurs vacances?

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

«Eddy Merckx reste le plus grand»

Link zum Artikel

5 initiatives du monde sportif pour sauver la planète

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Le sacre de l'Italie suggère l'idée d'un début de règne

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Et sinon dimanche soir il y avait aussi foot...

1 / 12
Euro 2021: La victoire de l'Italie, en images
source: sda / walter bieri
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Roland-Garros

Roland-Garros aura lieu... mais avec des limites

Il y aura bien des spectateurs admis à Roland-Garros, mais dans une double limite de 1 000 par court et d'un tiers de capacité.

Le tournoi du Grand Chelem de tennis a déjà été décalé d'une semaine par les organisateurs (30 mai-13 juin), dans le cadre du déconfinement progressif décidé par le gouvernement. La jauge sera de 35% de la capacité des stades, avec un maximum de 1000 personnes par court, a détaillé Jean-Michel Blanquer, le ministre des Sports, dans l'émission Stade 2 sur France 3. Il n'a toutefois pas précisé si la jauge changerait, notamment pour les finales, à partir du 9 juin.

Autre question pour …

Lire l’article
Link zum Artikel