DE | FR
Euro 2020: La Suisse est notre championne du monde, y a rien à comprendre. watson

Image: Keystone

Nos champions du monde!

La Nati a réussi l'un des plus beaux exploits du sport suisse en sortant la France en 8e de l'Euro, et ce n'est même pas la peine de chercher à comprendre, il faut juste en profiter et kiffer à mort!

Julien Caloz
Julien Caloz



L'exploit réalisé par l'équipe de Suisse, lundi soir contre les champions du monde, ouvre une parenthèse géniale entre un passé douloureux et un futur incertain. La Nati a déçu pendant quinze ans, elle s'est fait éliminer le plus souvent sans gloire par des équipes qui n'étaient pas meilleures qu'elle. Vendredi, elle disputera un quart de finale sans son patron (Granit Xhaka est suspendu pour un second carton jaune) et contre une sélection espagnole dont le jeu de possession, historiquement, ne lui convient guère.

Mais en ce matin humide, où flottent encore les gaz d'échappement de ceux qui ont fêté la qualif à coups de klaxons et d'accélérations la veille, tout le monde s'en fout. Car entre cet avant et cet après, il y a ce chef-d'œuvre collectif face aux Bleus, l'un des plus grands exploits de l'histoire du sport suisse.

Put*** mais quel pied!

Vidéo: RTS

Un match hallucinant, un «truc de fou», n'ayons pas peur des mots (ni des fous), que personne ne manquera de raconter à ses petits-enfants, ni à ceux des autres d'ailleurs.

A lire aussi:

Mais que dire? Le football a souvent associé ses exploits aux villes dans lesquelles ils se sont produits. Il y a eu le miracle de Berne ou la nuit de Séville, il faudra trouver quelque chose pour ce Suisse-France, ce miracle dans la nuit de Bucarest. Mais tout ça, c'est encore pour plus tard. Maintenant, il s'agit simplement de «kiffer la vibe», comme on dit entre «L.A.» et Préverenges; d'aimer éperdument ces joueurs que certains trouvaient mal éduqués (ils ne chantent pas l'hymne), trop fortunés (ils roulent en bolide) ou exagérément coquets (ils se font des mèches entre deux matches), et de faire un gros câlin à Vladimir Petkovic.

Bild

Image: Keystone

Car l'instant est moins une étape qu'un accomplissement pour l'équipe de Suisse et ses supporters. La Nati rêvait de marquer l'histoire en atteignant les quarts de finale et elle y est parvenue de la plus belle des manières, avec un panache que nul ne lui soupçonnait, contre la plus prestigieuse équipe du tournoi et dans un contexte largement défavorable.

Notre sélection nationale n'est pas devenue la meilleure équipe du monde, et ses joueurs des titulaires en puissance dans les plus grands clubs de la planète. Il n'est même pas certain que l'Espagne la craigne plus que la France ne l'a redoutée, et elle n'aurait pas tort. Ce qui a changé, dans le fond, c'est moins le regard des autres sur la Suisse que le nôtre, et pas seulement à cause de l'alcool qui a circulé dans nos veines comme Gavranovic dans la défense française.

💣

Switzerland's Mario Gavranovic scores his team's third goal during the Euro 2020 soccer championship round of 16 match between France and Switzerland at National Arena stadium, Bucharest, Romania, Monday, June 28, 2021. (Daniel Mihailescu/Pool Photo via AP)

Le coup de patte qui a envoyé tout le monde en prolongations. Image: AP Pool AFP

Granit Xhaka et ses coéquipiers sont devenus pour nous de grands joueurs, d'immenses footballeurs même, et on nous prêterait des champions du monde pour le quart de finale qu'on déclinerait poliment, parce qu'ils ont beau avoir deux étoiles sur le maillot, on en a un paquet dans les yeux.

On en est là, ce mardi matin, à trouver Seferovic plus grand que Mbappé, à préférer Xhaka à Kante, et à considérer qu'un Angleterre-Allemagne (ce soir) à Wembley n'atteindra jamais les mêmes sommets que ce Suisse-France, nouveau point culminant du pays.

Plus d'articles sur le sport

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

Où les footballeurs de la Nati passent-ils leurs vacances?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Les plans foireux de Southgate pour les tirs au but

Link zum Artikel

Les stars du tennis boudent-elles les JO?

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

«Eddy Merckx reste le plus grand»

Link zum Artikel

5 initiatives du monde sportif pour sauver la planète

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Le sacre de l'Italie suggère l'idée d'un début de règne

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Il a transformé Golubic en championne et raconte

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

Alvaro Morata, le besogneux incompris

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

La France va latter la Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel

Tous les résultats et classements de l'Euro 2020 en un clin d'œil

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le Pays de Galles doute encore de sa tactique, mais pas de ses hommes

Le premier adversaire de la Suisse à l'Euro (samedi à 15h) est une équipe douée collectivement et menée de main de maître par un sélectionneur «ferme mais juste». Présentation.

Ils vont pénétrer sur la pelouse les veines gonflées d'orgueil et glorifiant leurs ancêtres, ces «braves guerriers, si nobles et si vaillants, qui versèrent leur sang pour la liberté» (hymne gallois). Puis le match va débuter et on saura très vite si ces footballeurs qui ont un dragon sur leur maillot sont aussi redoutables qu'ils en ont l'air.

Ce Suisse-Pays de Galles est, paraît-il, le match le plus facile qui attend les Helvètes dans le tournoi, et c'est vrai; mais uniquement parce que …

Lire l’article
Link zum Artikel