Sport
Course à pied

Première en Suisse: Genève installe des urinoirs pour femmes

Première en Suisse: Genève installe des urinoirs pour femmes
C'est ce type d'installation que le marathon du bout du lac a proposé aux athlètes. keystone

Historique: une ville romande installe des urinoirs féminins sur une course

Pour la première fois dans notre pays, les organisateurs d'un évènement sportif ont mis des urinoirs à disposition des coureuses. C'était le week-end dernier lors du Genève marathon.
11.05.2023, 05:5616.05.2023, 10:38
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Directeur de la manifestation, Benjamin Chandelier explique que l'idée lui est venue en regardant une émission à la télévision. «Certains membres du comité et moi-même avons vu l'émission «Qui veut être mon associé?» sur M6. Nous avons découvert que Gina Périer, une Française expatriée au Danemark, avait créé les urinoirs féminins Lapee. On s'est tout de suite dit qu'il nous en fallait absolument et on en a commandé six. Car si le petit pipi avant les courses n'est pas un sujet pour les hommes, ça en est un pour les femmes. Il fallait que justice soit faite!»

Marathonienne confirmée, notre collègue Marie-Adèle a justement connu pas mal de galères au départ de ses épreuves en raison de l'absence de «lieux d'aisances» réservés aux femmes.

«Installer des urinoirs est une super idée, parce que je n'ai toujours pas compris pourquoi les garçons pouvaient aller dans des pissoirs pendant que les filles devaient se retrouver dans des toilettes où tout le monde a fait caca et vomi, parce que c'est bien ça le problème: sur un départ de marathon, les gens mangent n'importe quoi, ils sont stressés et ont la diarrhée. Toi, tu as juste envie de faire ton pipi et tu es à deux doigts de t'évanouir quand tu pousses la porte des toilettes.»

Les urinoirs Lapee, eux, n'ont même plus de porte. Il s'agit de trois emplacements imbriqués dans une structure en spirale. Les parois permettent aux utilisatrices d'obtenir un meilleur équilibre pendant la «pratique».

L'installation vue de face et d'en haut

Trois femmes peuvent prendre place en même temps dans chaque «cabine» mobile.
Trois femmes peuvent prendre place en même temps dans chaque «cabine» mobile.

Isabelle n'était pas à Genève le week-end dernier, mais si cette marathonienne morgienne l'avait été, elle aurait «sans doute testé» cette drôle de cabine à trois. «J'aurais peut-être attendu de voir les autres personnes qui en sortaient, mais ensuite, j'y serais allée moi aussi», nous dit celle qui, comme Marie-Adèle, trouve qu'il «manque un endroit propre permettant aux femmes de se soulager rapidement avant le départ».

Margaux fait le même constat, mais quelque chose la gêne quand nous lui montrons les images des urinoirs.

«Je me permets de rappeler que nous, les femmes, n'avons pas de pénis nous permettant d'obtenir un petit jet droit et régulier. Chez nous, c'est un peu comme quand tu as une coupure d'eau et que tu rallumes le robinet après. En conséquence de quoi, nous avons besoin d'un réceptacle suffisamment large, ce que dans la vie on appelle...des toilettes! Parce qu'avec ces urinoirs, on est un peu dans l'esprit des toilettes turques. Le problème reste le même: tu dois faire pipi dans un trou en espérant ne pas t'arroser les pieds.»

La position à l'usage

Image
Image: Lapee

Les marathoniennes genevoises ont-elles eu les mêmes doutes que Margaux? Apparemment non. «Les cabines ont eu leur petit succès», rapporte Benjamin Chandelier, qui attend les retours de l'enquête de satisfaction pour se faire une meilleure idée de l'opinion générale. «On sera attentif aux résultats, tout en sachant qu'il s'agissait d'une première et que certaines n'ont peut-être pas osé.»

Le directeur des courses espère que son initiative incitera d'autres organisateurs suisses à faire la même chose. «Notre prestataire, spécialiste en toilettes mobiles, a acheté deux structures de trois urinoirs chacune, qu'il nous a ensuite louées, relève Benjamin Chandelier. J'espère qu'il pourra les proposer à d'autres cet été.»

Un reportage à la TV française

Le prix étant «bien plus élevé» que celui des urinoirs masculins, l'installation de ces tourbillons roses doit répondre à une réelle volonté du comité d'organisation.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
Comment Rüdiger a pourri la vie de Haaland
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Cette supportrice de hockey affole les sites pornos
Une fan des Oilers d'Edmonton en NHL est convoitée par plusieurs sites pornographiques depuis qu'elle a montré ses seins à la patinoire.

Kate, supportrice inconditionnelle des Oilers, ne s'attendait certainement pas à un tel déferlement lorsque dans l'euphorie générale, elle a dévoilé puis remué ses seins à la patinoire lors d'une rencontre des finales de conférence en NHL.

L’article