DE | FR
Les larmes du joueur suisse Noël Ott après la défaite en demi-finale du Mondial de Beach soccer contre la Russie.
Les larmes du joueur suisse Noël Ott après la défaite en demi-finale du Mondial de Beach soccer contre la Russie.Image: keystone

Malgré un goal de rêve, la Suisse est éliminée du Mondial de Beach soccer

Il n'y aura pas de finale pour l'équipe de Suisse. En demi, elle a perdu aux tirs au but contre la Russie. Mais les Helvètes ont fait le spectacle, en marquant un but somptueux.
28.08.2021, 21:1429.08.2021, 09:49
Suivez-moi

Le rêve a pris fin samedi pour l'équipe de Suisse de Beach soccer. Elle a perdu en demi-finale du Championnat du monde face à la Russie, hôte du tournoi.

Une défaite rageante, puisque la Nati a poussé les Russes jusqu'aux tirs au but (5-5 après prolongation). Encore plus frustrant: elle menait toujours d'un but à vingt secondes de la fin du temps réglementaire.

Malgré la défaite, les hommes d'Angelo Schirinzi pourront se consoler un peu en revoyant leur goal du 4-3. Une merveille!

Les cinq joueurs de l'équipe – y compris le gardien – ont touché le ballon, sans qu'il retombe sur le sable. Au bout de cette succession de passes aériennes, le ciseau de la star de la Nati Dejan Stankovic n'a laissé aucune chance au portier russe.

Les Suisses affronteront le Sénégal dimanche après-midi dans la petite finale.

Le visage de Johnny depuis les années 90

1 / 11
Le visage de Johnny depuis les années 90
source: capture d'écran youtube
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Rues bloquées, pénurie d'alcool: les fans ont mis Paris en bouteille
Les Espagnols au musée, les Anglais au bar: à quelques heures de la finale de la Ligue des champions, Paris n'est plus qu'une gigantesque chorale, beuverie et exposition de clichés. Reportage.

Paris ne ressemble plus à Paris, à une exception près: une grève perturbe le trafic du RER B, principal moyen de transport pour rallier le Stade de France. Les syndicats souhaitent attirer l'attention sur un état de sous-effectif permanent.

L’article