DE | FR
Le top scorer lausannois Jiri Sekac et ses coéquipiers n'ont pas réussi à éviter les pré play-offs, malgré leur victoire à Berne (4-1) lundi soir.
Le top scorer lausannois Jiri Sekac et ses coéquipiers n'ont pas réussi à éviter les pré play-offs, malgré leur victoire à Berne (4-1) lundi soir. Image: KEYSTONE

Lausanne et Genève en pré play-offs, Berne en vacances

Victorieux lundi soir, Lausanne et Genève devront quand même passer par les pré play-offs, alors que Bienne et Davos sont qualifiés pour les play-offs. Ambri passe devant Berne et envoie les Ours en vacances.
14.03.2022, 23:0715.03.2022, 10:42
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Le couperet est tombé en National League lundi soir, lors de la dernière journée. Au bout du compte, il y a trois heureux et trois déçus. Et parmi ces trois déçus, on retrouve les deux clubs lémaniques, Genève-Servette et le Lausanne HC.

Le classement final de National League

source: rts

Très en forme ces dernières semaines, les deux équipes ont fait leur travail en battant leur adversaire du soir, mais Davos et Bienne en ont fait de même.

Et du coup, aucun changement au classement avec des Grisons qui terminent au cinquième rang et des Seelandais finalement sixièmes, à égalité avec Lausanne, mais devant grâce aux matchs à l'extérieur.

Les affiches des pré play-offs

Ces séries se joueront au meilleur des trois matchs. Le premier duel aura lieu vendredi 18 mars (19h45)

  • Lausanne (7e) - Ambri (10e)
  • GE Servette (8e) - Lugano (9e)

Les affiches des play-offs

Ces séries se joueront au meilleur des sept matchs.

  • Zoug (1er) - GE Servette ou Lugano
  • Fribourg (2e) - Lausanne ou Ambri
  • Zurich (3e) - Bienne (6e)
  • Rapperswil (4e) - Davos (5e)

Lausanne refroidit les Ours, fête à Ambri

Dans la capitale, le LHC a fait ce qu'il devait en s'imposant 4-1. Lausanne a ouvert le score à la 17e. Sorti du banc des pénalités, Ken Jäger a confirmé sa belle séquence actuelle en ajustant parfaitement Wüthrich sur un face-à-face maîtrisé.

La grosse déception des Bernois lundi soir, qui ont raté la qualification en pré play-offs au profit d'Ambri.
La grosse déception des Bernois lundi soir, qui ont raté la qualification en pré play-offs au profit d'Ambri. image: keystone

Les hommes de John Fust ont fait mal aux Bernois en inscrivant le 2-0 juste avant la deuxième pause grâce à Paré, sur un sublime service de Miele. Et alors que Berne poussait pour égaliser, Miele a douché les espoirs des Ours en marquant le 3-1, avant que Sekac n'ajoute une quatrième réussite.

En vain, puisque les Lausannois, 7es, devront se frotter dès vendredi à Ambri, finalement 10e, dans une série au meilleur des trois matchs.

Le résultat de la partie entre Vaudois et Bernois avait également une incidence sur la 10e place. En dominant les Ours, Lausanne a aidé Ambri-Piotta à se hisser en pré play-offs. Mais les Léventins ont aussi fait leur part du contrat en écrasant Rapperswil 6-2.

Bienne a mérité sa place, Gottéron en roue libre

La dernière place directe en play-offs est donc pour Bienne, qui a profité de sa rencontre à domicile contre Lugano pour défendre son rang. Les hommes d'Antti Törmänen sont allés chercher cette victoire en mitraillant la cage tessinoise. Après 40 minutes, les Seelandais menaient au chapitre des tirs 40 à 16!

Vainqueur 2-0 de Fribourg-Gottéron (6e défaite de suite), Davos a aussi validé son ticket pour les séries finales. Bien loin d'être géniaux, les Grisons ont su profiter de Dragons visiblement diminués. Selon la feuille de match, les Fribourgeois ont dû composer sans Diaz, Berra, Rantakari, Jörg et Haussener, malades. A ces hommes, il a fallu ajouter encore Dufner et Rossi dans la colonne des absents.

Le Davosien Matej Stransky célèbre son but du 1-0 contre Gottéron.
Le Davosien Matej Stransky célèbre son but du 1-0 contre Gottéron. Image: keystone

Comme bien souvent cette saison, la lumière est venue des importés au sein de la formation dirigée par Christian Wohlwend. A la 24e, c'est Stransky qui a ouvert la marque et à la 55e, c'est Rasmussen qui a ôté un bon poids des épaules de ses coéquipiers. Les Davosiens se déplaceront à Rapperswil en quarts de finale des play-offs.

A Langnau, Genève-Servette s'est amusé contre des Emmentalois totalement démobilisés. Les Aigles se sont imposés 9-1 en soignant leurs statistiques. Mais ces neuf buts n'auront servi à rien et ils ne seront d'aucune aide en pré play-offs face à Lugano.

Il va sans dire que le dernier match de la soirée était d'un intérêt limité. Il faut reconnaître que les implications dans les cinq autres ont rendu ce Zoug-Zurich – deux équipes qualifiées pour les play-offs depuis longtemps – sans beaucoup de relief, alors que cette affiche est très certainement l'une des plus belles de National League. Zurich l'a emporté 2-1 après prolongation grâce à un but de Bodenmann à la 64e. (ats/yog)

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

On parie que vous pouvez sentir ces photos

1 / 19
On parie que vous pouvez sentir ces photos
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Que valent les nouveaux Ice Tea de la Migros? On les a goûtés

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ils se croient super forts et se retrouvent piégés sur les via ferrata
De plus en plus de «novices ambitieux» débarquent sur les voies en basket après avoir écouté les avertissements d'une oreille, convaincus qu'ils ont les capacités pour emprunter n'importe quel itinéraire. Mais la réalité les rattrape.

L'office du tourisme de Saillon reçoit chaque été de nombreux appels concernant sa via ferrata, l'une des plus belles mais aussi l'une des plus dangereuses de Romandie. «Nous précisons aux pratiquants qu'il y a trois parties distinctes sur le tracé, nous explique une responsable au téléphone. La première est accessible aux débutants, la deuxième est déjà plus difficile, et la troisième est réservée aux confirmés. On ne peut pas surveiller ou contrôler ceux qui s'y engagent, mais on met en garde sur le fait qu'il ne faut pas présumer de ses forces, au risque d'être coincé.»

L’article