DE | FR
La joie de Wendy Holdener, qui avait porté le drapeau helvétique lors de la cérémonie d'ouverture, contrastait terriblement avec la déception de Michelle Gisin.
La joie de Wendy Holdener, qui avait porté le drapeau helvétique lors de la cérémonie d'ouverture, contrastait terriblement avec la déception de Michelle Gisin.Image: KEYSTONE
Jeux olympiques

«Je n'y croyais plus», avoue Wendy Holdener, troisième du slalom

Pas assez «joueuse» et fluide à son goût, la Schwytzoise a pourtant terminé à 12 centièmes de la victoire. Elle profite des malheurs de Michelle Gisin, trop crispée dans la deuxième manche (6e). Victoire de Petra Vlhova après une grande remontée.
09.02.2022, 06:3309.02.2022, 11:19
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Wendy Holdener a offert à la délégation suisse une quatrième médaille aux Jeux de Pékin. La Schwytzoise a remporté le bronze en slalom, terminant à seulement douze centièmes de la championne olympique Petra Vlhova.

Classement final

Wendy Holdener a notamment profité de la contre-performance de Michelle Gisin (sixième), qui pointait au deuxième rang de la première manche mais s'est montrée trop timide sur la seconde.

Holdener en contrôle

La joie de Wendy Holdener, qui avait porté le drapeau helvétique lors de la cérémonie d'ouverture, contrastait terriblement avec la déception de Michelle Gisin. Après l'argent à Pyeongchang 2018, à seulement cinq centièmes de l'or, Holdener remporte une autre médaille olympique en slalom. Elle a skié tout en contrôle sur les deux parcours où elle n'a commis aucune erreur. Cinquième après le premier tracé, elle a su garder ses nerfs pour signer le deuxième chrono en finale.

«A l'arrivée, je n'y croyais plus»

«Aujourd'hui, je n'ai pas trouvé la même fluidité que d'habitude. Je n'ai pas été assez "joueuse". J'étais troisième à l'arrivée et persuadée que ce ne serait pas suffisant. J'étais déçue. En fait, j'avais abandonné tout espoir. Mais chaque skieuse qui a suivi a terminé juste derrière moi et j'ai commencé à comprendre que ce serait suffisant. Maintenant, je suis seulement heureuse que cette performance ait permis de remporter une médaille. Cela me redonne beaucoup de courage et de motivation»
Wendy Holdener sur la Schweizer Radio und Fernsehen (SRF)

Wendy Holdener en bref

Naissance: 12 mai1993
Domicile: Unteriberg (SZ)
Taille: 169 cm
Palmarès:
JO 2022: bronze en slalom
JO 2018: or par équipes, argent en slalom et bronze en combiné
Mondiaux 2019: or par équipes
Mondiaux 2017: argent en slalom
Trois succès et 43 podiums en Coupe du monde
Général Coupe du monde: deuxième en 2018, troisième en 2019

Vlhova, la remontada

Victorieuse sur cinq slaloms cet hiver, Petra Vlhova était la grande favorite. Mais elle n'avait réalisé que le huitième temps de la première manche, loin de ses standards habituels, avec une passivité suspecte. La protégée du Tessinois Mauro Pini a nettement mieux abordé son second parcours pour l'emporter avec huit centièmes d'avance sur l'Autrichienne Katharina Liensberger.

Shiffrin a craqué

Championne olympique 2014, Mikaela Shiffrin est partie à la faute après quelques portes seulement, à la stupéfaction générale. «Je ne crois pas que ce soit la pression», a tenté d'expliquer l'Américaine. «J'ai poussé fort dès le départ, je voulais absolument skier de la manière la plus agressive possible. J'ai glissé un petit peu sur un virage et je n'avais pas assez de marge pour corriger. J'avais opté pour une trajectoire très tendue, très risquée. Mais je sais aussi que cette trajectoire était la plus rapide.»

«C'est assez horrible, oui. Les choses vont rentrer dans l'ordre, mais là, à chaud, je me sens vraiment mal»
Mikaela Shiffrin
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Un lutteur pète les plombs et cogne sur l'arbitre
Un Indien a été banni à vie par la Fédération nationale pour avoir donné un coup de poing à l'arbitre après sa défaite.

Satender Malik, lutteur de la catégorie des plus de 125 kg, disputait mardi un combat de qualification pour les prochains Jeux du Commonwealth prévus cet été à Birmingham, quand l'arbitre a accordé la victoire à son adversaire.

L’article