Sport
Tennis

Dominic Stricker: son secret pour battre Tsitsipas à l'US Open

epa10829789 Dominic Stricker of Switzerland lies on the court after defeating Stefanos Tsitsipas of Greece in their second round match at the US Open Tennis Championships at the USTA National Tennis C ...
Dominic Stricker a renversé Tsitsipas en 5 sets, mercredi au 2e tour de l'US Open à New York.Image: EPA

Stricker avait un secret pour battre Tsitsipas

Immense vainqueur du Grec, mercredi à l'US Open, le Bernois a avoué avoir modifié ses habitudes alimentaires pour devenir encore meilleur.
31.08.2023, 08:2131.08.2023, 11:30
Team watson
Team watson
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Invité à expliquer sa victoire contre Stefanos Tsitsipas, mercredi au 2e tour de l'US Open, Dominic Stricker a répondu, amusé, qu'il n'avait «pas changé quelque chose de fou».

«J'ai simplement réalisé que manger un peu moins de sucre, de chocolat, ce genre de choses, pourrait peut-être m'aider lors des longs matches. C'est gratifiant de voir que ça marche et de voir à quel point je suis en forme.»

De fait, le Bernois s'est imposé en cinq sets face au Grec (7-5 6-7 6-7 7-6 6-3), au terme d'un très long combat (4h04). «J'ai aussi été extrêmement fort mentalement», a-t-il ajouté. Stricker est en effet toujours resté calme, même dans les moments délicats, comme dans le quatrième set où Stefanos Tsitsipas a servi pour le match à 5-3. «Je me suis senti méga, méga bien dès le début, cela aide évidemment.»

epa10829790 Dominic Stricker of Switzerland celebrates on the court after defeating Stefanos Tsitsipas of Greece in their second round match at the US Open Tennis Championships at the USTA National Te ...
La joie du Suisse après la balle de match.Image: EPA

Le fait d'avoir dû se battre pour s'extraire des qualifications a également aidé Dominic Stricker, dont la confiance est énorme après ces cinq victoires consécutives obtenues à Flushing Meadows et sa première face à un membre du top 10.

Il est dans tout les cas entré dans une nouvelle dimension mercredi. Le champion junior de Roland-Garros 2020 a d'abord séduit les quelque 8000 fans présents sur le Grandstand, troisième plus grand court de l'US Open, grâce à sa patte de gaucher. Il a ensuite pu se présenter devant les médias internationaux dans la salle d'interview principale, et son exploit a fait la Une des sites Internet de l'US Open et de l'ATP.

Assuré de se retrouver aux alentours de la 102e place mondiale et d'empocher un chèque de 191'000 dollars, il en veut plus. Le Bernois n'aura pas le moindre complexe à nourrir vendredi en 16e de finale face au Français Benjamin Bonzi. Un succès le propulserait parmi les 90 meilleurs joueurs du monde. Avec à la clé 284'000 dollars, et un potentiel 8e de finale face à Taylor Fritz (no 9) dans le stade Arthur Ashe.

S'il gagne vendredi, il deviendrait le 13e Suisse de l'histoire à intégrer le top 100.

Mais si Dominic Stricker sera plus qu'un outsider, il devra surtout ne pas sous-estimer Benjamin Bonzi. Agé de 27 ans, le Nîmois vit sa meilleure saison. Finaliste à Pune en janvier et à Marseille en février, il avait déjà atteint le 3e tour au dernier Open d'Australie, se hissant à la 44e place mondiale en février. (ats/jcz)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le destin incroyable du gardien que Lausanne affrontera en finale
Le portier des ZSC Lions Simon Hrubec a choisi sa position sur la glace après un contrôle chez le médecin.

Avec plus de 50 matchs par saison, le hockey sur glace moderne a enseigné aux clubs qu'il était judicieux de posséder deux gardiens de très haut niveau dans ses rangs, de sorte à ce qu'ils puissent se partager le travail. Mais est-ce une vérité absolue? Eh bien, ce n'est pas sûr du tout.

L’article