Sport
Football

Euro 2024: un fan écossais nu sous son kilt à la TV

Vidéo: twitter

Vous savez très bien comment ça va finir

Avant le match d'ouverture de l'Euro 2024 à Munich vendredi, un fan écossais cachait quelque chose sous son kilt à la TV...
15.06.2024, 11:59
David Digili / t-online
Plus de «Sport»
Un article de
t-online

L'Euro en Allemagne n'avait pas encore commencé qu'il connaissait déjà un moment cocasse vendredi. Pour ne pas dire gênant... Ses protagonistes? Des fans écossais entourant le journaliste du média allemand Welt Steffen Schwarzkopf.

La scène: Schwarzkopf fait un reportage vendredi à midi en direct à la TV en plein milieu de la Marienplatz à Munich, avant le match d'ouverture entre l'Allemagne et l'Ecosse. Le journaliste évoque la tenue traditionnelle des supporters écossais qui l'entourent, le kilt (cette jupe à carreaux pour hommes).

Le petit groupe de fans très festifs, déjà bien dans l'ambiance, perturbe – gentiment – de plus en plus la présentation du journaliste. Ils lui collent des autocollants sur sa chemise et même sur sa tête. L'homme de TV prend cela avec humour, mais il est ensuite complètement étouffé par ses interlocuteurs. A tel point que, malgré son micro, on ne peut plus entendre que des bribes de ses paroles.

C'est alors qu'intervient le moment culte: Schwarzkopf désigne un supporter écossais combinant le maillot de l'Allemagne et un kilt. La caméra zoome sur la jupe et, à ce moment précis, un autre membre du groupe saisit le vêtement et le soulève. Fidèle à la tradition, son compère ne porte... rien sous son kilt!

La scène en vidéo 📺

Vidéo: twitter

Pour éviter de s'attarder sur les parties intimes du joyeux Britannique, la caméra se tourne immédiatement vers Steffen Schwarzkopf, qui peine à retenir son rire. En bon professionnel, le journaliste parvient toutefois à reprendre le fil et mener à bien son reportage. Il a réagi plus tard avec humour sur les réseaux sociaux, en écrivant sur X: «J'aime mon travail».

Dans la soirée, les footballeurs écossais se sont montrés nettement moins audacieux que leurs fans à kilt. Etouffés par une Mannschaft impressionnante, ils n'ont adressé aucun tir sur la cage allemande et se sont inclinés lourdement 5-1.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
33 images générées par IA délicieusement bizarres
1 / 37
33 images générées par IA délicieusement bizarres
partager sur Facebookpartager sur X
La Mecque se dote de taxis volants
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le FC Sion brise une malédiction
Le FC Sion n’a pas raté son grand retour en Super League. Il s’est imposé 2-1 à Berne face aux Young Boys, une équipe qu'il n'avait plus battu à l'extérieur depuis 28 ans.

Il fallait, en effet, remonter à 1996 pour retrouver la trace d’un succès des Sédunois en championnat sur terre bernoise. Celui de ce dimanche 21 juillet désormais historique a été acquis sur des réussites de Dejan Djokic (39e) et d’Ylyas Chouaref (66e) qui ont répondu à l’ouverture du score de Silvère Ganvoula à la 16e. Même si les faits de jeu lui ont été favorables – on pense au poteau de Filip Ugrinic à la 56e et à l’expulsion de Jaouen Hadjam à la 59e -, le FC Sion n’a rien volé. Avec une seule recrue (Djokic) titularisée au coup d’envoi, il a témoigné du même état d’esprit que la saison dernière. L’humilité a bien chassé le bling bling.

L’article