DE | FR
Le Lausannois Toichi Suzuki (à gauche) et le Servettien Miroslav Stevanovic ont partagé l'enjeu samedi soir lors du derby lémanique (1-1).
Le Lausannois Toichi Suzuki (à gauche) et le Servettien Miroslav Stevanovic ont partagé l'enjeu samedi soir lors du derby lémanique (1-1).
image: keystone

Servette-LS: des community managers plus inspirés que les joueurs

Le Servette FC et le Lausanne-Sport ont fait match nul 1-1 samedi soir lors de la 8e journée de Super League, au terme d'un match fade. Pourtant, les responsables des réseaux sociaux des deux clubs avaient lancé les hostilités, avec humour.
25.09.2021, 23:1126.09.2021, 09:29
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Le spectacle n'a pas été au rendez-vous samedi soir au Stade de Genève. Servette et Lausanne s'y sont quittés sur un match nul 1-1, qui n'arrange aucune des deux équipes au classement.

Les Genevois restent quatrièmes, à trois points du leader Bâle. De son côté, Lausanne est toujours lanterne rouge. Les Vaudois n'ont pas encore gagné le moindre match depuis le début de la saison.

Le classement au soir du 25 septembre

source: rts

Seule consolation pour le LS: il a réussi à éviter une deuxième déroute de suite après la claque de mercredi à domicile contre Young Boys (1-6).

Un LS très frileux

Mais la troupe d'Ililja Borenovic n'a quasiment rien montré sur la pelouse servettienne. Elle a égalisé contre le cours du jeu juste avant la mi-temps grâce à un pénalty de Stjepan Kukuruzovic. Auparavant, Miroslav Stevanovic avait ouvert le score à la 32e de la tête.

Servette, plus inspiré dans le jeu et qui s'est créé davantage d'occasions, aurait mérité la victoire. Toutefois, les hommes d'Alain Geiger ont manqué de tranchant devant le but adverse. Et aussi d'un peu de chance: la magnifique frappe enroulée de Kastriot Imeri a trouvé l'angle des buts de Diaw à la 57e.

Bataille des réseaux sociaux

Au final, ce sont les community managers des deux clubs qui se sont montrés les plus créatifs dans ce premier derby du Léman de la saison. Ils ont fait monter la tension sur les réseaux sociaux, avec un certain humour. C'est Servette qui avait lancé les hostilités jeudi, avec une première publication.

Le LS a réagi tôt samedi matin, jour de match.

Les Genevois en ont remis une petite couche juste après, avec la suite de leur premier post.

A défaut de booster les joueurs, ces publications auront peut-être eu le mérite d'attirer une jolie affluence au Stade de Genève. Ce derby s'est joué devant 11'225 spectateurs. (yog/ats)

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

La prof de yoga vaudoise qui a le plus beau bureau du monde

1 / 7
La prof de yoga vaudoise qui a le plus beau bureau du monde
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

La Coupe de Suisse, un casse-tête logistique pour les petits clubs

Les amateurs qui ont la «chance» de recevoir des cadors de Super League en Coupe de Suisse doivent se plier à des contraintes inimaginables et hors de prix (un match coûte environ 60 000 francs). Exemple avec Saint-Prex, qui accueille Servette dimanche.

Quand ils ont appris qu'ils allaient recevoir Servette en 32e de finale de la Coupe de Suisse, les dirigeants de Saint-Prex (5900 habitants) ont sauté de joie. Cinq semaines ont passé, et ce n'est plus vraiment la même ambiance sur la Côte.

Le Vaudois est assis sur l'un des deux bancs de touche. En face, trois ouvriers finissent d'assembler une plate-forme de 25m, destinée aux médias et VIP. Derrière lui, des bénévoles réceptionnent des frigos et des fûts de bière. Partout, ça visse, …

Lire l’article
Link zum Artikel