DE | FR
Le capitaine a poussé un coup de gueule sitôt la fin du match.
Le capitaine a poussé un coup de gueule sitôt la fin du match.Image: Keystone

Granit Xhaka: «On nous attaque pour des futilités»

L'équipe de Suisse s'est imposée 3-1 contre la Turquie et peut encore espérer se hisser en 8es de finale en tant que meilleure troisième.
20.06.2021, 16:5622.06.2021, 20:45
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Xhaka: «On nous attaque pour des futilités»

«La pression sur nos épaules était immense ce soir, souligne Granit Xhaka. Qu'elle soit justifiée ou non importe peu. Le 3-0 de Rome nous a fait très mal, mais il nous a peut-être permis de nous retrouver». Le capitaine est aussi revenu sur les polémiques des bolides et du coiffeur qui ont fait les délices de la presse de boulevard. Les joueurs se sont vus reprocher le fait de rouler avec des voitures de luxe et d'avoir dépêché un coiffeur à Rome, entre deux matches, pour se refaire une beauté. «On nous attaque pour des futilités, lâche le nouveau blond. Je peux toutefois vous assurer d'une chose: Cette équipe ne se fera pas démolir par de telles critiques!»

C'est quand même très bien fait.
C'est quand même très bien fait.Image: AP Pool

Shaqiri: «Je suis fier»

«Je suis très heureux d'avoir marqué mon premier but du droit. Mais surtout heureux d'avoir aidé la Suisse. Je suis fier de mon équipe. Nous avons su réagir comme il le fallait après la défaite de Rome. Le seul regret que nous pouvons nourrir ce soir réside dans toutes ces occasions que nous aurions dû transformer.»

Le classement du groupe A

  • Italie: 9 points (goalaverage + 7)
  • Pays de Galles: 4 points (+1)
  • Suisse: 4 points (-1)
  • Turquie: 0 points (-7)

Les deux premiers de chaque groupe sont automatiquement qualifés pour les 8es de finales. Les 4 meilleurs 3es (sur 6 groupes) passent aussi.

Sommer: «Ce n'était pas facile»

«Mentalement, ce n'était pas facile car on devait gagner à la fois contre un adversaire et un stade. On s'en est bien sortis. On a eu beaucoup d'occasions. Maintenant, on espère que nos quatre points seront suffisants pour poursuivre l'aventure dans ce tournoi. J'ai dit aux gars, avant le match, que nous devions être solidaires, communiquer, rester positifs, et avoir vraiment envie de gagner.»

Ce qu'il faut espérer

La Suisse ira à Rome

En attendant de connaître son éventuel adversaire en 8e de finale, l'équipe de Vladimir Petkovic s'entraînera à Rome.

L'Italie insubmersible

Vainqueur 1-0 du Pays de Galles, la Squadra Azzura a égalé un de ses vieux records.

C'est fini!

Victoire suisse 3-1. Les buteurs: Shaqiri (deux fois) et Seferovic. Les Helvètes terminent à la troisième place du groupe A derrière l'Italie et le Pays de Galles. Les quatre meilleurs troisièmes (sur six groupes) seront repêchés.

Les stats à la 82e

  • Possession: 50%-50%
  • Tirs: 23-15 en faveur de la Suisse
  • Corners: 8-4 pour les Helvètes

Les buteurs sortent

Shaqiri et Seferovic quittent le terrain. Le premier est remplacé par Vargas, le second par Gavranovic. Il reste un quart d'heure à jouer.

Shaqiri en plante deux ⚽⚽

Xherdan Shaqiri profite de la passivité turque pour marquer son 7e but en phase finale d'un grand tournoi. La Suisse mène désormais 3-1 et il reste 20 minutes à disputer.

Quelle audace!

Seferovic et Shaqiri ont tous deux mis leur index devant la bouche après avoir marqué, comme pour faire taire les critiques. On rappellera ici que leur prestation de ce soir ne fait pas oublier leur nonchalance, doublée d'un manque de réussite, des deux premiers matchs.

Les Gallois à dix

La Turquie relance le match

Kaveci réduit l'écart (62e) d'une belle frappe enroulée du pied gauche. Sommer ne peut rien. La Suisse ne mène plus que 2-1.

C'est reparti!

On prend les mêmes et on recommence: aucun changement à la pause!

Shaqiri est agaçant

On ne sait jamais quel visage montrera Xherdan Shaqiri. On aimerait le voir plus souvent décisif comme ce dimanche. Lui dit qu'il en est capable, mais peut-on le croire?

On fait le point 👊

La Suisse et le Pays de Galles ont tous les deux quatre points à la pause. Mais les Gallois sont devant grâce à leur meilleur différence de buts (+1 contre -1 pour la Suisse). En cas d'égalité au goalaverage, les buts marqués départageraient les deux équipes. Pour l'instant, c'est 3-3. En dernier recours, l'UEFA tiendrait compte du nombre de cartons jaunes. La Suisse en a pour le moment un de plus que son adversaire direct.

Le top 3 de la 1re mi-temps

  • Haris Seferovic, pour son but qui a tout déclenché.
  • Yann Sommer, pour ses quatre parades décisives.
  • Xherdan Shaqiri, pour sa réussite du pied droit.
  • (4) Pessina pour son but face aux Gallois 😜.

But pour l'Italie!

Les Transalpins ouvrent la marque contre le Pays de Galles
(1-0). But de Pessina sur passe de Verratti. Il y a encore deux buts d'écart entre les Suisses et les Gallois, qui ont tous deux quatre points pour le moment.

Pendant ce temps

Le sélectionneur italien Roberto Mancini fait des ailes de pigeon, tranquille, devant son banc.

Image: Euro 2020

Et de deux!

Etrangement seul, Xherdan Shaqiri propulse le ballon dans les filets (25e) d'une très belle frappe du pied droit. Ça fait 2-0 pour la Suisse! Dans la foulée, «XS» a une chance en or de marquer une nouvelle fois mais il manque son duel face au portier adverse.

La défense turque dépassée

Chaque incursion de la Nati dans le camp adverse sème le danger, voire la panique, dans la défense turque. Xhaka, Freuler ou Zuber trouvent immanquablement leurs coéquipiers dans les intervalles. Avec un peu plus de précision et de réussite, les Helvètes mèneraient déjà 2-0.

Yann Sommer attentif

Le portier de l'équipe de Suisse a déjà réalisé deux interventions importantes et on ne joue que la 15e minute. Même si la Nati mène au score, elle continue de subir le pressing haut des Turcs volontaires et audacieux.

But de Seferovic 🔥

L'attaquant ouvre le score sur sa première «occaze» (6e) d'une frappe sèche! L'équipe de Suisse subissait pourtant la pression de son adversaire, mieux entré dans la partie.

La Suisse sifflée

Granit Xhaka et ses coéquipiers ont été sifflés à leur entrée sur la pelouse, signe que les Helvètes évolueront dans un climat hostile. Le stade de Bakou est acquis à son adversaire, l'Azerbaïdjan étant un pays voisin et ami.

La Turquie va mal

Le taquet de Yakin

Hakan Yakin juge la Nati «décevante et méconnaissable». Son entretien, accordé au site So Foot, est à lire ici. En voici trois extraits en forme de punchlines:

«Lorsque l’on voit les joueurs qui composent le groupe et surtout l’expérience dont ils disposent, on se pose des questions sur le jeu produit»
«Ce n’est pas normal, à mon sens, de se faire balader comme ça en début d’Euro»
«J’ai toujours eu un énorme respect pour la Turquie. C’est le pays d’origine de ma famille, celui de mes ancêtres. Mais il n’empêche que je suis suisse et que j’en suis extrêmement fier»

Les compos

Vladimir Petkovic reconduit Haris Seferovic et Xherdan Shaqiri dans le onze de base malgré leurs prestations décevantes. Fabian Schär et Kevin Mbabu, tous deux sous la menace d'une suspension en 8e de finale en cas de nouveau carton jaune, débuteront sur le banc. Le sélectionneur se souvient sans doute qu'au Mondial 2018, il n'avait pas pu compter sur Lichtsteiner et Schär contre la Suède après que les défenseurs ont écopé de deux cartons jaunes.

L'Italie souffle

Roberto Mancini repose une partie de ses cadres pour le match face au Pays de Galles. C'est compréhensible (la
Squadra azzura est déjà qualifiée) mais inquiétant pour les Helvètes: si les Gallois arrachent un point, la Suisse ne peut plus espérer terminer 2e du groupe. Il lui faudra alors espérer figurer parmi les quatre meilleurs troisièmes (sur six groupes).

Le onze transalpin a tout de même fière allure, avec le retour de Verratti et la titularisation de Chiesa.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

«Les joueurs de l'équipe de Suisse, c'est des amateurs, non?»

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Peut-on en vouloir aux clubs qui n'apportent pas de points UEFA à leur pays?
En Suisse et ailleurs, les critiques pleuvent dès qu'une équipe se fait éliminer de manière précoce sur la scène européenne, au motif qu'elle ne permet pas à son pays de progresser dans le classement des nations au coefficient UEFA.

L'élimination de l'AS Monaco au tour préliminaire de la Ligue des champions, mardi contre le PSV Eindhoven (4-3 sur l'ensemble des deux rencontres), n'est pas très bien passé auprès des supporters de football français, et on ne parle pas seulement des Monégasques. Car quand un club perd sur la scène européenne, il affecte le coefficient UEFA de son pays, qui peut au final avoir moins d'équipes qualifiées, ou voir ces équipes contraintes d'entrer plus tôt dans la compétition. Or l'ASM a beaucoup perdu ces dernières saisons.

L’article