DE | FR
Mohamed Salah ne pourra vraisemblablement pas jouer le premier match des qualifs pour le Mondial 2022 avec l'Egypte.
Mohamed Salah ne pourra vraisemblablement pas jouer le premier match des qualifs pour le Mondial 2022 avec l'Egypte. image: keystone

Des stars risquent de manquer les qualifs du Mondial en septembre

Mohamed Salah, Lionel Messi ou Neymar: de nombreuses stars du foot s'apprêtent à rater les prochains matchs de leurs sélections. Leurs clubs ne veulent pas les laisser partir à cause des mesures liées au Covid-19.
24.08.2021, 05:5224.08.2021, 16:07
Suivez-moi

Les amoureux du beau jeu pourraient bien s'ennuyer pendant la trêve internationale début septembre. En tout cas dans certaines parties du Globe. Et pour cause: les meilleures formations européennes ne veulent pas laisser partir certaines de leurs stars dans leur sélection.

Dix jours d'isolement

Les médias britanniques l'affirment: les membres de l'Association européenne des clubs (ECA) – dont les équipes de Premier League anglaise et le Paris Saint-Germain – refuseront que leurs joueurs se rendent dans les pays de la liste rouge (tenue par le gouvernement britannique) relative à la crise sanitaire du Covid-19. Parmi eux: le Brésil, l'Argentine, l'Egypte, le Chili, la Colombie, le Mexique, l'Uruguay et la Turquie.

Toutes les personnes qui rentrent au Royaume-Uni, mais aussi en France, depuis ces destinations doivent rester dix jours en quarantaine. Et pour les footballeurs, ça signifie rater des matchs de championnat. De quoi déplaire à leurs employeurs.

De nombreuses affiches des qualifications pour la Coupe du monde, en Afrique et en Amérique du Sud, peuvent être impactées. Selon Sky Sports, Liverpool ne veut par exemple pas que son attaquant égyptien Mohamed Salah participe au premier match, à domicile, des Pharaons contre l'Angola le 2 septembre. Les Reds sont par contre d'accord de le laisser filer au Gabon trois jours plus tard.

Un Brésil-Argentine de seconde zone

Un duel – et pas des moindres – ferait particulièrement les frais de ces interdictions de voyage: Brésil-Argentine le 5 septembre au Maracanã de Rio, choc au sommet de ces qualifs après six journées et remake de la dernière finale de la Copa América.

La Seleçao devrait compter sans son gardien Alisson Becker (Liverpool) et ses coéquipiers à Anfield Road Fabinho et Roberto Firmino. Ederson et Gabriel Jesus (tous deux à Manchester City), Thiago Silva (Chelsea), Fred (Manchester United), Richarlison (Everton), Raphinha (Leeds United), Marquinhos et Neymar (tous deux au PSG) manqueraient à l'appel...

Les Argentins Lionel Messi (à gauche) et Angel Di Maria ont remporté la Copa América face au Brésil (1-0) le 10 juillet dernier.
Les Argentins Lionel Messi (à gauche) et Angel Di Maria ont remporté la Copa América face au Brésil (1-0) le 10 juillet dernier. Image: keystone

Du côté de l'Albiceleste, il faudrait notamment faire sans Messi et Di Maria (PSG), ainsi que le portier titulaire Emiliano Martinez (Aston Villa).

Risque de sanctions

La presse d'outre-Manche écrit que des discussions sont en cours entre la Premier League et les autorités britanniques pour supprimer, exceptionnellement pour les footballeurs concernés, l'obligation des dix jours de quarantaine à leur retour des pays de cette liste rouge. Un arrangement pourrait assouplir la position des clubs.

En cas d'échec des négociations, ceux-ci pourraient être sanctionnés s'ils empêchent leurs joueurs de rejoindre leurs équipes nationales.

Le flou est encore total du côté du FC Barcelone, du Real Madrid et de la Juventus: les trois mastodontes, qui ne sont pour l'instant plus membres de la CEA après l'affaire de la Super League, n'ont pas encore précisé s'ils autoriseront leurs pépites à voyager dans ces zones à risque sanitaire élevé.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Earth Hour dans le monde

1 / 14
Earth Hour dans le monde
source: sda / fabio frustaci
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Sex-toy anal aux échecs: «Ce sera tout!» s'agace le tricheur présumé
Le joueur d'échecs américain Hans Niemann, accusé d'avoir triché par le champion du monde, s'est brièvement expliqué après avoir gagné le tournoi d'échecs des Etats-Unis. Avant de brutalement couper court à l'interview.

La suite de la saga «Carlsen vs Niemann», qui secoue le monde des échecs, connaît quelques rebondissements. Pour rappel, le premier, champion du monde de 31 ans, a accusé le deuxième, jeune prodige de 19 ans, d'avoir triché après avoir perdu lors d'un match, début septembre.

L’article