DE | FR
Bild

Mohamed Salah ne pourra vraisemblablement pas jouer le premier match des qualifs pour le Mondial 2022 avec l'Egypte. image: keystone

Des stars risquent de manquer les qualifs du Mondial en septembre

Mohamed Salah, Lionel Messi ou Neymar: de nombreuses stars du foot s'apprêtent à rater les prochains matchs de leurs sélections. Leurs clubs ne veulent pas les laisser partir à cause des mesures liées au Covid-19.



Les amoureux du beau jeu pourraient bien s'ennuyer pendant la trêve internationale début septembre. En tout cas dans certaines parties du Globe. Et pour cause: les meilleures formations européennes ne veulent pas laisser partir certaines de leurs stars dans leur sélection.

Dix jours d'isolement

Les médias britanniques l'affirment: les membres de l'Association européenne des clubs (ECA) – dont les équipes de Premier League anglaise et le Paris Saint-Germain – refuseront que leurs joueurs se rendent dans les pays de la liste rouge (tenue par le gouvernement britannique) relative à la crise sanitaire du Covid-19. Parmi eux: le Brésil, l'Argentine, l'Egypte, le Chili, la Colombie, le Mexique, l'Uruguay et la Turquie.

Toutes les personnes qui rentrent au Royaume-Uni, mais aussi en France, depuis ces destinations doivent rester dix jours en quarantaine. Et pour les footballeurs, ça signifie rater des matchs de championnat. De quoi déplaire à leurs employeurs.

De nombreuses affiches des qualifications pour la Coupe du monde, en Afrique et en Amérique du Sud, peuvent être impactées. Selon Sky Sports, Liverpool ne veut par exemple pas que son attaquant égyptien Mohamed Salah participe au premier match, à domicile, des Pharaons contre l'Angola le 2 septembre. Les Reds sont par contre d'accord de le laisser filer au Gabon trois jours plus tard.

Un Brésil-Argentine de seconde zone

Un duel – et pas des moindres – ferait particulièrement les frais de ces interdictions de voyage: Brésil-Argentine le 5 septembre au Maracanã de Rio, choc au sommet de ces qualifs après six journées et remake de la dernière finale de la Copa América.

La Seleçao devrait compter sans son gardien Alisson Becker (Liverpool) et ses coéquipiers à Anfield Road Fabinho et Roberto Firmino. Ederson et Gabriel Jesus (tous deux à Manchester City), Thiago Silva (Chelsea), Fred (Manchester United), Richarlison (Everton), Raphinha (Leeds United), Marquinhos et Neymar (tous deux au PSG) manqueraient à l'appel...

Argentina's Lionel Messi, left, and teammate Angel Di Maria celebrate with teammates after beating 1-0 Brazil in the Copa America final soccer match at the Maracana stadium in Rio de Janeiro, Brazil, Saturday, July 10, 2021. (AP Photo/Andre Penner)

Les Argentins Lionel Messi (à gauche) et Angel Di Maria ont remporté la Copa América face au Brésil (1-0) le 10 juillet dernier. Image: keystone

Du côté de l'Albiceleste, il faudrait notamment faire sans Messi et Di Maria (PSG), ainsi que le portier titulaire Emiliano Martinez (Aston Villa).

Risque de sanctions

La presse d'outre-Manche écrit que des discussions sont en cours entre la Premier League et les autorités britanniques pour supprimer, exceptionnellement pour les footballeurs concernés, l'obligation des dix jours de quarantaine à leur retour des pays de cette liste rouge. Un arrangement pourrait assouplir la position des clubs.

En cas d'échec des négociations, ceux-ci pourraient être sanctionnés s'ils empêchent leurs joueurs de rejoindre leurs équipes nationales.

Le flou est encore total du côté du FC Barcelone, du Real Madrid et de la Juventus: les trois mastodontes, qui ne sont pour l'instant plus membres de la CEA après l'affaire de la Super League, n'ont pas encore précisé s'ils autoriseront leurs pépites à voyager dans ces zones à risque sanitaire élevé.

Plus d'articles sur le sport

Une fighteuse trans met une rouste à sa rivale et crée la polémique

Link zum Artikel

Petkovic: «La méfiance de l'ASF a été difficile à accepter»

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Earth Hour dans le monde

1 / 14
Earth Hour dans le monde
source: sda / fabio frustaci
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Greenpeace et Extinction Rebellion dénoncent un accord anti-écolo

450 ONG appellent les gouvernements européens à abandonner l'accord entre l'UE et le Mercosur (Argentine, Brésil, Uruguay, Paraguay) qui détruisent la planète.

L'accord en question vise à créer un marché de quelques millions de consommateurs entre les 27 pays de l'UE et les quatre pays du Mercosur. Mais pour ces nombreuses associations, ce pacte ne ferait qu'«aggraver la destruction et l'effondrement de la biodiversité en Amazonie, au Cerrado et au Gran Chaco», en Amérique du sud.

Le processus pour finaliser cet accord s'est ralenti depuis la multiplication des incendies dans l'Amazonie. La France et l'Allemagne déplorent le manque d'engagement du …

Lire l’article
Link zum Artikel