DE | FR
Image: Shutterstock/Keystone

Une marque de sex-toys s'aventure dans le curling, terrain très glissant

En devenant sponsor d'un tournoi qualificatif de curling pour les JO de Pékin, l'entreprise néerlandaise EasyToys a pu imprimer son logo sur la glace. Le Japon n'a pas apprécié: la chaîne de télévision publique NHK a renoncé à diffuser plusieurs parties pour ne pas heurter ses téléspectateurs.
07.12.2021, 11:5207.12.2021, 12:06

La NHK avait prévu de diffuser tous les matchs de curling double mixte du Japon de ce tournoi qualificatif, qui se déroule actuellement à Leeuwarden (Pays-Bas).

Mais à cause du logo rose du fabricant néerlandais de sex-toys EasyToys, lisible sur la glace de la patinoire, la chaîne a fait l'impasse sur le premier match du Japon dimanche contre les Etats-Unis, et sur plusieurs autres.

Il faut dire que l'entreprise EasyToys passe rarement inaperçue

La plaque d'immatriculation est magique.
La plaque d'immatriculation est magique.

La décision a été prise pour permettre au diffuseur de décider si le logo en question enfreignait ses propres règles. Celles-ci «appellent à la prudence quant aux contenus qui peuvent avoir un effet sur les mineurs, et il y avait un risque que cela ne contrevienne au bon goût», a déclaré un porte-parole de la NHK à l'AFP.

La chaîne a précisé n'avoir pas encore décidé si elle diffuserait le dernier match de poule du Japon contre la Finlande mercredi, et avoir contacté la Fédération internationale de curling afin de trouver une solution «permettant de reprendre la diffusion dès que possible».

La NHK a par ailleurs dit exclure de flouter lors de ses éventuelles retransmissions les publicités de la marque néerlandaise, qui selon son site internet vend une gamme de sex-toys pour hommes et femmes, de la lingerie et d'autres articles pour adultes.

La marque a réagi

EasyToys a publié une affiche accompagnée d'un commentaire lundi, dans ce qui peut se lire comme une réaction à l'interruption du programme décidé par la télévision japonaise.

«Un sponsor fier ne se laisse pas balayer»

Sur Facebook, l'entreprise rappelle que «le curling est un sport auquel tout le monde peut participer. Et c'est ce qui fait la beauté de cette discipline à une époque où les gens cherchent plus que jamais à se connecter. Ce n'est qu'en promouvant publiquement notre mission que nous pourrons faire avancer la conversation sur le bien-être sexuel. Et il semble une fois de plus que ce soit nécessaire. Nous continuerons à briser les tabous et ne serons pas balayés de la glace comme ça!» (jcz/ats)

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Ne tentez pas ces sports olympiques chez vous, ça peut mal finir

Les piscines ne vident pas leurs bassins en hiver, et ça s'explique
Responsable des bassins lausannois, Christian Barascud explique pourquoi la plupart des piscines romandes ne sont pas vidangées lors de leur fermeture à la fin de l'été. À Sainte-Croix, des bidons sont même pris dans la glace.

C'est un drôle de spectacle qui, chaque hiver, intrigue tous ceux qui observent de loin les piscines extérieures: alors que les transats sont rangés et les plongeoirs fermés, les bassins sont toujours gorgés d'eau, comme si les employés avaient oublié de les vider en partant.

L’article