DE | FR
From left, Switzerland's midfielder Valon Behrami, Switzerland's goalkeeper Yann Sommer, Switzerland's forward Haris Seferovic and Switzerland's midfielder Granit Xhaka look disappointed after loosing the FIFA World Cup 2018 round of 16 soccer match between Sweden and Switzerland at the Krestovski Stadium, in St. Petersburg, Russia, Tuesday, July 3, 2018. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

L'équipe de Suisse avait été très décevante lors de son huitième de finale de la Coupe du monde 2018. En cause, selon Granit Xhaka: des esprits chamboulés par l'affaire des aigles. Image: KEYSTONE

On sait enfin pourquoi la Nati a foiré contre la Suède en 2018

Pour la première fois, le capitaine de l'équipe de Suisse, Granit Xhaka, a expliqué ce lundi les raisons du cuisant échec lors de ce huitième de finale de la dernière Coupe du monde. La Nati n'avait pas digéré la polémique des aigles.



Ce 3 juillet 2018, la Suisse entière attend un exploit de ses footballeurs. A Saint-Pétersbourg, la Nati affronte la Suède en huitièmes de finale de la Coupe du monde. Le pays espère enfin une victoire dans un match à élimination directe, après plusieurs échecs de suite. Hélas, la déception est à nouveau au rendez-vous. Très peu inspirée, fatiguée, l'équipe nationale fait un non-match face à des Vikings solides. Elle subit une défaite mortifiante, mais logique 1-0.

Remuage de couteau dans la plaie

abspielen

Vidéo: YouTube/Bang Rudy

Ce lundi, le nouveau capitaine de la Nati, Granit Xhaka, explique dans une interview à l'Agence télégraphique suisse (ATS), pour la première fois de l'intérieur de l'équipe, les raisons selon lui de cette prestation si décevante:

«Il y a trois ans en Russie, nous avons perdu contre la Suède pour une raison évidente: nous étions morts sur le plan mental. Les polémiques suscitées par le match contre la Serbie avaient laissé trop de traces. Nous n'étions pas prêts le jour J»

Granit Xhaka, capitaine de l'équipe de Suisse interview accordée à l'Agence télégraphique suisse (ats)

Face aux Serbes, dans un match fort émotionnellement et tendu politiquement, Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri, tous deux originaires du Kosovo, avaient mimé un aigle – symbole du peuple albanais – avec leurs mains après les deux buts suisses.

Ces gestes avaient créé une polémique au sein même de la Nati (le sélectionneur Vladimir Petkovic les avaient déplorés publiquement), dans le milieu du foot et parmi la classe politique suisse. Natalie Rickli, à ce moment conseillère nationale zurichoise UDC, avait par exemple tweeté après ce match contre la Serbie: «Je ne peux pas vraiment me réjouir. Les deux buts n'ont pas été marqués pour la Suisse, mais pour le Kosovo. Si l'équipe du Kosovo gagne un jour, je serai heureuse pour eux, mais à la Coupe du monde, nous jouerons et fêterons pour la Suisse».

L'affaire a parasité les esprits des footballeurs suisses pendant plusieurs jours, notamment lors de celui du fameux Suède-Suisse.

«Nous n'étions pas libres dans nos têtes», avoue Granit Xhaka. «Notre communication a manqué de clarté après le match contre la Serbie. Nous n'avons pas su évacuer toutes les ambiguïtés qui ont pu peser sur le climat de l'équipe. Sur le terrain face aux Suédois, j'ai senti comme un poids sur mes épaules. Et je peux vous assurer qu'une telle sensation est très rare».

Le capitaine de la Nati l'affirme: ses coéquipiers et lui ont mûri depuis. Ils sauront mieux gérer de tels moments s'ils se reproduisaient. D'ailleurs, le milieu de terrain d'Arsenal a de grandes ambitions pour la sélection helvétique lors du prochain Euro (11 juin au 11 juillet): «Je crois que le moment est venu d'écrire l'histoire. C'est maintenant ou jamais».

Pour rappel, la Suisse affrontera dans le groupe A le Pays de Galles, l'Italie et la Turquie.

Selon vous, jusqu'où ira la Nati lors du prochain Euro?

Plus d'articles sur le sport

C'est officiel: Vladimir Petkovic quitte la Nati pour Bordeaux

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Où les footballeurs de la Nati passent-ils leurs vacances?

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

«Eddy Merckx reste le plus grand»

Link zum Artikel

5 initiatives du monde sportif pour sauver la planète

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Le sacre de l'Italie suggère l'idée d'un début de règne

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Il a transformé Golubic en championne et raconte

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

Alvaro Morata, le besogneux incompris

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

La France va latter la Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel

Tous les résultats et classements de l'Euro 2020 en un clin d'œil

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le clip de Bastian Baker en images

1 / 8
Le clip de Bastian Baker, en images
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Vidéo

Les supporters anglais, c'est des oufs!

L'Angleterre élimine le Danemark et se qualifie pour la finale de l'Euro 2021. Une première pour l'équipe anglaise, et les supporters ne sont pas allés boire du thé après le match.

Des milliers d'employés anglais ont sûrement appelé le taff ce matin en disant qu'ils étaient «malades». Mais bon, après tout, ils le méritent. L'Angleterre n'a jamais été en finale de l'Euro. Ils ont fêté comme il se doit, voire un peu trop.

Lire l’article
Link zum Artikel