Sport
Ski Alpin

Ce skieur évite la chute grâce à un réflexe étonnant

Ce skieur évite la chute grâce à un réflexe étonnant

Le Norvégien Aksel Hammer aurait pu se faire très mal lors du Super-G de Kvitfjell dimanche. Il s'est rattrapé de façon magistrale.
19.02.2024, 09:2219.02.2024, 13:03
Team watson
Team watson
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Aksel Hammer était le dernier skieur à s'élancer du portillon de départ, dimanche lors du Super-G de Kvitfjell. Si tout s'était déroulé normalement, personne ce lundi ne parlerait du Norvégien au dossard 63. Il aurait fait une course correcte et aurait obtenu un résultat honorable devant son public. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu.

Après un bon départ, Hammer a marqué les esprits en réalisant une prouesse alors qu'il était en très mauvaise posture.

Jugez plutôt!

Vidéo: twitter

Ce saut à 180 degrés est à ranger parmi les numéros de funambules que nous offrent les skieurs chaque saison. La façon dont ils parviennent à rester debout après avoir perdu l'équilibre témoigne de toutes les qualités (techniques, mentales et physiques) dont sont dotés les grands champions.

Le plus grand de tous était Vincent Kriechmayr dimanche. L'Autrichien a remporté le Super-G de Kvitfjell devant Jeffrey Read (+0''17) et un duo composé de Dominik Paris et Marco Odermatt (+0''19).

(jcz)

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
Il arrête des dealers déguisés en ours en peluche
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Mathieu Van der Poel a encore été pris pour cible par le public
Déjà chahuté sur le Tour des Flandres, le Néerlandais l'a une nouvelle fois été sur Paris-Roubaix. Les conséquences auraient pu être importantes.

Il y a huit jours, Mathieu Van der Poel avait été arrosé de bière par des spectateurs lors de sa démonstration sur le Tour des Flandres. Une attitude hostile qui avait poussé le syndicat belge des coureurs à porter plainte. «Nous voulons que quelque chose soit fait contre ceux qui gâchent l’ambiance pour tout le monde», avait déclaré le président du syndicat, Bert Scheirlinckx. Il n'a visiblement pas été entendu puisque ce dimanche, sur les routes de Paris-Roubaix, «MVDP» a une nouvelle fois été pris pour cible.

L’article