DE | FR
Bild

La finale du 100 m s'est déroulée sans le meilleur sprinteur de l'année ni aucun Jamaïcain. Image: EPA

Tokyo 2020

Et soudain surgit un certain Marcell Jacobs

L'Italien est devenu champion olympique du 100 m à la surprise générale, après avoir enchaîné les records d'Europe.

team watson/ats



Le nouveau roi du 100 m est l'Italien Marcell Jacobs. Ce natif du Texas a dominé la finale olympique en réussissant la course de sa vie, en 9''80, record d'Europe. Jacobs a devancé l'Américain Fred Kerley, ancien coureur de 400 m et médaillé de bronze en 9''84, et le Canadien Andre de Grasse, troisième en 9''89.

Le 100 m en images

Vidéo: RTS

L'Italien, tout en puissance, le buste bien relevé, succède au triple champion olympique Usain Bolt. Une nouvelle ère est ouverte sur le sprint masculin, en quête de leader après la suspension du champion du monde Christian Coleman (USA) et l'absence totale des Jamaïcains dans cette finale olympique.

La très maigre assistance - ça sonnait creux dans le stade aux 68 000 places - a vu l'un des trios les plus improbables de l'histoire du sprint olympique. Marcell Jacobs (26 ans) n'était jamais passé sous les dix secondes avant cette saison. Il s'est révélé l'hiver passé en salle, avec un titre européen sur 60 m, et ensuite au petit meeting de Savone (ITA) en battant le record d'Italie en 9''95.

epa09385565 Lamont Marcell Jacobs of Italy celebrates winning the Men's 100m final at the Athletics events of the Tokyo 2020 Olympic Games at the Olympic Stadium in Tokyo, Japan, 01 August 2021. EPA/DIEGO AZUBEL

Image: EPA

A Tokyo, coup sur coup, Jacobs a porté le record d'Europe de 9''84 à 9''82 en demi-finale, puis à 9''80. Il a approché de 0''03 la meilleure marque mondiale 2021 de l'Américain Trayvon Bromell, éliminé en demi-finale.

Abandonné par son père

Lamont Marcell Jacobs Junior est né le 26 septembre 1994 à El Paso, Texas. Abandonné par son père, il a rejoint sa mère en Italie à l'âge de 2 ans, dans une bourgade de Lombardie. Il n'a commencé l'athlétisme qu'à l'adolescence, d'abord au saut en longueur puis sur le sprint. Il est probablement l'un des champions olympiques du 100 m les plus inattendus de l'histoire.

Plus d'articles sur le sport

Une fighteuse trans met une rouste à sa rivale et crée la polémique

Link zum Artikel

Les tests Covid payants vont impacter les clubs et leurs fans

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Tokyo 2020

Le Bâlois Alex Wilson exclu des Jeux olympiques

Le sprinteur est suspendu provisoirement par le Tribunal Arbitral du Sport. Il reproche au Rhénan une violation des directives antidopage. Après le cas Kariem Hussein, une autre affaire concernant le dopage secoue donc l'athlétisme suisse.

Après ses folles performances récentes (notamment le record d'Europe du 100 mètres), même non homologuées, Alex Wilson (30 ans) faisait figure d'espoir suisse aux JO de Tokyo pour une médaille. Mais le sprinteur bâlois n'ira tout simplement pas au Japon...

C'est le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) qui l'en empêche: il a suspendu provisoirement le Rhénan pour une violation présumée des directives antidopage, a annoncé Swiss Olympic.

Le recordman de Suisse du 100 et du 200 m a été contrôlé …

Lire l’article
Link zum Artikel