DE | FR
Image: EPA KEYSTONE
Tokyo 2020

Belinda Bencic vaut de l'or. «Personne ne pourra me l'enlever»

La prodige devient championne olympique, premier grand titre de sa carrière, en battant Marketa Vondrousova au terme d'une finale serrée (7-5 2-6 6-3).
31.07.2021, 17:1501.08.2021, 10:16
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Le tennis suisse compte dans ses rangs un deuxième champion olympique en simple. Vingt-neuf ans après Marc Rosset à Barcelone, Belinda Bencic est allée au bout de son rêve.

La douzième joueuse mondiale a témoigné, une nouvelle fois dans ce tournoi olympique, d'une très grande force de caractère. Face à une Vondrousova accrocheuse, finaliste de Roland-Garros en 2019, Bencic a concédé le break d'entrée dans la troisième manche. A 3-3, elle a écarté une balle de break cruciale. Après un temps mort pour soigner une cloque au pied droit, elle a ravi «blanc» le service de Vondrousova avant de conclure un jeu de service irrespirable sur sa deuxième balle de match, après avoir écarté trois balles de break!

Comme Marc Rosset sur la terre battue de Barcelone en 1992, Belinda Bencic pouvait s'écrouler au sol, relâcher toute la pression et savourer son bonheur.

1992

2021

Image: AP

«Je suis sous le choc»

«Je ne peux pas y croire. Je ne sais pas comment c'est possible. J'ai pensé aujourd'hui que je n'avais plus les moyens d'y arriver. Mais je me suis battue avec tout ce que je pouvais encore mettre dans la bagarre. En ce moment, j'ai l'impression d'être en état de choc, tout se passe si vite. Il me faudra du temps pour réaliser. Je vis ce titre avec une intensité incroyable. C'est probablement la plus grande chose que je pourrai réaliser dans ma carrière. Et personne ne peut me l'enlever»
Belinda Bencic après la remise des médailles

Une grande compétitrice

Au fil de la semaine, où elle a disputé deux matchs par jour, ses succès sur la championne de Roland-Garros Barbora Krejcikova, sur Anastasia Pavlyichenkova et sur Elena Rybakina, dans des matchs acharnés, lui ont insufflé une énorme confiance avant la finale. Et aussi l'intime conviction, renforcée par la balle de match sauvée en huitième de finale du double, qu'une rencontre n'est jamais perdue, quel que soit son scénario.

Image: KEYSTONE

On double la mise?

Belinda Bencic aura la possibilité ce dimanche (8h en Suisse) de cueillir une deuxième médaille d'or en finale du double qu'elle disputera avec Viktorija Golubic contre Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova. Seules Serena et Venus Williams ont réussi un doublé aux Jeux olympiques.

A 24 ans, Belinda Bencic remporte un premier grand titre pour justifier les promesses entretenues depuis ses premiers pas professionnels en 2014. Demi-finaliste de l'US Open en 2019 où elle avait échoué de peu face à la future gagnante Bianca Andreescu, la Saint-Galloise a touché le Graal à Tokyo où toutes les planètes étaient alignées.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les fans de Winterthour ont fait une raclette party dans le train
Les Alémaniques se sont déplacés avec 35 kg de fromage, dimanche, pour aller cueillir la première victoire de leur équipe en championnat sur le terrain du FC Sion.

Franchement, c'est du travail de pro: la table est parfaitement symétrique, stabilisée par des attaches entre les pieds et le siège; une nappe faite sur mesure la recouvre, sur laquelle on trouve tous les ustensiles et aliments nécessaires à la préparation de la raclette, jusqu'au combo cornichons-oignons. Sur la gauche de l'image, enfin, une poche d'eau (à moins que ce ne soit de l'abricotine...) permet aux fans de se ravitailler sans tacher les sièges, puisqu'un récipient est chargé de recueillir les dernières gouttes sous le distributeur.

L’article