DE | FR
Bild

Jeux olympiques de Tokyo 2020: la légende des Trois Suissesses.

Tokyo 2020

«J'espère que ce n'est pas un rêve...» Non, juste une course de rêve

Jolanda Neff a écrasé la concurrence dans la course olympique de VTT. Elle a devancé ses compatriote Sina Frei et Linda Indergand pour un triplé historique.

team watson/ats



Il y avait des doutes sur l'état de forme de Jolanda Neff après sa convalescence. Sa participation aux JO était incertaine. En 2019, après une chute brutale à l'entraînement (rupture de la rate), des rumeurs suggéraient un instant que sa carrière était terminée. Au final, la Saint-Galloise n'est peut-être jamais parue aussi forte, sereine et débordante d'énergie. Elle a littéralement écrasé l'épreuve olympique de cross-country, laissant loin derrière elle ses camarades Sina Frei et Linda Indergand.

C'est seulement de la quatrième fois dans l'histoire olympique, été et hiver confondus, que la Suisse réalise un triplé. Les trois précédents étaient l'apanage de la gymnastique, en 1924, 1936 et 1948.

«Nous avons effectué toute la préparation ensemble, nous nous connaissons depuis des années. C'est génial de vivre ça. J'espère que ce n'est pas un rêve»

Jolanda Neff

Bild

On n'avait plus vu «ça» depuis 1948.

Il avait beaucoup plu avant le départ à Izu, rendant le parcours glissant et bouleversant tous les repères. Formidables techniciennes, audacieuses mais pas casse-cou, les Suissesses ont archidominé les Françaises, annoncées grandes favorites.

«Nos adversaires ont commis des fautes, nous avons su rester tranquilles»

Linda Indergand

«La course n'aurait pas pu mieux se passer. Nous sommes incroyablement fières»

Sina Frei

Pour une surprise...

... c'est une surprise de taille: Jolanda Neff (28 ans) s'était cassé la main gauche à la mi-juin en Coupe du monde et peinait à s'en remettre. Peu attendue, donc débarrassée de toute pression, la championne du monde 2017 (seulement sixième aux JO de Rio) a ressurgi au moment où les gens regardaient ailleurs.

Bild

Jolanda Neff a survolé la course.

La fille de l'ex-vice champion du monde Markus Neff a profité, sur ce parcours très exigeant, de sa polyvalence, elle qui s'illustre également sur route et en cyclocross. Depuis qu'elle s'est installée aux Etats-Unis avec son compagnon américain, lui aussi vététiste, elle a encore élargi sa palette pour afficher une belle aisance en descente, plus une maîtrise tactique et nerveuse hors du commun.

Et dire que les Suissesses ne sont pas montées une seule fois sur un podium de Coupe du monde cette saison! Leur course parfaite, réglée avec une précision toute helvétique, restera comme un modèle de jour J. Et bien sûr un grand moment de bonheur, à revivre ici 👇

Des merci à tour de bras

Switzerland's gold medalist Jolanda Neff (5), silver medalist Sina Frei and bronze medalist Linda Indergand (19) are greeted at the finish line after sweeping the podium during the women's cross-country mountain bike competition at the 2020 Summer Olympics, Tuesday, July 27, 2021, in Izu, Japan. (AP Photo/Thibault Camus)

Image: AP

epa09369249 Swiss cyclists winner Jolanda Neff (C), second placed Sina Frei (L) and third placed Linda Indergand celebrate after the Women's Mountain Bike Cross Country race of the Tokyo 2020 Olympic Games at the Izu Mountain Bike Course in Ono, Shizuoka, Japan, 27 July 2021. EPA/CHRISTOPHER JUE

Image: EPA

Switzerland's gold medalist Jolanda Neff, center front, silver medalist Sina Frei, left front, and bronze medalist Linda Indergand, right front, pose with their medals and their team during a medal ceremony for the women's cross-country mountain bike competition at the 2020 Summer Olympics, Tuesday, July 27, 2021, in Izu, Japan. (AP Photo/Christophe Ena)

Image: AP

Plus d'articles sur le sport

Les footballeurs ne supportent plus d'être remplacés

Link zum Artikel

«Roger Federer pourrait revenir dès l'Open d'Australie»

Link zum Artikel

Le jour où Lionel Messi a refusé de laisser sa place

Link zum Artikel

Petkovic: «La méfiance de l'ASF a été difficile à accepter»

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Tokyo 2020

Le Bâlois Alex Wilson exclu des Jeux olympiques

Le sprinteur est suspendu provisoirement par le Tribunal Arbitral du Sport. Il reproche au Rhénan une violation des directives antidopage. Après le cas Kariem Hussein, une autre affaire concernant le dopage secoue donc l'athlétisme suisse.

Après ses folles performances récentes (notamment le record d'Europe du 100 mètres), même non homologuées, Alex Wilson (30 ans) faisait figure d'espoir suisse aux JO de Tokyo pour une médaille. Mais le sprinteur bâlois n'ira tout simplement pas au Japon...

C'est le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) qui l'en empêche: il a suspendu provisoirement le Rhénan pour une violation présumée des directives antidopage, a annoncé Swiss Olympic.

Le recordman de Suisse du 100 et du 200 m a été contrôlé …

Lire l’article
Link zum Artikel