DE | FR
Image: sda
British corner

Comment ne pas perdre sa mini-ligue Fantasy durant les fêtes

Raphaël Crettol, champion suisse de Fantasy Premier League (FPL) 2020, décrypte chaque semaine l'actualité du football britannique et vous donne ses bons plans FPL. Présentation de la 17e journée.
13.12.2021, 20:2814.12.2021, 17:43

«On ne gagne pas le titre de champion d'Angleterre durant la période des fêtes, mais on peut le perdre.» L'ancien entraîneur de Manchester United Sir Alex Ferguson se plaisait à répéter cette phrase à l'approche du Boxing Day.

Cette affirmation peut également s'appliquer au jeu Fantasy Premier League (FPL). Les matchs s'enchaînent à un rythme infernal, les rotations s'intensifient et les temps de décisions entre deux journées sont réduits.

A cela s'ajoute la recrudescence des cas de Covid 19 dans les équipes. Le match entre Tottenham et Brighton de dimanche a dû être repoussé pour cette raison, tandis que plusieurs rencontres sont incertaines pour la journée 17 qui débute mardi soir.

Dans ce contexte tendu, la moindre mauvaise décision se paie cash. Le danger est grand de dégringoler les rangs en l'espace de quelques semaines et se retrouver soudainement largué dans ses mini-ligues début 2022.

Voici quelques conseils pour vous aider dans vos décisions et éviter que ça sente le sapin pour votre équipe Fantasy durant cette période intensive - mais ô combien jouissive - des fêtes.

Planifier ses transferts

Image: sda

Le premier élément à s'ancrer dans la tête est la date limite pour faire ses transferts avant la prochaine journée. Avec les fêtes de fin d'année, personne n'est à l'abri du pire cauchemar de tout Manager FPL: rater une deadline. Ce serait trop bête de se gâcher le Boxing Day le 26 décembre à cause d'une grasse mat' prolongée, non?

Ensuite, l'enchaînement rapide des journées réduit le temps de réflexion entre deux Gameweeks. Pour ne pas se retrouver en situation de panic buy à cinq minutes de la deadline, je recommande vivement une planification de ses plans de transferts à court-moyen terme (jusqu'à 5 GW).

Observez quelles équipes ont un bon calendrier durant les fêtes et quels joueurs de votre équipe ont un mauvais calendrier, ce qui vous permettra de planifier vos rocades et éviter des -4 superflus.

Se constituer un banc solide

Image: sda

L'enchaînement des matchs augmente les risques de rotation. Pouvoir compter sur ses remplaçants s'avère donc particulièrement utile durant cette période. Les potentiels reports de matchs liés à la pandémie accentuent encore ce constat.

Je vous recommande d'avoir au minimum deux joueurs titulaires sur votre banc des remplaçants. Concentrez-vous évidemment sur votre onze de base, mais n'hésitez pas à renforcer votre banc si vous en avez l'occasion sans faire de -4.

Voici mes options de remplaçants bon marché préférées:

  • Défenseurs: Ben White (4.4), Rayan Ait Nouri (4.3), Tariq Lamptey (4.5), Diogo Dalot (4.5), Brandon Williams (3.9).
  • Milieux: Douglas Luiz (4.5), Jacob Ramsey (4.5), Yves Bissouma (4.4), Billy Gilmour (4.4).
  • Attaquants: Armando Broja (5.1), Joe Gelhardt (4.5).

Faire preuve de patience

Image: sda

La tentation de gicler un joueur qui a déçu peut être très forte - vous savez forcément de quoi je parle. Essayez toutefois d'attendre un maximum avant de faire vos transferts pour la journée suivante. Les entraîneurs dévoilent parfois des informations intéressantes lors des conférences de presse un jour avant les matchs.

L'ombre de la pandémie accroit encore l'importance de faire preuve de patience. Des cas de Covid-19 ont été observés dans de nombreux clubs ces derniers jours. A l'heure actuelle, quatre matchs de la GW17 sont en standby: Brentford-Manchester United, Norwich-Aston Villa, Leicester-Tottenham et Brighton-Wolverhampton.

S'octroyer des pauses

Image: sda

La densité des matchs de Premier League en cette fin d'année est hors du commun. Six journées complètes se disputent entre le 10 décembre et le 3 janvier, soit 60 matchs étalés sur 24 jours. Quinze de ces 24 jours accueilleront des matchs de Premier League. Il y aura donc de la PL deux jours sur trois !

Ce programme gargantuesque a de quoi réjouir tous les amateurs de Premier League évidemment. Pour les Managers FPL, il est toutefois important de s'aménager des pauses pour éviter l'indigestion. Par exemple, les fêtes de fin d'année les 24, 25 et 31 décembre donnent une bonne occasion de laisser son application FPL fermée.

Réussir à décrocher complètement de Fantasy certains jours permet de garder l'esprit clair et d'être plus efficace au moment de composer son équipe.

Ne pas bâcler son choix de vice-capitaine

Image: sda

Comme relevé plus haut, l'enchaînement des matchs accentue le risque de rotation. Même les superstars seront mises au repos tôt ou tard durant cette période. Pensez donc toujours à bien choisir votre vice-capitaine au cas où votre capitaine resterait sur le banc.

Avec le risque de report des matchs lié à la pandémie, je vous conseille aussi de choisir un vice-capitaine d'une équipe différente que celle de votre capitaine. Cela vous évitera de vous retrouver avec votre capitaine et votre vice à 0 point. Par exemple ce week-end, comme tout le monde choisira de mettre Salah capitaine contre Newcastle, ne choisissez pas Jota ou Alexander-Arnold comme vice-capitaine, mais plutôt un joueur de City.

Le point sur la situation dans la ligue BC

La Gameweek 16 a permis de créer certaines belles différences. PANTONE 186 C (Océane Haenni) est ainsi revenue dans le top 10 de la ligue British Corner by Watson grâce à un score canon de 91 points. Elle profite notamment du doublé de Conor Gallagher que passablement de Managers avaient vendu ces dernières semaines.

Mais le meilleur score de la journée a été établi par Kev'QuiGagne (Christian Maillard). Son 4-5-1 a fonctionné à merveille puisque ses cinq milieux ont marqué: Gallagher, Salah, Mount, Maddison et Jorginho. Porté par cette ligne stratosphérique, il a inscrit un total de 95 points. Un score qui lui permet d'entrer dans le top 100.

La situation en tête de la ligue se resserre encore un peu plus. Je vois fondre Dream Team British (Fabio Carsana) sur moi. Compte tenu de la situation épidémiologique, la semaine à venir s'annonce particulièrement incertaine. C'est pour cette raison aussi qu'il n'y aura pas de rubrique capitaine et différentiel cette semaine.

Vous hésitez encore dans votre choix de capitaine? Vous n'êtes pas encore certain de votre prochain transfert ou de votre stratégie à plus long terme? Posez simplement votre question en utilisant la fonction commentaires ci-dessous.

Cheers mates !

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
«Les descendeurs trouveront toujours le moyen d'aller vite»
La descente de Kitzbühel, ce vendredi, a été retravaillée pour freiner les skieurs. Mais ce n'est pas ça qui va les arrêter, prédit Didier Défago, vainqueur en 2009 et convaincu que l'être humain a de la ressource pour ne pas subir les modifications des conditions de course.

Didier Défago, vous avez deja eu peur dans le portillon de départ de Kitzbühel?
J'avais toujours un peu d'appréhension au départ de chaque descente. Mais Kitzbühel, ça reste... Comment dire ça? Quand tu vas là-bas, tu t'attends chaque fois à quelque chose de spécial.

L’article