DE | FR
epa09443967 Team captain Harry Kane (L) of England and teammates take a knee before the FIFA World Cup Qatar 2022 qualifying Group I soccer match Hungary vs England at Puskas Ferenc Arena in Budapest, Hungary, 02 September 2021. EPA/Tibor Illyes HUNGARY OUT

Au moment de poser le genou à terre pour dénoncer le racisme, les footballeurs anglais ont été sifflés par une grande partie de la Puskas Arena. Image: keystone

Boris Johnson demande des sanctions contre la Hongrie

Le premier ministre britannique a exhorté la Fifa à réagir vigoureusement après les débordements racistes dont certains joueurs anglais ont été les cibles jeudi soir à Budapest.



Boris Johnson est venu au secours de ses footballeurs vendredi matin. Le premier ministre britannique a dénoncé sur Twitter les insultes racistes dont les joueurs des Three Lions ont été victimes jeudi soir en Hongrie.

«C'est totalement inacceptable que des joueurs anglais aient subi des insultes racistes la nuit dernière en Hongrie»

Boris Johnson

Dans le même message, le chef du gouvernement demande à la Fédération internationale de football association (Fifa) de réagir fermement:

«J'exhorte la Fifa à prendre des mesures fortes contre les responsables pour garantir que ce genre de comportement honteux soit éradiqué pour de bon»

Boris Johnson

Le tweet de Boris Johnson

Des médias britanniques comme la BBC et Sky News ont rapporté que des chants racistes avaient visé les joueurs noirs des Three Lions, Jude Bellingham et Raheem Sterling, lors du match entre la Hongrie et l'Angleterre à Budapest. Une partie comptant pour les qualifs du Mondial 2022, que l'Angleterre a facilement gagnée 4-0 et qui lui a permis de faire le trou en tête du groupe I.

Juste avant le coup d'envoi, une grande partie du public de la Puskas Arena a aussi sifflé les Anglais et l'arbitre - le Turc Cüneyt Çakir – quand ils ont posé un genou à terre en soutien au mouvement anti-raciste Black Lives Matter. Un geste que les footballeurs hongrois n'ont pas fait.

Recyclage 🍻

Certains fans hongrois ont aussi lancé des projectiles à plusieurs reprises sur les joueurs de Sa Majesté.

Shampooing à la bière pour Raheem Sterling

Declan Rice et Jack Grealish ont en profité pour se désaltérer un peu, en buvant – ou en faisant mine de boire? – le reste du contenu des gobelets jetés sur eux.

Tristes antécédents

En 2019, un match de qualification pour l'Euro 2020 remporté par l'Angleterre en Bulgarie avait aussi été marqué par des débordements racistes, déclenchant l'indignation au Royaume-Uni et dans les instances européennes de football.

En juillet, Boris Johnson avait annoncé son intention d'interdire de stade les supporters de football ayant proféré des insultes racistes en ligne contre des joueurs, après les attaques visant trois joueurs noirs de l'équipe d'Angleterre à l'issue de la finale de l'Euro 2020 perdue contre l'Italie. (yog/ats)

Plus d'articles sur le sport

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

De la minijupe à la burqa - les femmes en Afghanistan

1 / 13
De la mini-jupe à la burqa - les femmes en Afghanistan
source: laurence brun /gamma-rapho via getty images
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Adversaire de la Nati dimanche, l'Italie a perdu des plumes

Chez elle, la Squadra azzurra n'a pas réussi à faire mieux que match nul (1-1) contre la modeste Bulgarie dans les qualifs pour le Mondial 2022. La Suisse recevra dimanche des Transalpins moins en confiance que prévu.

L'Italie voulait fêter son titre de championne d'Europe devant son public avec une victoire. Mais 53 jours après son sacre, les choses ne se sont pas passées comme prévu à Florence jeudi soir. La Squadra Azzurra n'a pas réussi à battre la Bulgarie (1-1).

Ce match nul des Transalpins face à une formation de second plan (75e au classement FIFA, et qui comptait deux défaites et un nul dans le groupe avant ce match) fait les affaires de l'équipe de Suisse: elle accueillera l'Italie dimanche soir …

Lire l’article
Link zum Artikel