DE | FR

Timea Bacsinszky prend sa retraite

La tenniswoman vaudoise a annoncé vendredi matin sur les réseaux sociaux sa retraite sportive.
16.07.2021, 10:1616.07.2021, 18:17

Timea Bacsinszky (32 ans) a décidé de prendre sa retraite. La Vaudoise de 32 ans l'a annoncé vendredi matin sur les réseaux sociaux.

Elle a remporté 4 titres WTA (Luxembourg 2009, Acapulco et Monterrey 2015 et Rabat 2016). Son meilleur classement a été un 9e rang mondial, en mai 2016. La même année, la Lausannoise a remporté la médaille d'argent des Jeux olympiques de Rio 2016, en double avec Martina Hingis.

«Tu as été la plus belle école de vie qui soit et je ne te remercierai jamais assez pour ça... 18 belles années au cours desquelles je me suis dédiée à toi»
Timea Bacsinszky, s'adressant au tennis dans son annonce de retraite

La décision de Timea Bacsinszky n'a rien de surprenant. Le dernier match officiel de la guerrière de Belmont date du 16 septembre 2019, à Séoul, où elle avait subi lourdement la loi de l'Américaine Kristie Ahn (6-0 6-0). Blessée au dos dans la foulée, elle avait vu la pandémie de Covid-19 briser son élan, au printemps 2020, alors qu'un comeback semblait proche.

Deux demi-finales à Roland-Garros

Enfant-prodige, trop vite comparée à Martina Hingis, Timea Bacsinszky tire sa révérence après une carrière riche en émotions et en rebondissements.

Timea Bacsinszky (à droite) et Martina Hingis ont remporté l'argent en double aux JO de Rio.
Timea Bacsinszky (à droite) et Martina Hingis ont remporté l'argent en double aux JO de Rio.Image: keystone

Freinée par de nombreuses blessures, elle avait mis sa carrière entre parenthèses en 2013, effectuant même un stage dans l'hôtellerie, avant de retrouver la flamme au printemps, après avoir pris part aux qualifications de Roland-Garros.

C'est d'ailleurs au cours de sa deuxième carrière qu'elle a connu ses plus grands succès. Elle s'est ainsi hissée à deux reprises en demi-finale à Roland-Garros, s'inclinant à chaque fois face à la future lauréate (Serena Williams en 2015, Jelena Ostapenko en 2017). Elle a aussi atteint les quarts de finale à Wimbledon en 2015. (ats/yog)

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Euro 2021: La victoire de l'Italie, en images

1 / 12
Euro 2021: La victoire de l'Italie, en images
source: sda / walter bieri
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le cas Marianne Vos et l'hypocrisie du tout sécuritaire en cyclisme
Marianne Vos a été disqualifiée dimanche pour avoir posé ses avants-bras sur le cintre de son vélo, selon un règlement qui déresponsabilise à la fois les coureurs et les spectateurs.

Marianne Vos a fait une très grosse bêtise qui a entraîné sa disqualification, dimanche lors de l'Open de Suède. On craignait, à la lecture de cette information, d'apprendre que la Néerlandaise avait percuté un bambin ou expédié une rivale dans un ravin, mais c'est en fait pour avoir posé ses avant-bras sur le cintre du vélo que la championne a été sanctionnée. Une des deux pratiques proscrites par le règlement de l'Union cycliste internationale depuis 2021, l'autre étant la position Mohoric, popularisée par le coureur éponyme.

L’article