DE | FR
Image: KEYSTONE
Tokyo 2020

L'argent fait le bonheur de Bencic et Golubic, «marquées à vie»

La paire suisse a perdu sèchement en finale face aux Tchèques Krejcikova et Strycova (7-5 6-1). Mais cette médaille d'argent est déjà un petit miracle et, surtout, une épopée inoubliable.
01.08.2021, 10:3801.08.2021, 16:50
team watson/ats

Belinda Bencic n'a pas couronné son chef-d'oeuvre en simple avec un titre en double aux côtés de Viktorija Golubic. En ce 1er août, les Suissesses se sont inclinées 7-5 6-1 devant les Tchèques Barbora Krejckikova et Katerina Siniakova, les têtes de série no 1 du tableau qui «pèsent» tout de même trois titres du Grand Chelem.

Belinda Bencic et Viktorija Golubic ont tenu le score jusqu'à 5-5 avant de perdre huit des neuf derniers jeux de cette finale. Plus incisives au service et plus tranchantes au filet, les Tchèques méritent amplement leur succès.

Les Tchèques ont aussi fait parler leur expérience face à une paire suisse qui n'avait pratiquement aucun passé commun: avant ce tournoi olympique, Belinda Bencic et Viktorija Golubic n'avaient été associées qu'à une seule occasion, un premier tour sur le gazon de Bois-le-Duc en 2016.

Après plusieurs matches acharnés et un sacre en simple, Belinda Bencic était également épuisée. «Je suis allée au bout de moi-même, à la limite de mes forces. Ces derniers jours, j'ai souvent cru que je n'y arriverais pas.»

Belinda Bencic sur sa semaine folle

«Je ne ramène pas que des médailles ou des titres, mais des souvenirs pour la vie. A chaque moment de cette semaine aux JO, j’ai eu l’impression de participer à quelque chose d'extraordinaire, que ce soit au village olympique ou sur le court. J'ai eu la chair de poule lors de la cérémonie d'ouverture. Et les émotions fortes se sont enchaînées.»
Image: KEYSTONE

Belinda Bencic sur la vie à deux

«C'était fantastique de pouvoir partager tout ça avec Viki, même en simple puisqu'elle était toujours dans mon box. Nous n'oublierons jamais ce que nous avons vécu ensemble, et ce n'est pas fini. Demain, nous prenons l'avion avec d'autres médaillés, et nous savons que des gens nous attendent au pays. C’est un feeling incroyable. Ces médailles, on les a gagnées pour notre pays et on se réjouit de les montrer.»
Viktorija Golubic et Belinda Bencic.
Viktorija Golubic et Belinda Bencic.Image: KEYSTONE

Belinda Bencic sur sa carrière

«Je ne l'échangerais contre aucune autre, pour rien au monde. Je l’aime comme elle est, avec ses hauts et ses bas. De toute façon, c’est impossible d’être toujours régulier. Il faut tout donner, c'est mon seul but. Peut-être qu'avoir du succès jeune, très tôt, m’a donné à penser que tout était facile. J'ai réalisé que ce n'était pas le cas. Mais on évolue. Regardez: j'ai été championne du monde junior la même année qu'Alexander Zverev, et nous voilà tous les deux champions olympiques.»

Belinda Bencic et Roger Federer

«Roger m'a écrit samedi, il a dit que c'était un beau jour pour réaliser mon rêve. Son message m'a touché. Comme le fait qu'il nous encourage toutes tout le temps. Cette médaille d'or est aussi pour lui.»
A la Hopman Cup 2019.
A la Hopman Cup 2019.Image: EPA AAP

Le tennis suisse et les JO 😍

Cinq ans après celle remportée par Timea Bacsinszky et Martina Hingis à Rio, cette médaille d'argent, qui n'a tenu qu'à un fil avec une balle de match écartée en huitième de finale, est déjà la sixième pour le tennis suisse aux Jeux olympiques.

Timea Bacsinszky et Martina Hingis à Rio.
Timea Bacsinszky et Martina Hingis à Rio.Image: KEYSTONE

Cette réussite n'est pas le fruit du hasard. Elle est due à une implication sans faille de la part de ses joueurs et joueuses helvétiques dans un tournoi olympique qui a souvent été moqué, ou snobé. Comme si le parcours mémorable réalisé par Marc Rosset, le «pionnier», aux Jeux de Barcelone en 1992, constituait une inépuisable source d'inspiration pour ses héritiers.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Deux fans de Liverpool présents au Stade de France se sont suicidés
Un collectif en faveur des victimes confirme le double suicide et l'attribue aux séquelles psychologiques de la finale de la Ligue des champions.

Peter Scarfe est président du groupe de survivants de la tragédie d’Hillsborough. Il a révélé dans un congrès organisé lundi par le Parti Travailliste que deux supporters se sont donnés la mort récemment, incapables de retrouver une vie normale après les incidents du Stade de France. «Le souvenir de 1989 est revenu hanter ces deux personnes de 52 et 63 ans.»

L’article