DE | FR
Bild

Meow! Image: Shutterstock

Le mont Ventoux a fait miauler les chats

La double ascension du «Géant de Provence» aurait pu être un tournant sur le Tour de France, mais le maillot jaune, même attaqué, conserve une large avance au général.

Julien Caloz
Julien Caloz



C'est le risque de toutes les montagnes: qu'elles accouchent d'une souris (pour en savoir plus sur cette expression hyper tendance, cliquez ici). On l'avait un peu oublié avec le Ventoux, «où il se passe toujours quelque chose», selon le directeur du Tour de France Christian Prudhomme. Mais c'est arrivé ce mercredi: la 11e étape de la Grande Boucle, qui aurait pu fragiliser le leadership du maillot jaune Tadej Pogacar, a fait miauler les chats.

On ne s'est pas embêté comme en 2009, quand les favoris ont rentré les griffes pour se neutraliser, parce que Wout van Aert (le vainqueur) a réalisé une superbe échappée, et parce que Jonas Vingegaard a osé attaquer Pogacar dans le Ventoux.

Le héros du jour

Bild

Monsieur Wout van Aert! Image: Keystone

Une offensive audacieuse dont il ne reste rien à l'arrivée: le maillot jaune a même creusé son avance au général, puisque le pauvre Ben O'Connor est «passé par la fenêtre» (une autre expression hyper tendance).

Le «Géant de Provence» n'a pas étiré sa légende cet après-midi, mais il reste un lieu à part, un monument de la plus grande course cycliste, où se sont noués les drames et les exploits.

La mort de Simpson 🕯️

C'est l'évènement le plus tragique du mont Chauve (un autre des surnoms du Ventoux) et l'un des plus sombres du Tour de France. Le 13 juillet 1967, Tom Simpson est foudroyé à 1,5 km de l'arrivée, victime tout à la fois de la chaleur, de l’effort physique intense et de la prise de substances dopantes. Il décédera à l'hôpital d'Avignon d'un collapsus cardiaque.

Bild

RIP Image: Shutterstock

Une stèle est érigée à l'endroit même où le Britannique a senti son destin basculer.

Le maillot jaune à pied 😂

epa05424699 British rider Christopher Froome (C) of Team Sky runs without his bicycle after crashing during the 12th stage of the 103rd edition of the Tour de France cycling race over 178km between Montpellier and Mont Ventoux, France, 14 July 2016. The race leader crashed and had to run without a bicycle after a motorcycle was stopped by the crowd. EPA/STEPHANE MANTEY - POOL

Ne courrez pas à côté des coureurs! Image: EPA LEQUIPE POOL

C'était il y a cinq ans, et Christian Prudhomme n'a pas oublié. «C’est ma plus grande stupeur depuis que je suis directeur du Tour. Je sors de la voiture, alors que De Gendt a gagné l’étape, et je vois sur les écrans géants Froome à pied. Je ne comprends rien, je suis sidéré.» Le maillot jaune vient de briser sa monture en percutant une moto. Il attend un vélo de rechange, qui ne vient pas. Il décide de poursuivre son ascension en courant, dans ce qui restera une image indélébile de la Grande Boucle. Le jury de l'épreuve prend la décision de conserver les écarts entre les coureurs au moment de l'accident, et «Froomey» reste en tête du général.

La défaillance de Kubler 🤯

Nous sommes en 1955, le soleil écrase la montagne, et Ferdi Kubler ses pédales. Le Suisse attaque le Ventoux à une allure si impressionnante que Raphaël Geminiani se porte à sa hauteur pour le prévenir du danger: «Attention Ferdi, le Ventoux n'est pas un col comme les autres.» Réplique culte de Kubler: «Ferdi non plus, pas comme les autres. Ferdi grand champion.»

The cyclist Ferdy Kuebler after a race, undated recording. (KEYSTONE/PHOTOPRESS ARCHIVE/Str) (autotranslated)

Der Radrennfahrer Ferdy Kuebler nach einem Rennen, undatierte Aufnahme. (KEYSTONE/PHOTOPRESS-ARCHIV/Str)

Le visage comme taillé dans la roche. Image: PHOTOPRESS-ARCHIV

Le Zurichois de 36 ans abandonnera une quinzaine de minutes plus tard, hagard, et avouera sa défaite le soir-même: «Ferdi est trop vieux. Il a mal. Ferdi s'est tué! Ferdi s'est tué dans le Ventoux!»

Le malaise de Merckx 😢

Trois ans après la mort de Simpson, Merckx fait face à une sorte d'injonction de l'histoire: il doit marquer le Ventoux. Le «Cannibale» s'envole à neuf bornes du sommet et file vers la victoire, sans manquer de retirer sa casquette devant la stèle commémorant le décès de son ancien coéquipier.

Der belgische Radprofi Eddy Merckx (Mitte) erreicht am 10. Juli 1970 bei grosser Hitze im Zustand aeusserster Erschoepfung das Ziel der 14. Etappe der 57. Tour de France auf dem Mont Ventoux. Der belgische Meister muss wegen Sauerstoffmangels gestuetzt werden. Tags darauf tritt Merckx zum 15. Tagesabschnitt Carpentras - Montpellier wieder an und traegt am Ende der Frankreich-Rundfahrt zum zweitenmal nach 1969 den Gesamtsieg davon. Merckx hat in seiner Karriere beinahe alles gewonnen: Zum Beispiel fuenfmal die Tour de France, fuenfmal den Giro d'Italia, siebenmal Mailand-San Remo, die Tour de Suisse 1974 und drei Weltmeister-Titel. 1969 wurde er wegen Doping vom Giro ausgeschlossen. (KEYSTONE/Photopress-Archiv/Str) === , ===

Le champion a été emmené dans une ambulance sitôt la ligne franchie. Image: PHOTOPRESS-ARCHIV

Mais une fois la ligne franchie, le grand Eddy Merckx est en dette d'oxygène. Il bascule dans les bras d'un voisin. On lui plaque d'urgence un masque à oxygène sur le visage. «Au-delà du physique, c'est le mental qui a joué: Merckx a pris peur», nous dira un confrère de L'Equipe bien des années plus tard, soulignant à quel point le Ventoux effraie le peloton.

L'exploit de Poulidor 🏆

Le Français avait un plan: attaquer le «Géant de Provence» pour désarçonner Felice Gimondi. Ça marche à moitié: «Poupou» remporte l'étape, mais même livide, épuisé et à bout de souffle, Gimondi parvient à sauver son maillot jaune pour 34 secondes.

Le film de l'étape

abspielen

Vidéo: YouTube/Retro Cycling

Quelques jours plus tard, Gimondi remportera la Grande Boucle devant l'éternel deuxième.

Plus d'articles sur le sport

Pourquoi Belinda Bencic est si spéciale

Link zum Artikel

Lea Sprunger: «Quand je suis stressée, je fais le ménage»

Link zum Artikel

En sport, le trac est devenu officiellement un problème de santé

Link zum Artikel

Elle sourit comme Boucle d'or et toise comme Catherine Tramell

Link zum Artikel

Jérémy Desplanches: «Je pourrais dormir quinze heures par jour»

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Inarrêtable, ce robot entre dans l'histoire du basket

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Qu'est-ce qui rend un col du Tour de France mythique?

Le peloton de la Grande Boucle a escaladé 366 cols depuis 1947. Certains sont devenus légendaires. Mais quelles forces, physiques et mystiques, les a élevés au rang de l'histoire?

Fils du coureur Albert Bouvet, voix de «Radio Tour» pendant 10 ans et fine plume du vélo pour L'Equipe, Philippe a couvert 35 Tour de France. Certains l'ont emmené sur les pentes du Galibier, où une force presque surnaturelle s'emparait de son âme. «Ce col est au-dessus de tout. J'en avais des frissons. Les coureurs sont comme renvoyés à leur condition de lilliputien par la nature. Ils sont écrasés par la montagne. C'est magique.»

Philippe Bouvet (65 ans) a rédigé plusieurs ouvrages sur le …

Lire l’article
Link zum Artikel