DE | FR
Bild

Nous dimanche. Sans rire. Image: Shutterstock

On a regardé le foot du futur et on a eu envie de pleurer

La FIFA a testé 4 nouvelles règles dans un tournoi réservé aux moins de 19 ans. On a suivi la partie entre AZ Alkmaar-Bruges pour se faire une opinion. Horrible!

Jonathan Amorim
Jonathan Amorim



Deux mi-temps de 30 minutes, touches jouables au pied, changements illimités et expulsion temporaire de 5 minutes en cas de carton jaune: ce «football 2.0» a été testé cette semaine par la Fédération internationale lors d'un tournoi U19 entre Bruges, l'AZ Alkmaar, le PSV Eindhoven et Heerenveen (qui a remplacé Leipzig).

La compétition, baptisée «Future of Football Cup», était organisée par Red Bull et ESPN, deux multinationales qui joueront forcément un rôle dans le football de demain.

Pour se faire une idée de ce à quoi pourrait ressembler un match à l'avenir, on a regardé AZ Alkmaar-Bruges dimanche (et on n'aurait peut-être pas dû).

Les mi-temps de 30 minutes

Le premier choc intervient dès le début du match, en observant le panneau d'affichage à 30:00. Un chronométrage décroissant dont on n'a absolument pas l'habitude dans le football. Au fil du match, le temps s'écoule, à l'envers, et s'arrête, en fonction des arrêts de jeu.

Bild

Dans le nouveau football, le chrono démarre à 30:00 et c'est très bizarre youtube.com

Au final, la première mi-temps aura duré 44 minutes (30 minutes de jeu + 14 minutes d'arrêt) contre 47 minutes (30 minutes de jeu + 17 minutes d'arrêt) pour la seconde période. Un temps de jeu finalement similaire à celui qu'on observe dans les grands matches. Résultat final: 6-0 pour Alkmaar.

C'est peut-être la moins pire des idées puisque le rythme du match est moins haché. Cette nouvelle règle pourrait aussi empêcher les fins de rencontres houleuses où l'équipe en tête perd un temps fou pour garder son avantage.

Pour éviter de se mettre à dos les plus puristes, la FIFA pourrait toutefois envisager de garder un chronométrage croissant. Le résultat serait identique, mais la révolution serait moindre.

Il faut rappeler que ces changements, s'ils sont adoptés par la FIFA et son board, s'appliqueront à tous les niveaux du football. Il faudrait donc sensibiliser arbitres et joueurs jusqu'en 5e ligue, ce qui nous parait compliqué.

Touches jouables au pied

Les touches à la main font partie de l'histoire du football. Que ce soit pour ces cacahuètes expédiées dans la surface, pour ces longues hésitations lorsque «personne ne bouge le long de la ligne» ou pour ces incroyables buts inventés par des artistes de la touche.

On touche donc ici à une règlementation profonde. Une phase de jeu travaillée par les footballeurs à l'entrainement. Toutefois, ces touches à la main sont souvent remplacées à l'entrainement par des remises au pied pour mettre du rythme dans les petits matchs. Ce rythme supérieur, on l'a fortement ressenti lors du match Bruges - AZ U19.

Les jeunes joueurs belges et hollandais ont donné l'impression de s'être vite habitués à cette nouvelle norme. La plupart du temps, ils ont joué rapidement en une touche vers l'arrière. Cette nouvelle règle s'accompagne par ailleurs de la possibilité pour le joueur de garder le ballon pour lui-même. Une option également largement utilisée par les Hollandais et les Belges. Cette variante parait limitée à deux touches de balle (une pour pousser le ballon et une pour le lâcher par un centre ou une passe). C'est ce que l'on croyait jusqu'à la fin du match où un joueur de Bruges a effectué trois touches sans se faire réprimander par le corps arbitral.

Bild

On joue depuis 48 secondes (vous suivez?!) youtube.com

De ces touches au pied pourraient découler une nouvelle phase de jeu dangereuse pour les équipes. Une sorte de coup de pied arrêté qui pourrait potentiellement amener des goals, beaucoup de goals.

Mais si ces remises amènent du rythme, on n'est pas convaincu par le concept. Ces nouvelles touches nous donnent vraiment l'impression d'assister à un match d'entrainement, ou pire, à un match de foot-salle. Pour nous, c'est non.

Changements illimités

Difficile honnêtement de juger ce point sur cette partie. Les deux équipes ont en effet effectué un nombre de changements plutôt rationnel pour un match de préparation. Et puis, on est déjà habitué aux brassages lors des matchs amicaux, quand les entraîneurs testent leur effectif.

Cela dit, on accueille cette mesure avec scepticisme. Les points négatifs sont nombreux:

En allant chercher assez loin, on peut toutefois trouver trois points positifs :

A cameraman of the tv production center zurich Inc. (tpcag) films Switzerland's defender Steve von Bergen, left, and Germany's striker Kevin Kuranyi, right, waiting for their substitution during the international friendly between the Swiss national football team and Germany in the St. Jakob-Park stadium in Basle, Switzerland, pictured on March 26, 2008. The tv production center tcp is an independent subsidiary of SRG SSR idee suisse and is the largest audiovisual production company in Switzerland. It offers the full range of services for the production of television programming and other audiovisual output. The tpc's customers include television channels in Switzerland and abroad as well as companies from the industrial and service sectors and public administrative organisations. (KEYSTONE/Martin Ruetschi)

Ein Kameramann des tv productioncenter zuerich AG (tpcag) filmt am 26. Maerz 2008 waehrend dem Fussball-Laenderspiel der Schweiz gegen Deutschland im Stadion St. Jakob-Park in Basel, Schweiz, das Geschehen auf dem Spielfeld, waehrend sich der Schweizer Spieler Steve von Bergen, links, und der deutsche Spieler Kevin Kuranyi, rechts, fuer ihren Einsatz bereit machen. Das tv productioncenter tpc ist eine selbstaendige Tochtergesellschaft der SRG SSR idee suisse. Als Generalunternehmen bietet das tpc saemtliche Leistungen zur Erstellung von audiovisuellen Produktionen an. Zu den Kunden gehoeren nebst SF und SRG SSR idee suisse weitere TV-Stationen in der Schweiz und im Ausland, sowie Unternehmen aus Industrie, Dienstleistungssektor und oeffentlicher Verwaltung. (KEYSTONE/Martin Ruetschi)

On risque de voir un peu plus souvent le quatrième arbitre à la télévision Image: KEYSTONE

Expulsion temporaire de 5 minutes en cas de jaune

Soyons clairs: c'est l'une des pires idées de l'histoire. Une initiative qui dénature complètement le football.

Lors du match Bruges-AZ, les Belges se sont fait largement dominés en première mi-temps sauf lors des 5 dernières minutes où ils ont évolué à 11 contre 10.

Bild

L'AZ à «10 spelers» pendant 5 minutes. Horrible. youtube.com

La deuxième mi-temps a été encore pire, Bruges et l'AZ évoluant en supériorité numérique à tour de rôle. C'était n'importe quoi. Qu'on laisse la notion de «power-play» au hockey, par pitié!

On a eu également le droit à des interviews des joueurs suspendus sur la touche en hollandais. Une overdose de contenu médiatique où l'on a distingué les questions et les réponses bateaux. Un concept certainement en phase d'observation par la chaine américaine ESPN (co-organisatrice du tournoi). Ce contenu pourrait même être réservé aux utilisateurs «premium» de la plateforme diffusant le match. Une «américanisation» du football très inquiétante.

Bild

ESPN utilise également ce tournoi pour tester des nouvelles formes d'interview comme celui du joueur suspendu 5 minutes, ici à droite. youtube.com

Vous avez donc certainement deviné que cette dernière variante ne nous plait pas vraiment non plus. Elle dénature beaucoup trop le football et le déroulé d'un match.

L'introduction d'une suspension temporaire pour anti-jeu pourrait être envisageable et réduire les mauvais gestes. Mais ce n'est pas vraiment le chemin que semblent emprunter les grands dirigeants du football mondial, dont on peut légitimement questionner les intérêts à la vue du spectacle proposé dimanche.

Si vous souhaitez vous aussi vous faire une idée, voici l'intégralité de la partie à laquelle nous avons assisté. Sortez les mouchoirs! 😭

Plus d'articles sur le sport

Mais que va faire Vladimir Petkovic aux Girondins de Bordeaux?

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Où les footballeurs de la Nati passent-ils leurs vacances?

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

«Eddy Merckx reste le plus grand»

Link zum Artikel

5 initiatives du monde sportif pour sauver la planète

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Le sacre de l'Italie suggère l'idée d'un début de règne

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Il a transformé Golubic en championne et raconte

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

Alvaro Morata, le besogneux incompris

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

La France va latter la Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel

Tous les résultats et classements de l'Euro 2020 en un clin d'œil

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Thèmes

Commentaire

Tadej Pogacar avec une scie à métaux, ça aurait eu de la gueule!

Le coureur slovène a remporté le Tour de France pour la deuxième fois consécutive mais ne parvient toujours pas à balayer les doutes qui entourent sa domination.

La Grande Boucle vient de se terminer et on ne sait toujours pas si son vainqueur est un grand champion, ce qui témoigne à la fois de la domination de Tadej Pogacar et du poids des traditions dans un sport qui les trouve trop lourds à porter.

Il faudra un peu de temps encore pour savoir si tout est vrai dans ce qu'on nous a raconté cet été, si les bruits suspects émanant de certains vélos étaient seulement des bruits de couloir, et si c'est parce qu'ils n'avaient pas envie de partager …

Lire l’article
Link zum Artikel