DE | FR
Tokyo 2020

Triste première: le Brésil ne ramènera aucune médaille en beach-volley

La défaite d'Alison Cerutti (à gauche) et d'Alvaro Filho en quarts de finale mercredi a signé la fin des espoirs de médaille brésiliens.
La défaite d'Alison Cerutti (à gauche) et d'Alvaro Filho en quarts de finale mercredi a signé la fin des espoirs de médaille brésiliens.Image: keystone
La défaite mercredi matin de la paire Alison/Alvaro Filho en quarts de finale a éteint tous les espoirs auriverde.
04.08.2021, 08:0804.08.2021, 15:41

Les beach-volleyeurs brésiliens ne garderont pas un bon souvenir des JO de Tokyo. Pour la première fois depuis l'apparition de ce sport dans le programme olympique en 1996 à Atlanta, ils ne gagneront aucune médaille. Hommes et femmes confondus.

Cette série glorieuse de 25 ans a abruptement pris fin ce mercredi matin sur le sable japonais. Les derniers représentants auriverde se sont inclinés en quarts de finale du tournoi masculin.

Alison – champion olympique en 2016 à Rio – et son coéquipier Alvaro Filho ont été battus en deux manches 21-16 21-19 par les Lettons Martins Plavins/Edgars Tocs.

Pour rappel, chez les dames, la paire Ana Patricia et Rebecca a été sortie mardi, également en quarts, par le duo suisse Joana Heidrich/Anouk Vergé-Dépré. Une victoire helvète qui a d'ailleurs beaucoup irrité au Brésil: selon Blick, les Suissesses sont les cibles de milliers de messages sur les réseaux sociaux. Les internautes brésiliens sont fâchés à cause de leur manière trop exubérante de fêter leurs points. (yog/ats)

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Le Japon

1 / 78
Le Japon
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Il a voulu imiter Federer et ça s'est très mal terminé pour lui
Un jeune joueur a tenté le fameux «contourné du filet» que le Maître avait réussi en Australie et à New York. Il l'a payé au prix de sa virilité.

C'est un coup extrêmement difficile, l'air de rien. Un coup exécuté en bout de course, du bout de la raquette, lorsque la balle sort du court près du filet et qu'on n'a plus le temps de la redresser: les meilleurs contournent le poteau. En d'autres termes, ils la jouent comme Rodgeur.

L’article