en partie ensoleillé
DE | FR
3
Sport
Commentaire

Suisse-Portugal: La défaite de la Nati est celle de Yakin

Switzerland's head coach Murat Yakin looks on prior to the World Cup round of 16 soccer match between Portugal and Switzerland, at the Lusail Stadium in Lusail, Qatar, Tuesday, Dec. 6, 2022. (AP Photo ...
Le visage fermé de Murat Yakin lors du 8e de finale de la Coupe du monde entre la Suisse et le Portugal mardi,. Image: AP
Commentaire

La défaite de la Suisse contre le Portugal est celle de Murat Yakin

En ne convoquant que deux latéraux, puis en optant pour un changement de système au moment le plus important du tournoi, le sélectionneur a précipité la défaite de la Nati en 8e de finale du Mondial contre la Seleção (1-6).
07.12.2022, 05:5007.12.2022, 08:09
Suivez-moi

C'est la mi-temps entre la Suisse et le Portugal. Notre équipe nationale est menée 2-0 après une première période vide de presque tout. Sur le plateau de la télévision tessinoise, les mines sont graves. Reto Ziegler prend la parole. L'ancien latéral de l'équipe de Suisse (35 sélections) témoigne en deux phrases du malaise qui entoure la Nati depuis le début du match:

«Je suis déçu pour les joueurs, car ils sont mis en difficulté par le système de jeu. C'est un 3-5-2 que je ne comprends pas»
Reto Ziegler, défenseur du FC Lugano.

Ce choix d'alignement est celui de Murat Yakin. Un choix par défaut, dicté par l'absence du latéral droit de métier Silvan Widmer, victime comme plusieurs de ses coéquipiers d'un refroidissement.

Le problème, en l'occurence, n'est pas de perdre un joueur pour un match important, mais de devenir une petite équipe quand cela arrive. C'est ce qu'a été la Suisse mardi contre le Portugal, baladée pendant presque 90 minutes par des Portugais qui ont montré qu'ils pouvaient être meilleurs sans Cristiano Ronaldo, parce que leur sélectionneur avait pris quelqu'un (Gonçalo Ramos) pour le remplacer.

Portugal's Goncalo Ramos, right, scores his side's fifth goal during the World Cup round of 16 soccer match between Portugal and Switzerland, at the Lusail Stadium in Lusail, Qatar, Tuesday, Dec. 6, 2 ...
Ramos sur le 5-1.Image: AP

La Nati, elle, a payé le forfait de Widmer parce que Murat Yakin n'avait retenu aucun autre latéral droit de métier pour pallier une éventuelle absence. Sa décision de ne pas convoquer Kevin Mbabu (pourquoi pas) ni Jordan Lotomba (on attend toujours des explications) a en effet propulsé Edimilson Fernandes dans un rôle qui n'est pas le sien.

La Suisse, bien sûr, avait le droit de perdre contre une meilleure équipe qu'elle. Mais pas comme ça. On espérait que ce match contre le Portugal soit historique et il l'a été, mais de la pire des manières. Après avoir réussi l'exploit de se faire éliminer du Mondial 2006 sans prendre le moindre but dans le jeu, la Suisse a réussi celui d'inventer une nouvelle défense qui n'avait encore jamais joué ensemble pour un match à élimination directe de Coupe du monde.

En voulez-vous à Murat Yakin?

Car au lieu d'évoluer à quatre comme en phase de poules, la Nati est passée à trois défenseurs, un système qu'elle n'avait expérimenté qu'une seule fois depuis l'arrivée de Murat Yakin sur le banc en septembre 2021. C'était lors du seul match amical précédant le tournoi au Qatar. La Suisse avait alors perdu sans gloire (2-0) et Edimilson Fernandes n'était même pas entré en jeu.

Switzerland's head coach Murat Yakin, right, talks with Switzerland's midfielder Christian Fassnacht and Switzerland's defender Nico Elvedi during a friendly soccer match between Switzerland and Ghana ...
Le sélectionneur après la défaite face au Ghana.Image: KEYSTONE

Tard mardi, pendant que les Portugais nous raccompagnaient dans nos chambres au son des klaxons, de nombreux supporters de l'équipe de Suisse, parmi les plus assidus, réclamaient l'éviction du sélectionneur, rien de moins, pour ce qu'ils estimaient être une faute professionnelle.

Beaucoup attendaient des réponses avant de dormir et Xherdan Shaqiri est venu leur en donner. Il a été le premier joueur à se présenter au micro de l'envoyé spécial Nicoló Casolini.

  • Question du journaliste: «Quand avez-vous appris que vous joueriez à trois derrière?»
  • Réponse de Shaqiri, fataliste: «Ce matin»

Cette première Coupe du monde en hiver était redoutée par tous les sélectionneurs car elle réduisait le temps de préparation de chaque équipe à une semaine au lieu du double, voire du triple. Il peut paraître étrange, dans ces conditions, de voir l'un d'eux inventer un nouveau système. Mais Murat Yakin, qui manque d'expérience à ce niveau de compétition, l'a fait, et il devra répondre de ses choix à ses employeurs, mais pas seulement: ses joueurs aussi voudront des explications.

«La crédibilité du sélectionneur (auprès de ses joueurs) est en jeu»
Alberto Regazzoni, ex-ailier du championnat de Suisse et de la Nati (3 sélections).

Pour se qualifier pour la phase finale de l'Euro 2024, année de la fin de son contrat, Murat Yakin devra convaincre son équipe de croire en lui et de le suivre. Or cette équipe, c'est celle qu'il n'a pas su mettre dans les meilleures dispositions pour ce qui était l'un des matchs les plus importants de son histoire. La tâche du sélectionneur de 48 ans, ce matin, est immense.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
La Nati doit jouer en Serbie: comment assurer la sécurité des joueurs?
L'UEFA vient de confirmer que la Nati jouera bel et bien en Serbie, le 25 mars face à la Biélorussie. L'équipe de Suisse pourrait repartir sitôt la fin du match.

Les qualifications pour l'Euro 2024 (qui se disputera en Allemagne du 14 juin au 14 juillet) approchent. La Suisse disputera son premier match le 25 mars contre la Biélorussie, un pays en guerre qui, étonnamment, continue à être traité avec des gants par l'UEFA. La seule sanction prise par l'instance européenne oblige la Biélorussie à disputer ses matchs à domicile sur terrain neutre et sans spectateurs.

L’article