DE | FR
Zinédine Zidane avait annoncé son départ du Real Madrid fin mai.
Zinédine Zidane avait annoncé son départ du Real Madrid fin mai. Image: keystone

Zidane était malheureux au Real Madrid

L'entraîneur français a expliqué ce lundi matin dans une lettre ouverte les raisons de son départ du club merengue. Il souffrait d'un manque de reconnaissance et de liens humains.
31.05.2021, 11:4031.05.2021, 16:41
Suivez-moi

Cette fois, il n'est pas parti sur un coup de tête. Pas comme en 2006. Non, Zinédine Zidane a quitté le Real Madrid la semaine dernière après une réflexion aboutie. C'est ce qu'il explique dans une lettre ouverte publiée ce lundi matin par le quotidien sportif espagnol As.

Contrairement à ce que certains suiveurs du football soupçonnaient, «Zizou» n'est pas parti de la «Maison Blanche» par fatigue ou lassitude d'entraîner. C'est bien un mal-être et un manque de reconnaissance au sein de l'institution merengue qui ont causé son départ.

«Je pars parce que je sens que le club ne me donne plus la confiance dont j'ai besoin, ne m'offre plus le soutien nécessaire pour construire quelque chose à moyen ou long terme»
Zinédine Zidane, ex-entraîneur du Real Madrid Lettre ouverte dans LE QUOTIDIEN SPORTIF ESPAGNOL AS

L'importance des relations humaines

Tous les athlètes de haut niveau, entraîneurs et psychologues du sport sont unanimes: les relations humaines au sein d'une équipe sont à la source de ses succès. La victoire ne se construit pas seulement sur le terrain, mais aussi dans les coulisses. Zidane l'a parfaitement compris et tenait à exprimer son opinion:

«Ils [les dirigeants du Real Madrid] ont oublié ce que j'ai apporté dans la relation avec les joueurs, avec les 150 personnes qui travaillent avec et autour de l'équipe. Je suis un gagnant né et j'étais ici pour gagner des trophées, mais au-delà de ça, il y a les êtres humains, les émotions, la vie et j'ai l'impression que ces choses n'ont pas été valorisées, qu'on n'a pas compris que c'est aussi comme ça que se maintient la dynamique d'un grand club».

Zinédine Zidane tenait à être proche de ses joueurs au Real Madrid, comme ici avec Karim Benzema.
Zinédine Zidane tenait à être proche de ses joueurs au Real Madrid, comme ici avec Karim Benzema. Image: keystone

Zidane met aussi en cause ses liens compliqués dernièrement avec le président du Real Madrid, Florentino Pérez:

«J'aurais aimé que ma relation avec le club et le président soit un peu différente de celle d'autres entraîneurs ces derniers mois. Je ne demandais pas de privilèges, bien sûr que non, mais un peu plus de mémoire»
Zinédine Zidane

Tacle sur les journalistes

A la fin de sa lettre, Zidane évoque sa détresse parfois face à la presse, qui le mettait sous forte pression en annonçant par exemple son limogeage après chaque défaite. «Cela m'a fait mal, ainsi qu'à toute l'équipe, car ces messages (...) ont créé des interférences négatives avec l'équipe, des doutes et des malentendus».

Zinédine Zidane (à droite) en conférence de presse avec le président du Real Madrid, Florentino Pérez.
Zinédine Zidane (à droite) en conférence de presse avec le président du Real Madrid, Florentino Pérez. Image: keystone

Le technicien français tenait aussi à envoyer directement un message aux journalistes: «J'aurais aimé que les questions ne soient pas toujours orientées vers la polémique, que l'on parle plus souvent du ballon et surtout des joueurs, qui sont et seront toujours les plus importants dans ce jeu».

Pour rappel, Zinédine Zidane était revenu sur le banc du Real Madrid en mars 2019, neuf mois après son départ. Lors de son premier mandat (2016-2018), il avait gagné trois fois de suite la Ligue des champions. Cette saison, le club merengue n'a remporté aucun trophée.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Manifestations européennes en soutien à la Palestine

1 / 9
Manifestations européennes en soutien à la Palestine
source: epa keystone / martial trezzini
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
7 choses à savoir sur Fabrizio Romano, la vraie star du mercato
Il compte 10,8 millions d'abonnés sur Twitter, où il annonce les transferts avant tout le monde. Sans jamais la moindre erreur ni une bête rumeur. Qui est cet oracle?

Autrefois, des journalistes cramponnés à leur mégot trainaient dans les bistrots, un calepin planqué sous le manteau, en espérant ramener un tuyau. Aujourd'hui, il y a Fabrizio Romano. Changement de style: barbe au cordeau, portable plaqué sur l'oreille, des infos plein les réseaux. Personne n'est aussi bien renseigné depuis que le mercato est mercato (à prononcer à l'italienne, plus que jamais, depuis l'avènement de Fabrizio Romano).

L’article