dégagé-2°
DE | FR
Sport
Football

Coupe du monde 2022: Les Pays-Bas battent les Etats-Unis

epa10346356 Cody Gakpo of the Netherlands in action against Sergino Dest (R) of the US during the FIFA World Cup 2022 round of 16 soccer match between the Netherlands and the USA at Khalifa Internatio ...
Les Hollandais ont écarté les Américains ce samedi dans le premier 8e de finale de la Coupe du monde au Qatar.Image: EPA

Les Pays-Bas se qualifient pour les quarts face aux Etats-Unis

Les Pays-Bas sont les premiers à être assurés d'une place en quarts de finale du Mondial 2022. Ils ont battu les Etats-Unis 3-1 lors du premier des 8es de finale du tournoi à Doha au Qatar.
03.12.2022, 17:5203.12.2022, 18:54

Les Néerlandais ont pris les devants en première période. Ils ont marqué par Depay (10e) et Blind (45e). Les Américains ont provisoirement repris espoir après le but de Wright (77e), mais la réussite de Dumfries peu après (81e) a scellé le score.

Les Pays-Bas, après une phase préliminaire mitigée, semblent avoir trouvé la bonne carburation. En quarts de finale, les protégés de Louis van Gaal affronteront le vainqueur de la confrontation entre l'Argentine et l'Australie.

Très bien organisée à défaut d'être brillante, la machine néerlandaise a dominé les États-Unis en marquant deux buts quasiment identiques. Au Stade International Khalifa de Doha, les Pays-Bas ont encore appliqué la recette de Louis Van Gaal, la même qui avait permis au sélectionneur d'emmener son équipe en demi-finale du Mondial 2014. Et comme au Brésil, les Néerlandais pourraient croiser en quarts de finale la route de l'Argentine, qui les avait privés d'une finale il y a huit ans.

Louis Van Gaal - Pays-Bas
Van Gaal félicite Aké.Image: EPA

Ce sont d'ailleurs deux rouages qui faisaient déjà fonctionner les mécanismes néerlandais en 2014 qui ont permis aux Pays-Bas de l'emporter: l'attaquant Memphis Depay et le défenseur Daley Blind, à chaque fois à la réception d'un centre en retrait de Denzel Dumfries.

Depay a ouvert le score à l'issue d'un joli mouvement collectif des Oranje, dans lequel il a servi de relais puis de finisseur au point de penalty (10e), marquant son premier but depuis le 17 septembre. Puis Blind l'a imité en croisant à nouveau sa frappe du pied droit au même endroit (45e+1).

Les promesses américaines

Passeur à deux reprises, Dumfries s'est ensuite mué en buteur (81e) en reprenant un centre de... Blind, pour éteindre les derniers espoirs de la Team USA nés d'un but très chanceux inscrit par l'entrant Haji Wright (76e) après une passe de Christian Pulisic.

Rien n'a y fait, ces Pays-Bas n'ont pas tremblé; ils auraient même pu alourdir le score en deuxième période en étant plus précis, et qu'importent les critiques que Van Gaal et son 5-3-2 génèrent au pays. «En 2014, c'était exactement la même chose, c'était très négatif, y avait répondu le sélectionneur avant la rencontre. Idem aujourd'hui, toujours la même histoire, donc j'y suis habitué et je pense que mes joueurs aussi y sont habitués. On va continuer tranquillement sur le chemin sur lequel on est embarqué.»

(ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un joueur romand rend hommage à son pote mort: carton jaune!
Jérémy Guillemenot, l'attaquant du FC Saint-Gall, a écopé d'un avertissement après son but contre Bâle dimanche pour avoir brièvement levé son maillot. Le plus étonnant, c'est qu'un adversaire a fait pareil lors du même match sans recevoir de carton.

Il y a la règle et l'esprit de la règle.

L’article