DE | FR
Europa League finale Boucaniers Lausanne Manchester United Villarreal

Les membres du staff du bar Les Boucaniers à Lausanne raconteront à leurs clients les actions de la finale d'Europa League mercredi soir entre Villarreal et Manchester United. Image: keystone

A Lausanne, des serveurs se transforment en commentateurs de foot

Impossible de voir la finale d'Europa League ce mercredi soir dans un bar? Pas un souci aux Boucaniers, où le staff commentera le match à ses clients.



Finale de l'Europa League

Villareal 🇪🇸 - Manchester United 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿

📅 mercredi soir 26 mai
🕘 début du match à 21h00
📍 Stade Energa, à Gdańsk en Pologne.

En temps normal, les bars romands auraient été remplis d'amateurs de football venus y voir ce mercredi soir la finale d'Europa League entre Villarreal et Manchester United. Mais les restrictions sanitaires liées au Covid-19 rendent cette situation impossible. Alors certains établissements ont trouvé une parade originale pour faire vivre ce match à leurs clients, même sans écrans. C'est le cas du pub Les Boucaniers à Lausanne.

«Le staff regarde le match et vous tient informés du score sur demande... Si vous réservez une table en terrasse, vous pouvez aller aux toilettes à chaque but, on vous repasse l’action sur le chemin des WC»

Message du pub Les Boucaniers sur sa page Facebook

Le principe? Pas d'annonce générale sur la terrasse à chaque goal, mais une description fun de l'action donnée par le personnel à chaque client qui en fera la demande. Ludovic, patron de l'établissement, l'affirme: Son staff n'a pas eu besoin d'être formé footballistiquement pour cette tâche. «On a une équipe féminine et une masculine en Ligue romande», explique le quarantenaire. «Notre staff est très sportif et la responsable de bar ce mercredi soir joue dans l'équipe dames».

Le stade de Gdansk où se déroulera la finale

Ludovic est lui-même un grand fan de football. Il a joué dans des équipes de la Riviera vaudoise et de la Veveyse (FR). Mais c'est en observant un client qu'il a eu cette idée. «Habituellement, on diffuse la Premier League. ll y a quelques semaines, un client installé sur la terrasse venait voir les actions sur les téléviseurs à l'intérieur du bar dès qu'il recevait une notification sur son téléphone portable. Alors pour éviter ces déplacements vers les TV à nos clients, on a décidé de leur raconter ce qu'il se passe sur le terrain».

Les fans de Villarreal ont investi les rues de Gdansk

Supporter de Liverpool, le patron des Boucaniers soutiendra pourtant le grand rival des Reds ce mercredi soir, Manchester United. «Parce que je suis amoureux du football anglais en général», explique-t-il. Mais il veut rassurer les fans de Villarreal: ils auront eux aussi droit à un dessert ou un petit remontant (reste encore à savoir quel camp en aura besoin).

Plus d'articles sur le sport

Pourquoi Belinda Bencic est si spéciale

Link zum Artikel

Lea Sprunger: «Quand je suis stressée, je fais le ménage»

Link zum Artikel

En sport, le trac est devenu officiellement un problème de santé

Link zum Artikel

Elle sourit comme Boucle d'or et toise comme Catherine Tramell

Link zum Artikel

Jérémy Desplanches: «Je pourrais dormir quinze heures par jour»

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Inarrêtable, ce robot entre dans l'histoire du basket

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

1 / 22
19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant
source: facebook
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Euro 2021

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Un graphique montre une nette diminution du nombre de fautes sifflées depuis 20 ans. Que faut-il en déduire? Le chef de la commission des arbitres de l'Association suisse de football (ASF) nous aide à comprendre.

➡️ Tout d'abord les chiffres: les arbitres sifflaient en moyenne 37,9 fautes par match lors de l'Euro 2004 au Portugal. Ils n'en ont sanctionné que 22 par rencontre cette année.

➡️ Ensuite les explications de Christophe Girard, chef de la commission des arbitres au sein de l'ASF.

M. Girard, les footballeurs sont-ils devenus plus sages? Non, absolument pas (il rit).

À quoi attribuez-vous cette réduction importante du nombre de fautes sifflées?Je ne sais pas s'il y a véritablement moins de …

Lire l’article
Link zum Artikel