DE | FR

Comme Alisson, ces cinq gardiens ont marqué un but incroyable

Le portier de Liverpool a inscrit le goal victorieux de son équipe dimanche sur le terrain de West Bromwich dans les arrêts de jeu. Et de quelle manière! Il n'est pas le seul portier à avoir réussi pareil exploit. Notre top 5.
17.05.2021, 17:2717.05.2021, 17:50
Suivez-moi

Une scène inhabituelle s'est déroulée dimanche soir en Premier League. On joue la fin des arrêts de jeu dans le match de la 36e journée entre West Bromwich et Liverpool. Le score est de 1-1. Corner pour les Reds. Leur gardien Alisson Becker monte dans les 16 mètres adverses pour tenter de marquer. Le ballon arrive sur le Brésilien, qui transperce les filets d'un magnifique coup de tête. Il donne les trois points à Liverpool (victoire finale 2-1), qui peut continuer à rêver d'une qualification pour la prochaine Ligue des champions.

Comme le dernier rempart auriverde, plusieurs portiers ont marqué l'Histoire du football grâce aux buts qu'ils ont inscrits. Il y a des réussites absolument incroyables et on vous laisse les découvrir dans notre top 5 ci-dessous.

Hans-Jörg Butt, l'arroseur arrosé

Impossible de ne pas figurer dans cette liste avec un tel patronyme! Hans-Jörg Butt était solide sur sa ligne, mais aussi quand il devait tirer des penaltys. Le portier allemand, aujourd'hui retraité, en a fait sa spécialité.

Le 17 avril 2004 à Gelsenkirchen (Allemagne), il défend la cage de Leverkusen face à Schalke. On joue la 76e minute. Son équipe mène 2-1 et bénéficie d'un penalty. Comme d'hab, Butt s'en charge et ne tremble pas. Le gardien des «Rouge et Noir» envoie un plat du pied propre ras-de-terre sur la droite de son homologue Christofer Heimeroth, qui ne peut rien faire. C'est 3-1.

Butt fête sa réussite avec ses coéquipiers à mi-terrain. Longuement. Trop longuement... Pendant que leurs adversaires se congratulent, les joueurs de Schalke ont déjà engagé. Et marqué! Le rusé Mike Hanke vient de lober le portier de Leverkusen sur l'engagement. Butt est complètement abasourdi, le stade explose de joie. L'étourdissement du gardien de Leverkusen ne portera finalement pas à conséquence puisque son équipe s'imposera 3-2.

La folieet la pattede René Higuita

Tout le monde se souvient de René Higuita. Parce qu'il n'y a sans doute jamais eu plus fou que lui sur une ligne de but. Le gardien colombien s'est fait un plaisir durant toute sa carrière de dribbler les attaquants adverses – parfois avec des conséquences terribles pour son équipe – et de tenter des gestes extrêmement dangereux sortis de nulle part. Comme, par exemple, son «coup du scorpion» en 1995 lors d'un match amical contre l'Angleterre.

Le 9 août de la même année, Higuita, alors gardien du club colombien de l'Atlético Nacional, marque le seul but de la demi-finale aller de Copa Libertadores contre River Plate. A la 51e minute, le chevelu envoie une praline depuis l'entrée des 16 mètres qui tape le dessous de la latte et vient s'écraser dans les filets. Le stade de Medellin explose.

Cette réussite qualifiera l'Atlético Nacional pour la finale. Au match retour à Buenos Aires (0-1), les Colombiens valident leur billet aux tirs au but (8-7). Le premier est inscrit par... Higuita.

Oscarine Masuluke renversant

Ce 30 novembre 2016, le Baroka FC est dans la mouise. Mal en point au classement, le néo-promu en première division sud-africaine est mené 1-0 chez lui par les Orlando Pirates. Mais le gardien de la formation de Polokwane, Oscarine Masuluke, monte à l'abordage sur le dernier corner du match au bout du bout des arrêts de jeu. Le cuir est dégagé par le portier des flibustiers, rebondit et revient sur Masuluke qui... claque un retourné à l'entrée des 16 mètres. Le ballon, légèrement dévié, finit en pleine lulu. C'est 1-1, dans une enceinte en fusion.

A la fin de la saison, le Baroka FC évitera la relégation pour... un point. Et l'hallucinante réussite d'Oscarine Masuluke terminera deuxième du célèbre prix Puskás.

Le golazo de Tolo Barcelo

Sûrement le plus beau but de cette liste, c'est dire! Il est l'œuvre de Tolo Barcelo, gardien de la modeste équipe d'Alcudia en quatrième division espagnole. Le 10 novembre 2013, les joueurs du Nord de l'île de Majorque se déplacent dans la capitale insulaire pour affronter la réserve du Real Club Deportivo Mallorca. Les Nordistes sont menés 1-0 dans les arrêts de jeu.

Alors Barcelo décide de monter dans les 16 mètres adverses sur le dernier coup franc du match. Et il a raison! Un défenseur de Mallorca dégage le ballon de la tête. Sans même attendre le rebond, le portier d'Alcudia effectue une bicyclette. Le ballon finit dans le bas du petit filet opposé. Un véritable chef-d’œuvre! Son homologue n'a même pas esquissé le moindre geste. Grâce à ce but, Alcudia arrache le nul et un point plus que bienvenu.

Raphael Spiegel dans l'Histoire suisse

On termine cette alléchante liste en Suisse. Le 2 février 2020, Winterthour reçoit Chiasso à la Schützenwiese (ZH) en Challenge League. Les Zurichois sont bien dans le match, ils mènent déjà 2-0 à la 65e minute.

C'est à ce moment que le portier de la formation alémanique marque l'un des buts les plus fous du football helvétique. Raphael Spiegel envoie un long coup de botte depuis l'entrée de ses 16 mètres. Le ballon traverse tout le terrain et atterrit juste avant la surface de réparation adverse. Le gardien tessinois, trop avancé, est surpris. Le cuir, après un rebond digne de ceux des balles de Rafael Nadal sur terre battue, passe au-dessus de sa tête et s'en va mourir dans les filets. Tout ça dans l'hilarité générale.

Spiegel est seulement le 10e gardien de Ligue nationale en Suisse à marquer un but. Le troisième depuis ses 16 mètres après Marco Pascolo (1988) et Massimo Colomba (2003). Une prouesse qui permet assurément au portier de 28 ans d'oser se regarder dans le miroir.

Awww! Voici des animaux mignons!

1 / 27
Awww! Voici des animaux mignons!
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Enervé, vidé, Stan Wawrinka a flanché petit à petit

Ceux qui ont vu Dominik Thiem la veille et l'ont trouvé éteint, perdu pour le tennis, diront que Stan Wawrinka ne va pas si mal. Les deux estropiés du tennis ne reviennent pas du même néant: le premier a sombré corps et âme, le second «uniquement» sous le poids d'un genou foutu et d'un pied qui ne supportait plus rien. Reste que le résultat est le même: tous deux quittent Roland-Garros d'entrée.

L’article