DE | FR
A Tokyo, on n'en croit pas toujours ses yeux.
A Tokyo, on n'en croit pas toujours ses yeux.Image: EPA
Tokyo 2020

Les plus gros craquages des Jeux en vidéo

Ils ont eu un blanc, un moment de joie ou de rage extrêmes. Petit florilège de dramaturgie olympique.
05.08.2021, 09:1605.08.2021, 20:56
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Les Jeux touchent à leur fin et comme toujours, il ne restera que les images, des images fortes. Nous en avons sélectionné sept, vision périphérique des JO et de tout ce qu'ils peuvent susciter d'irrationnel chez l'être humain.

Pour sa cinquième et dernière prestation de la demi-finale, la Canadienne tente une figure difficile: Trois vrilles et demie dans un périlleux et demi. Mais sur son saut d’appel, Pamela Ware part un peu trop haut. Elle prend peur. Sa tentative fait plouf. Elle recevra la note embrassante de 0.

«Dans ma tête, je me suis dit: Si je plonge, je vais me faire mal. Donc, j’ai décidé de sauter. Quand j'y repense, ce n’était peut-être pas la bonne décision, mais c’est ce que j’ai fait»

Thomas Van Der Plaetsen (décathlon)

Si la vidéo ne démarre pas, cliquez, iciVidéo: YouTube/Fun Den

Le saut en longueur était la deuxième épreuve du décathlon. Au moment de l'impulsion sur la planche, le Belge, 30 ans, a tout arraché: déchirure des ischio-jambiers, contusion au genou droit et déchirure des ligaments du pied droit. Il a terminé sa chute dans le sable, puis dans une chaise roulante. Il ne fera plus de sport avant plusieurs mois.

Mi-épuisé, mi-blessé, complètement hors de lui, Novak Djokovic a craqué face au tennis placide de Pablo Carreno Busta, dans un match qui pouvait lui apporter une médaille de bronze – trop maigre consolation? Le patron du tennis masculin était venu pour tout gagner. Il est reparti avec une attèle à l'épaule.

Rafael Nadal désapprouve

«C'est important d'éviter ce genre de situation, surtout si vous êtes un exemple pour les d'enfants. C'est étrange de la part d'un joueur qui a tant de succès de réagir comme ça, ce n'est pas la meilleure image»

Martyna Trajdos (judo)

Si la vidéo ne démarre pas, cliquez ici Vidéo: YouTube/Henry Sports Club

Deux claques dans la figure et vas-y! Le coach de la judokate allemande a choqué le monde avec ses méthodes de la «vieille école» qui, en outre, n'ont guère réussi à sa «protégée»: élimination précoce en 1/16 de finale.

La fédération s'indigne

«Le judo est un sport éducatif et en tant que tel ne peut tolérer une telle attitude, qui va à l'encontre du code moral du judo»

Dean Boxall (natation)

Si la vidéo ne démarre pas, cliquez iciVidéo: YouTube/mmccall89

Lorsque Ariarne Titmus bat l'intouchable Katie Ledecky sur 400m nage libre, Dean Boxall, coach de l'année en Australie, ne maîtrise plus ses réactions. Il essaie, pourtant: il commence par sautiller un peu, tournicoter sur lui-même mais, emporté par sa joie, il se met à bondir, danser, hurler et arracher son masque. La vidéo fait des millions de vus chaque jour.

Youness Baalla (Boxe)

Si la vidéo ne démarre pas, cliquez ici Vidéo: YouTube/Ram the Explorer

En huitième de finale de boxe -91 kg, Youness Baalla tente de mordre son adversaire à l’oreille, façon Mike Tyson (son idole?) contre Evander Holyfield. Le Marocain est disqualifié.

«Un instant de folie dans un match de dingues», résume L'Equipe. Au comble de la tension d'un quart de finale serré contre la Pologne, l'entraîneur de l'équipe de France, 57 ans, réputé placide, plonge pour récupérer un ballon. Réflexe d'ancien joueur? Même pas.

«A force de côtoyer des fous, je deviens fou moi aussi»
Laurent Tillie

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Il a voulu faire comme Cristiano Ronaldo: très mauvaise idée
Un footballeur amateur a vu son genou se dérober lorsqu'il a célébré sa réussite en imitant son idole.

La course d'élan était parfaite, la frappe maîtrisée. C'est ensuite que tout s'est gâté. Sans doute grisé par son exploit, un footballeur amateur engagé dans une partie entre copains a cru bon de célébrer sa réussite en imitant Cristiano Ronaldo. Il n'aurait pas dû.

L’article