DE | FR
epa05352512 A campaign model demonstrates crazy eyes glasses during the International Tokyo Toy Show 2016 in Tokyo, Japan, 09 June 2016. The trade show opens to the general public on 11 and 12 June. EPA/CHRISTOPHER JUE

A Tokyo, on n'en croit pas toujours ses yeux. Image: EPA

Tokyo 2020

Les plus gros craquages des Jeux en vidéo

Ils ont eu un blanc, un moment de joie ou de rage extrêmes. Petit florilège de dramaturgie olympique.



Les Jeux touchent à leur fin et comme toujours, il ne restera que les images, des images fortes. Nous en avons sélectionné sept, vision périphérique des JO et de tout ce qu'ils peuvent susciter d'irrationnel chez l'être humain.

Pamela Ware (plongeon)

Vidéo: SRF

Pour sa cinquième et dernière prestation de la demi-finale, la Canadienne tente une figure difficile: Trois vrilles et demie dans un périlleux et demi. Mais sur son saut d’appel, Pamela Ware part un peu trop haut. Elle prend peur. Sa tentative fait plouf. Elle recevra la note embrassante de 0.

«Dans ma tête, je me suis dit: Si je plonge, je vais me faire mal. Donc, j’ai décidé de sauter. Quand j'y repense, ce n’était peut-être pas la bonne décision, mais c’est ce que j’ai fait»

Thomas Van Der Plaetsen (décathlon)

abspielen

Si la vidéo ne démarre pas, cliquez, ici Vidéo: YouTube/Fun Den

Le saut en longueur était la deuxième épreuve du décathlon. Au moment de l'impulsion sur la planche, le Belge, 30 ans, a tout arraché: déchirure des ischio-jambiers, contusion au genou droit et déchirure des ligaments du pied droit. Il a terminé sa chute dans le sable, puis dans une chaise roulante. Il ne fera plus de sport avant plusieurs mois.

Novak Djokovic (tennis)

Vidéo: RTS

Mi-épuisé, mi-blessé, complètement hors de lui, Novak Djokovic a craqué face au tennis placide de Pablo Carreno Busta, dans un match qui pouvait lui apporter une médaille de bronze – trop maigre consolation? Le patron du tennis masculin était venu pour tout gagner. Il est reparti avec une attèle à l'épaule.

Rafael Nadal désapprouve

«C'est important d'éviter ce genre de situation, surtout si vous êtes un exemple pour les d'enfants. C'est étrange de la part d'un joueur qui a tant de succès de réagir comme ça, ce n'est pas la meilleure image»

Martyna Trajdos (judo)

abspielen

Si la vidéo ne démarre pas, cliquez ici Vidéo: YouTube/Henry Sports Club

Deux claques dans la figure et vas-y! Le coach de la judokate allemande a choqué le monde avec ses méthodes de la «vieille école» qui, en outre, n'ont guère réussi à sa «protégée»: élimination précoce en 1/16 de finale.

La fédération s'indigne

«Le judo est un sport éducatif et en tant que tel ne peut tolérer une telle attitude, qui va à l'encontre du code moral du judo»

Dean Boxall (natation)

abspielen

Si la vidéo ne démarre pas, cliquez ici Vidéo: YouTube/mmccall89

Lorsque Ariarne Titmus bat l'intouchable Katie Ledecky sur 400m nage libre, Dean Boxall, coach de l'année en Australie, ne maîtrise plus ses réactions. Il essaie, pourtant: il commence par sautiller un peu, tournicoter sur lui-même mais, emporté par sa joie, il se met à bondir, danser, hurler et arracher son masque. La vidéo fait des millions de vus chaque jour.

Youness Baalla (Boxe)

abspielen

Si la vidéo ne démarre pas, cliquez ici Vidéo: YouTube/Ram the Explorer

En huitième de finale de boxe -91 kg, Youness Baalla tente de mordre son adversaire à l’oreille, façon Mike Tyson (son idole?) contre Evander Holyfield. Le Marocain est disqualifié.

Laurent Tillie (volleyball)

«Un instant de folie dans un match de dingues», résume L'Equipe. Au comble de la tension d'un quart de finale serré contre la Pologne, l'entraîneur de l'équipe de France, 57 ans, réputé placide, plonge pour récupérer un ballon. Réflexe d'ancien joueur? Même pas.

«A force de côtoyer des fous, je deviens fou moi aussi»

Laurent Tillie

Plus d'articles sur le sport

Une fighteuse trans met une rouste à sa rivale et crée la polémique

Link zum Artikel

Les tests Covid payants vont impacter les clubs et leurs fans

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Tokyo 2020

Le Bâlois Alex Wilson exclu des Jeux olympiques

Le sprinteur est suspendu provisoirement par le Tribunal Arbitral du Sport. Il reproche au Rhénan une violation des directives antidopage. Après le cas Kariem Hussein, une autre affaire concernant le dopage secoue donc l'athlétisme suisse.

Après ses folles performances récentes (notamment le record d'Europe du 100 mètres), même non homologuées, Alex Wilson (30 ans) faisait figure d'espoir suisse aux JO de Tokyo pour une médaille. Mais le sprinteur bâlois n'ira tout simplement pas au Japon...

C'est le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) qui l'en empêche: il a suspendu provisoirement le Rhénan pour une violation présumée des directives antidopage, a annoncé Swiss Olympic.

Le recordman de Suisse du 100 et du 200 m a été contrôlé …

Lire l’article
Link zum Artikel