Réveil musculaire

On se réjouit du «Tuchelico» au prochain tour

Image
Réveil musculaire

Il y avait plus de suspense à Top Chef qu'en Ligue des champions

Vous avez bien dormi? Remettez votre esprit en alerte avec des infos de la nuit à parcourir et quelques questions à soulever.
18.03.2021, 06:4019.03.2021, 06:41
Suivez-moi
Plus de «Réveil musculaire»

Opération cirage de parquet

Nuit folle en NBA, résumée par cette statistique:

Il y a donc eu six triple-doubles (se dit lorsqu'un joueur inscrit dix unités ou plus dans trois des lignes statistiques majeures: points, passes, rebonds, contres, interceptions) cette nuit. C'est un nouveau record pour la Ligue et une demi-surprise pour tous ceux qui connaissent le basket US. Car l'accélération du rythme de jeu, l'augmentation de la distance de rebond (consécutive aux tentatives toujours plus nombreuses à trois points) et l'obsession toujours plus marquée des stars pour les statistiques servent les intérêts du spectacle offensif.

Une soirée banale en Ligue des champions

Ceux qui ont suivi le foot étranger ces dernières semaines ont passé une superbe soirée devant Top Chef. Les autres ont regardé les deux derniers matchs retour de la Ligue des champions avec le rêve un peu fou qu'il se passe quelque chose d'un peu fou, mais la mayonnaise n'a pas pris (référence à Top Chef, j'espère que vous suivez).

En se déplaçant sur le terrain du Bayern avec trois buts de retard et Ciro Immobile sur le banc, la Lazio n'espérait sans doute rien d'autre qu'une défaite honorable et c'est ce qui s'est produit. C'était différent pour l'Atlético de Simeone (un coach né pour les soirées brûlantes) face à Chelsea, mais il fallait avoir confiance en Joao Felix et sous-estimer Thomas Tuchel pour envisager un retournement de situation. Or le Portugais s'est éteint au fil de la soirée et le coach des Blues est apparu aussi serein que depuis son arrivée en Angleterre: il n'a perdu aucun de ses treize premiers matchs, ce qui constitue un record pour un nouvel entraîneur au club.

Le tirage en avant-première

L'UEFA procèdera au tirage au sort des quarts (et des demi-finales) de la Ligue des champions ce vendredi 19 mars à midi. Voici celui que nous appelons de nos vœux:

💥PSG-Chelsea: Autrement appelé le «Tuchelico», ce duel serait savoureux pour Thomas Tuchel mais aussi pour Thiago Silva, deux hommes écartés par Paris puis brillants avec les Blues. L'opposition entre la créativité du PSG et la rigueur de Chelsea ne manquerait pas non plus d'une certaine noblesse.
Notre prono: 55-45 en faveur de Chelsea

Chelsea's Thiago Silva embraces manager Thomas Tuchel after the English Premier League soccer match between Chelsea and Wolverhampton Wanderers at Stamford Bridge Stadium in London, England, Wedn ...
Image: AP Pool

💥Bayern-City: Parce qu'on se sent toujours un peu obligé, après n'importe quel tirage au sort, de dire d'une confrontation qu'elle est une finale avant l'heure, autant que ce soit vrai. Place aux artistes!
Notre prono: 51-49, mais on ne sait pas pour qui

💥Porto-Liverpool: On a mis les Portugais en premier pour voir si, en se déplaçant une nouvelle fois au retour, ils peuvent être aussi solides et surtout entreprenants que sur la pelouse de la Juventus. Si oui, les Reds devront se méfier.
Notre prono: 60-40 en faveur de Porto

💥Sergio Ramos-Erling Haaland: Ou Real-Dortmund. Une opposition entre le meilleur défenseur central du monde (c'est totalement subjectif) et le meilleur finisseur de la jeune génération (ça c'est vrai par contre), avec cette incertitude piquante: lequel des deux marquera le plus de buts?
Notre prono: ça dépend si le Real signe Haaland avant ou après la double confrontation

Et comme on dit:

«Il n'y a pas de bon ou de mauvais tirage»
Phrase prononcée par ceux qui ont eu un bon tirage et ne veulent pas paraître prétentieux, autant que par ceux qui en ont eu un mauvais et veulent garder la face.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2