DE | FR
L'inquiétude est palpable, ces jours, chez les fans de football anglais quant à la possibilité de poursuivre le championnat de Premier League.
L'inquiétude est palpable, ces jours, chez les fans de football anglais quant à la possibilité de poursuivre le championnat de Premier League.Image: keystone
British corner

Omicron ravage la Premier League, la suite de la saison est en danger

Raphaël Crettol, champion suisse de Fantasy Premier League (FPL) 2020, décrypte chaque semaine l'actualité du football britannique et vous donne ses bons plans FPL. Présentation d'une hypothétique 18e journée.
17.12.2021, 12:5617.12.2021, 16:54

Vous vous en doutez certainement, le British Corner ne sera pas très joyeux en cette fin de semaine. Le variant Omicron déferle sur la Grande-Bretagne. La Premier League n'est pas épargnée.

Depuis plusieurs jours, une menace plane constamment sur tous les matchs: ils peuvent être annulés à tout moment. Quatre ont déjà subi ce sort au cours des deux dernières journées, et quatre autres ont d'ores et déjà été annulés pour la prochaine journée.

L'hécatombe, en une image

source: rts

La majorité des clubs doivent faire face à des cas positifs. La Premier League a annoncé lundi 42 infections parmi les membres des équipes, un record depuis que les tests sont régulièrement menés.

Le néo-promu Brentford en est même à 13 cas, selon les estimations de son entraîneur. Informé théâtralement, en pleine conférence de presse, par son attaché de presse de nouveaux cas, Thomas Frank a suggéré à la ligue d'annuler les matchs au programme du weekend et ceux de la Coupe en milieu de semaine prochaine, «afin de briser la chaîne».

Mais pourquoi la Premier League est-elle si touchée par les infections de Covid? La vaccination fait encore débat dans le sport de pointe. L'infection du milieu de terrain suisse d'Arsenal, Granit Xhaka, avait beaucoup fait parler en Premier League début septembre. Le joueur d'Arsenal avait alors déclaré ne pas être vacciné.

Klopp fait l'apologie du vaccin

En octobre, la Premier League annonçait que 68% de ses joueurs étaient entièrement vaccinés. Un chiffre qui était significativement en retrait du taux de vaccination de la population britannique (79% en octobre). Depuis, la ligue n'a pas plus communiqué sur le taux de vaccination au sein des équipes.

L'English Football League (EFL), qui chapeaute les compétitions des trois plus hautes ligues de football derrière la Premier League, a annoncé cette semaine que seuls 59% des joueurs étaient entièrement vaccinés, alors que 25% ne pensent pas se faire vacciner actuellement. Un tiers des 36 matchs au programme des ligues de l'EFL est d'ores et déjà annulé ce weekend.

Certains clubs comme Liverpool appliquent une politique très restrictive en termes de vaccination. Jürgen Klopp a ainsi révélé cette semaine que toutes les personnes qui œuvrent au sein et autour de l'équipe étaient vaccinées. Jusqu'à présent, Liverpool ne déplore pas le moindre cas d'infection.

Certains entraîneurs sont allés encore plus loin que Klopp. Steven Gerrard (Aston Villa) et Patrick Vieira (Crystal Palace) ont tous les deux expliqué qu'ils prendraient certainement en compte le statut vaccinal des joueurs au moment de recruter des renforts lors du mercato hivernal.

Du côté de la Premier League, on se résout pour le moment à laisser jouer les matchs qui peuvent se dérouler «tant que la sécurité des personnes engagées est assurée». Elle énumère certains critères tels que «la possibilité du club d'aligner une équipe», «la sévérité et l'impact potentiel du foyer au sein du club» ou encore «la possibilité pour les joueurs de préparer et disputer le match».

Compte tenu de l'évolution de la situation, on voit mal comment la ligue pourrait échapper à un lockdown forcé. Toutefois, le calendrier surchargé des clubs anglais entre les compétitions nationales, européennes et internationales rajoute une pression supplémentaire sur les instances dirigeantes. Ces reports en série représentent assurément un casse-tête, et on commence même à trembler pour le Boxing Day du 26 décembre...

La praline de la journée

On se devait de terminer ce British Corner sur une note positive. Alors voici le but de la semaine inscrit par Trent Alexander-Arnold jeudi soir face à Newcastle.

Le British Corner #FPL

Dans le dernier British Corner, je vous avais donné quelques conseils pour survivre à cette période des fêtes. Quelques jours plus tard, on est passé au niveau supérieur. La pandémie fait de Fantasy Premier League une véritable loterie.

Je suis moi-même passé par tous les états d'âme ces derniers jours: la frustration face au report de matchs impactant mon équipe, le soulagement de quelques points assurés (merci Watkins!), l'espoir du maintien de certaines rencontres, et même une étrange satisfaction revancharde lors du report de matchs impactant d'autres Managers.

Au final, il en ressort un profond sentiment d'injustice face à ces aléas.

Dans ce contexte, je ne peux que vous recommander de garder la tête froide et d'attendre le dernier moment pour effectuer vos transferts. La saison est encore longue, et avec tous ces reports de matchs, les possibilités de créer des différences plus tard durant la saison seront nombreuses.

Keep the faith!

Le point sur la situation dans la ligue BC

Changement de leader dans la ligue British Corner by Watson! Entre les annulations de matchs, les blessures et les rotations, je craignais le pire pour cette Gameweek 17. Si j'ai réussi à finalement limiter les dégats, j'ai tout de même dû céder mon siège de leader.

C'est Dream Team British (Fabio Carsana) qui s'en empare pour la première fois de la saison. Le Manager neuchâtelois a eu le courage de faire un -4 qui s'est avéré très profitable, puisque Waktins et Foden lui ont tous deux rapporté 12 points.

RedDevilsUnited* (Steven Champion) a également réalisé ces mêmes deux transferts, ce qui lui a permis de signer la meilleure performance de la journée (83 points). Cette perf' lui offre la troisième place du classement. Les trois places du podium sont désormais occupées par des Managers de la redoutable mini-ligue «Seps».

Compte tenu des incertitudes liées à la tenue des matchs encore au programme, la rubrique du capitaine et des différentiels tombe une nouvelle fois à l'eau. Je réponds toutefois volontiers à vos questions dans la section des commentaires ci-dessous ou sur mon compte Twitter.

Je vous souhaite d'ores et déjà de belles fêtes de Noël! On se retrouve pour le Boxing Day.

Cheers mates!

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Plus d'images de Kim Jong-un portant son manteau en cuir

1 / 6
Plus d'images de Kim Jong-un portant son manteau en cuir
source: epa kcna / kcna
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

La situation des femmes en Afghanistan est toujours aussi grave.

En Australie, l'équipe de Léo Lacroix n'a plus que 5 joueurs valides
Pour ce quatrième voyage autour du monde à la recherche de nos Romands exilés, on vous fait découvrir de nouveaux visages et des situations jamais vues.

En Australie, il n'y pas que la saga «Djokovic». Le pays, qui ne rigole pas avec les mesures sanitaires depuis le début de la pandémie, est également touché de plein fouet par la déferlante «Omicron». Son football en est forcément impacté, comme nous l'explique Léo Lacroix:

L’article