DE | FR
Cristiano Ronaldo, Gilbert Facchinetti et Andrés Iniesta partagent un point commun: ils ont tous eu droit à un hommage de la part des fans de leur grand rival.
Cristiano Ronaldo, Gilbert Facchinetti et Andrés Iniesta partagent un point commun: ils ont tous eu droit à un hommage de la part des fans de leur grand rival. image: shutterstock/keystone

Comme Ronaldo, ces légendes du foot ont été ovationnées chez leur rival

Les fans de Liverpool ont rendu hommage à Cristiano Ronaldo durant toute la 7e minute du derby contre Manchester United, mardi (4-0). Ils ont applaudi et chanté leur mythique You'll Never Walk Alone pour consoler le Portugais, qui vient de perdre un enfant. Il n'est pas le seul à avoir reçu les honneurs des fans du grand ennemi. Notre top 5.
20.04.2022, 11:5820.04.2022, 22:56
Suivez-moi

Anfield Road a l'habitude de donner des frissons aux fans de foot qui fréquentent ses tribunes. Mardi soir, le mythique stade du Liverpool FC a offert un autre grand moment «chair de poule».

Lors de la réception de leur grand rival Manchester United en Premier League (victoire 4-0), les fans de Liverpool ont applaudi durant toute la 7e minute en chantant leur légendaire hymne You'll Never Walk Alone (en français: Tu ne marcheras jamais seul) en hommage à l'un de leurs adversaires du soir, Cristiano Ronaldo. La star portugaise (numéro 7 des Red Devils), absente, avait annoncé la veille le décès de l'un de ses jumeaux à la naissance.

L'attaquant de Manchester United n'est pas le premier footballeur à se faire applaudir dans le stade de son grand rival. Plusieurs figures du foot ont été ovationnées par les fans adverses, pour différentes raisons. Notre top 5:

Les fans du Real se courbent devant le génie Ronaldinho

Le 19 novembre 2005 est une date gravée dans la longue et prestigieuse histoire du football espagnol. Ce jour-là, le FC Barcelone écrase le Real Madrid (3-0) dans le Clasico au Santiago Bernabéu. Les Blaugranas peuvent compter sur un Ronaldinho exceptionnel. Le Brésilien claque un doublé avec deux buts d'anthologie, où il ridiculise toute la défense madrilène. Sur sa seconde réussite, il humilie Sergio Ramos avant de tromper Casillas.

Même face à leur pire ennemi, les fans du Real restent des connaisseurs et savent reconnaître le génie d'un joueur. Alors ils sont nombreux à se lever et applaudir Ronaldinho après son deuxième but. La classe. Tout simplement incroyable.

Iniesta n'a que des amis

A part le Real Madrid, l'autre grand rival du FC Barcelone est le club de la même ville, l'Espanyol Barcelone. Les derbys entre les deux équipes catalanes sont toujours tendus. Mais un moment de douceur vient rompre cette animosité constante. Il a lieu à la 86e minute du duel de championnat entre les Blanquiazules et les Blaugranas, le 18 décembre 2010 au Cornellà-El Prat. L'attaquant du FC Barcelone Andrés Iniesta sort du terrain pour céder sa place, sous une ovation des fans adverses. Plus qu'à son immense talent, ils rendent hommage au geste que l'ex-international a eu en finale de la Coupe du monde, quelques mois plus tôt.

Juste après avoir marqué le but décisif contre les Pays-Bas, Iniesta avait enlevé son maillot pour montrer un t-shirt avec un message en l'honneur de son ami et capitaine de l'Espanyol Barcelone, Dani Jarque, décédé en 2009 d'une crise cardiaque: «Dani Jarque siempre con nosotros» («Dani Jarque toujours avec nous»). Depuis, Iniesta est le seul joueur du FC Barcelone à avoir été applaudi, à chacune de ses apparitions, sur la pelouse de l'Espanyol.

Désespoir et crinière magique

Entre équipes sud-américaines, c'est souvent caliente. Le match Brésil-Colombie du 4 juillet 2014 à Fortaleza ne fait pas exception, d'autant plus que c'est un quart de finale de Coupe du monde. Au bout du suspens, les Colombiens s'inclinent 2-1, alors qu'ils auraient mérité meilleur sort. Leur star, James Rodriguez, qui avait réduit la marque à la 80e sur pénalty, est inconsolable.

Les Brésiliens David Luiz (à droite) et Dani Alves tentent de consoler James Rodriguez après l'élimination de la Colombie au Mondial 2014.
Les Brésiliens David Luiz (à droite) et Dani Alves tentent de consoler James Rodriguez après l'élimination de la Colombie au Mondial 2014.Image: keystone

Alors, au lieu de continuer à fêter la victoire avec leurs coéquipiers et supporters survoltés, David Luiz et Dani Alves viennent consoler avec tendresse le numéro 10 colombien. Le défenseur central auriverde à la crinière bouclée demande au public d'applaudir James, ce qu'il fait. La définition même de l'empathie et du fair-play.

L'intelligence londonienne

Bukayo Saka était l'un des hommes les plus malheureux au monde le soir du 11 juillet 2021. Et pour cause: il venait de rater le dernier pénalty de l'Angleterre en finale de l'Euro, qui a offert le titre à l'Italie. Après cet échec, les deux autres tireurs malheureux anglais et lui avaient été harcelés sur les réseaux sociaux, notamment avec des messages racistes. De quoi complètement plomber la carrière d'un jeune homme de 19 ans.

Mais il a heureusement su rebondir, en sélection et avec son club d'Arsenal. Moins d'un mois après sa terrible soirée, c'est avec le maillot des Gunners qu'il recevait un joli hommage au... Tottenham Hotspur Stadium, l'antre du grand rival. Au moment d'entrer en jeu dans ce match de pré-saison, Saka a reçu de la part des fans des Spurs de nombreux et chaleureux applaudissements, auxquels il a répondu. Un beau moment, qui fait honneur à l'intelligence des protagonistes.

Un grand président honoré à Sion

Le football suisse perdait l'une de ses figures légendaires le 6 juillet 2018, avec le décès de l'emblématique président de Neuchâtel Xamax, Gilbert Facchinetti. Les hommages se sont multipliés sur les réseaux sociaux pour saluer la mémoire d'un homme qui a donné pratiquement sa vie entière à son club de cœur, qu'il a dirigé de 1979 à 2003 et dont il a fait l'une des meilleures équipes du pays. Dans les stades aussi, les fans ont rendu hommage au «patriarche». Ceux de Xamax, bien sûr, mais aussi de Bâle et de... Sion.

L'animosité entre ultras valaisans et neuchâtelois est forte, mais elle s'est arrêtée complètement pendant quelques minutes le 5 août 2018, en plein milieu du match Sion-Xamax à Tourbillon. Les ultras sédunois déploient une superbe banderole: «Simplicité, Humilité, Générosité: un grand président s'en est allé. Adieu Gilbert!» Tout le stade applaudit, y compris le secteur visiteur qui s'époumone en scandant le nom de Facchi. Chair de poule.

20 profils Tinder très directs pour être sûr de matcher

1 / 22
20 profils Tinder très directs pour être sûr de matcher
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Copin comme cochon: Les gens sur LinkedIn

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Kylian Mbappé: «J'ai toujours dit que Paris était ma maison»
L'attaquant français, courtisé par la Real Madrid, a choisi de prolonger son aventure au PSG. Il a signé jusqu'en 2025.

Malgré les avances du Real Madrid, Kylian Mbappé a décidé de prolonger jusqu'en 2025 son aventure avec le club de la capitale qui, plus que jamais, rêve de remporter sa première Ligue des champions avec l'attaquant supersonique.

L’article