DE | FR
Dan Ndoye, buteur, et le FC Bâle ont été éliminés jeudi soir par Marseille en 1/8e de finale de Conference League.
Dan Ndoye, buteur, et le FC Bâle ont été éliminés jeudi soir par Marseille en 1/8e de finale de Conference League. Image: KEYSTONE

Un FC Bâle valeureux éliminé par Marseille en Conference League

Il n'y a plus de club suisse en Coupe d'Europe. Le FC Bâle, dernier représentant, a été éliminé jeudi soir à domicile, en huitième de finale de Conference League, par l'Olympique de Marseille. Comme à l'aller, les Rhénans ont perdu 2-1 et ont des regrets.
18.03.2022, 01:0018.03.2022, 06:39
Suivez-moi

Le FC Bâle n'est pas passé loin d'un petit exploit jeudi soir. Les Rhénans ont livré une belle bataille face à Marseille en huitième de finale de Conference League, mais en vain. Dans un Parc Saint-Jacques bien garni (22'081 spectateurs), ils se sont inclinés sur le même score qu'à l'aller au Vélodrome, 2-1.

Les hommes de Guillermo Abascal y ont cru. Ils ont ouvert la marque par Dan Ndoye à la 62e, qui reprenait parfaitement de la tête une merveille de centre de Sebastiano Esposito. Une réussite qui leur offrait des prolongations. Mais Marseille, globalement dominateur, a logiquement recollé au score, grâce à une superbe volée du remuant et talentueux attaquant turc Cengiz Ünder (74e).

Forcément, le FCB a tout tenté pour aller marquer le deuxième. Mais comme sur plusieurs actions rhénanes, il a manqué le dernier coup de rein ou le geste décisif pour faire pencher la balance du bon côté. Dans les arrêts de jeu, les Français ont profité des espaces dans la défense bâloise pour enfoncer le clou et enterrer définitivement les espoirs helvétiques. Valentin Rongier profitait d'une passe en retrait pour placer un plat du pied violent et imparable pour le portier Heinz Lindner.

Les meilleurs moments du match, en vidéo 📺

Sans son gardien autrichien, Bâle aurait sans doute espéré la qualification beaucoup moins longtemps. Avant d'abdiquer sur l'égalisation marseillaise, il a réalisé plusieurs arrêts de grande classe. Et notamment à la 35e minute, quand il a stoppé un pénalty d'Amine Harit.

Le remuant et habile Cengiz Ünder a été l'un des meilleurs Marseillais jeudi soir à Bâle.
Le remuant et habile Cengiz Ünder a été l'un des meilleurs Marseillais jeudi soir à Bâle. image: keystone

Même si la qualification phocéenne est logique – la troupe de Jorge Sampaoli avait largement dominé le match aller et a été dans l'ensemble plus souvent dangereuse que le FCB au retour –, les Bâlois nourriront des regrets, car ils ont aussi eu leurs chances. Mais le dernier rempart marseillais Steve Mandanda s'est, comme son homologue, montré très à son affaire.

Avec cette élimination rhénane, il n'y a donc plus aucun club suisse en Coupe d'Europe cette saison.

Les réactions d'après-match 🎙️💬

«Je considère que la qualification est juste, parce que les deux matchs, notre équipe a très bien joué. On aurait dû gagner avec plus de buts»
Jorge Sampaoli, entraîneur de Marseille
«On n’a pas à rougir. On a mis la pression. On a été bons avec et sans ballon. Il y a beaucoup de choses qui ont été améliorées par rapport au match aller à Marseille»
Andy Pelmard, défenseur du FC Bâle
«En première mi-temps, on a dominé. C’est dommage. Cette Conference League était une belle expérience qui nous servira pour la Super League»
Guillermo Abascal, entraîneur du FC Bâle

Ces photos des années 2000 vous rendront trèèès nostalgique

1 / 25
Ces photos des années 2000 vous rendront trèèès nostalgique
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Copin comme cochon: les deux ans du confinement

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
En ski de fond, hommes et femmes prennent le chemin de l'égalité
La Fédération internationale de ski doit valider ce jeudi un nouveau point de règlement: les deux sexes s'aligneront sur les mêmes distances. Une révolution pour la discipline.

Ce jeudi, c'est jour de congrès pour la Fédération internationale de ski (FIS). Un jour historique pour le ski de fond, puisque c'est à cette occasion que la FIS validera définitivement un nouveau point de règlement: hommes et femmes s'aligneront sur les mêmes distances...

L’article