DE | FR
Ulisses Garcia a inscrit le 3e but des Young Boys lors de la victoire 3-2 contre Ferencvaros en play-off de la Ligue des champions.
Ulisses Garcia a inscrit le 3e but des Young Boys lors de la victoire 3-2 contre Ferencvaros en play-off de la Ligue des champions.Image: Keystone

5 raisons de croire en YB après le match aller contre Ferencvaros

Young Boys a été malmené et ne s'est imposé que d'un but (3-2), mercredi en match aller des play-offs de la Ligue des champions. Mais les Bernois ont plusieurs raisons de croire qu'ils rejoindront la phase de groupes après le retour mardi.
19.08.2021, 08:1319.08.2021, 17:25
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Parce que Ferencvaros a été touché au moral

Les Hongrois ont été durement affectés, moins par la défaite que par la façon dont elle s'est dessinée: en tête au tableau d'affichage après une erreur individuelle de Camara, les visiteurs ont ensuite beaucoup gâché. Ils ont été rejoints au score dans les cinq minutes qui ont suivi, ces fameuses cinq minutes que les entraîneurs redoutent tant.

Télégramme

Young Boys - Ferencvaros 3-2 (2-1)
15'652 spectateurs.
Arbitre: Collum.
Buts: 14e Boli 0-1. 16e Elia 1-1. 40e Sierro 2-1. 65e Garcia 3-1. 82e Boli 3-2.
Young Boys: Faivre; Hefti, Camara, Zesiger, Garcia; Fassnacht (86e Maceiras), Sierro (75e Rieder), Martins, Ngamaleu; Elia (86e Mambimbi), Siebatcheu (57e Kanga).
Ferencvaros: Dibusz; Wingo, Blazic, Kovacevic, Botka (68e Mmaee); Laïdouni, Kharatin, Somalia; Uzuni (86e Szantho), Boli, Zubkov (79e Mak).
Avertissements: 13e Siebatcheu. 19e Zesiger. 22e Kharatin. 25e Elia. 48e Laïdouni. 69e Blazic.

Ferencvaros a ensuite raté un penalty, puis encaissé deux buts alors qu'il évoluait en supériorité numérique depuis la 25e minute de jeu. La réduction tardive du score (82e) a apaisé un peu les Hongrois, mais le scénario catastrophique qu'ils ont subi devrait trotter dans la tête des joueurs au moins jusqu'au coup d'envoi du match retour.

Parce que les buts à l'extérieur ne comptent pas

Encaisser deux buts à domicile aurait été plus que fâcheux durant beaucoup d'années, mais tout a changé depuis que les buts à l'extérieur ne comptent plus. YB est assuré de disputer les prolongations s'il s'incline par un but d'écart dans le temps règlementaire, peu importe l'ampleur du score.

Parce que l'arbitre ne sera plus William Collum

Le directeur de jeu écossais a pénalisé Young Boys par deux fois:

  • à la 22e, en ne sanctionnant que d'un carton jaune (foncé) le tacle de Kharatin. Une agression pied en avant qui méritait sans le moindre doute une expulsion.
  • à la 25e en appliquant la double sanction (penalty + rouge) dans la surface de réparation bernoise.

M. Collum avait déjà été un peu trop en vue lors du 16e de finale de Ligue Europa entre l'Ajax et Lille au mois de février dernier.

Parce qu'YB aura 5 jours de pause

Le champion de Suisse a demandé à la Swiss Football League de repousser sa rencontre de championnat face à Lugano, prévue ce dimanche 21 août, afin de préparer au mieux le match retour face à Budapest. Une requête acceptée par la SFL.

Résultat: YB bénéficiera de cinq jours de récupération entre le match aller (mercredi) et le retour (mardi). C'est une bonne nouvelle, mais pas un avantage sur son adversaire, puisque Ferencvaros est aussi dispensé de championnat ce week-end.

Parce que certains absents sont sur le retour

Entre ces deux affiches de play-off, YB aura perdu un joueur (Hefti/suspendu) mais aura récupéré Aebischer et peut-être von Ballmoos ainsi que Lauper. La Berner Zeitung pense que ces deux derniers joueurs pourraient revenir de blessure dans les prochains jours et être à disposition de l'entraîneur David Wagner.

L'enjeu sera grand, dans six jours, pour les deux équipes: une qualification en phase de groupes de la Ligue des champions rapporte 20 à 30 millions d'euros.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Mario Balotelli pose avec un fusil d'assaut sur Instagram
Le buteur du FC Sion ne joue pas seulement au football. Il a dévoilé un cliché de lui avec une AR-15 sur les réseaux sociaux.

Mario Balotelli est très actif sur Instagram, où il partage régulièrement des photos et des vidéos. Cela permet à ses nombreux fans (il en possède plus de 10 millions) de découvrir l'univers de ce grand joueur de football. Depuis son arrivée au FC Sion, on sait notamment qu'il réside sur la Riviera, qu'il a découvert la vie nocturne de Lausanne et, depuis mercredi, qu'il ne s'entraîne pas seulement au football.

L’article