DE | FR
Sarah Höfflin aux Jeux Olympiques d'hiver 2022.
Sarah Höfflin aux Jeux Olympiques d'hiver 2022. image: keystone
Jeux olympiques

Höfflin «trop stressée» et éliminée, Gremaud qualifiée de justesse

Sacrée en 2018, Sarah Höfflin a été éliminée lors des qualifications de slopestyle. Mathilde Gremaud (12e) a rejoint la finale in extremis.
14.02.2022, 06:1014.02.2022, 09:15

La Genevoise Sarah Höfflin n'a pris que la 20e place à Zhangjiakou après avoir chuté sur son premier run et avoir commis trop d'imperfections - notamment sur le rail initial - sur son deuxième passage.

«Ce sont mes derniers JO, je n'avais que cela en tête, j'étais trop stressée», a déclaré au micro de la RTS celle qui s'était classée 6e de la finale du Big Air mardi dernier, le jour où Mathilde Gremaud décrochait le bronze.

Mathilde Gremaud, justement, a tremblé jusqu'au bout lundi. Dans un froid glacial (-26 degrés), mais sous un soleil radieux, elle a manqué son premier run avant de n'effectuer qu'un tour simple sur son 360 lors du deuxième passage, lors duquel elle a paru fébrile du début à la fin.

Finalement, alors qu'elle pensait probablement comme la plupart des observateurs qu'elle serait éliminée, elle a vu que toutes les concurrentes qui l'ont suivie ont elles aussi manqué leur deuxième passage dans les grandes largeurs. La Gruérienne conservait ainsi d'extrême justesse, pour 3 dixièmes de points, sa 12e et dernière place qualificative pour la finale de mardi.

Pour expliquer ses difficultés, elle a déclaré avoir connu «un grand vide» ces derniers jours après sa médaille de bronze du Big Air et n'avoir pas ressenti de bonnes sensations aux entraînements sur cette installation de Zhangjiakou, exposée au vent.

La réaction de Gremaud au micro de la RTS

«Ma qualification est un petit miracle, car j'ai fait beaucoup de petites erreurs lors de mon run. J'ai eu de la chance. Il y a quelques leçons à tirer de cette journée, c'est clair. Je vais me reconstruire pour la finale de mardi. Demain est un autre jour.»

La favorite chinoise Eileen Gu (3e) et la Française Tess Ledeux (9e), championne et vice-championne olympique du Big Air, ont assuré dans le 2e run après un mauvais premier passage. L'Estonienne Kelly Sildaru s'est montrée la meilleure, tandis que l'Américaine Marin Hamill, victime d'une grave chute, est incertaine pour la finale. (ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«C'est une faute grave de Servette d'avoir aligné Omeragic à Sion»
Après son match raté contre Sion dimanche, le gardien remplaçant du Servette FC a été insulté sur les réseaux sociaux. L'expert Thierry Barnerat en veut au club genevois d'avoir lancé son jeune portier dans ce match piège. Il craint de grosses conséquences pour le développement du joueur.

Edin Omeragic n'en pouvait plus, alors il a fini par supprimer son compte Instagram. Après ses trois boulettes qui ont coûté autant de buts et la victoire à Servette dimanche à Sion (3-3), le jeune gardien a reçu de nombreuses insultes sur les réseaux sociaux. De ses propres supporters, mais aussi de fans lucernois frustrés, dont l'équipe est condamnée à disputer le barrage à cause du point récolté par le FC Sion.

L’article